Let’s twist again !

Rien de tel qu’une fiesta d’enfer pour commencer l’année en beauté…

C’est peu de dire que je surkiffe cette robe… Et pourtant ça n’était pas gagné au départ car il s’agit d’un modèle en taille courte, c’est à dire dessiné pour des femmes faisant une stature de 1m60, soit 10 cm de moins que moi. En prime la gradation du patron s’arrête en taille 21, alors que je corresponds à un 22. Bon, okay. J’ai donc commencé par agrandir le patron en 22, puis je l’ai modifié pour ajouter 5 cm de longueur au buste et la même chose à la jupe. Et croyez-moi, ça valait le coup (et ça aura été plus simple et rapide que prévu).

Comme j’avais d’office prévu d’ajouter un gros zip doré sur l’avant, j’ai préféré ne pas faire les parement contrastants, histoire que l’ensemble reste un peu sobre. Ce tissu bleu brillant fait de toute façon de l’effet, il a un p’tit côté « soie sauvage » même si je doute qu’il y ait le moindre fil de soie dans la composition. Mais, comme dirait l’autre,  » à cheval donné on ne regarde pas les dents » : je l’ai chopé lors de la trocante bruxelloise, le patron vient de mon stock de magazines et le zip de chez Emmaüs, voila une tenue de fiesta qui ne m’aura pas coûté grand chose. Mille mercis à la généreuse donatrice en tout cas.

Si je peux twister dans tous les sens, c’est parce que cette robe, #110 du Bubu de juillet 2011, est ajustée juste ce qu’il faut et a une fente d’aisance au dos de la jupe. En fait j’ai même zappé le zip sur le côté car j’arrive tout juste à l’enfiler telle quelle (en me tortillant de façon ridicule, mais qu’importe). Ah, je précise aussi que je l’ai faite un peu beaucoup plus décolletée que prévu.

Joie sur mon cœur, raisonnez musette : grâce à Miss Sunalee, je sais exactement quel tissu je vais utiliser pour ma prochaine version de ce modèle.

Cette mystérieuse prochaine version sera-t-elle à la hauteur de mes espérance ? Est-ce que grâce à elle le beau Julio tombera sous mon charme et fera de moi son épouse, et donc l’héritière du ranch Jackson et de ses puits de pétrole ? M’offrira-t-il un diamant gros comme le Ritz pour agrémenter cette tenue lorsque je monterai les marches du prochain festival de Cannes ? Vous le saurez en suivant le prochain épisode de votre série « Amour, gloire et robette ».

17 Commentaires

  • 1
    kecoeur
    4 janvier 2014 - 7 h 40 min | Permalien

    Coucou,
    je kiffe aussi ta jolie robe, elle est superbe et à un coté rock chic que j’adore, te souviens tu s’il s’agit d’un modèle burda ??
    merci merci pour ton pepsssss lol

  • 2
    kecoeur
    4 janvier 2014 - 7 h 42 min | Permalien

    Désolé je ne devais pas être très réveillée, je viens de relire ton post car je voulais vraiment comprendre les modi apportées à la robe et je relus le numéro du patron…pfffffffffff qu’elle blonde je fais :::::

    • 3
      4 janvier 2014 - 12 h 41 min | Permalien

      Mais nonnnn, ça arrive à tout le monde d’être mal réveillé….

  • 4
    4 janvier 2014 - 10 h 42 min | Permalien

    Han, je crois bien que c’est un tissu que j’avais apporté à la trocante!
    Je ne reconnais pas sa texture sur les photos, mais le fait que tu parles d’un côté soie sauvage m’a mis la puce à l’oreille! Et effectivement, si c’est bien mon tissu, je doute qu’il y ait ne fut-ce qu’un fil de soie dans sa composition! Pour info, j’en avais fait bouillir un échantillon avec du produit lessiviel sans qu’il ne bouge d’un poil! Il m’en reste encore pas mal, il faudra que je pense à le faire passer par l’épreuve du feu pour éclaircir le mystère de sa composition.
    Et très jolie robe au fait! :-)

    • 5
      4 janvier 2014 - 12 h 42 min | Permalien

      Merci Tassadit !

  • 6
    4 janvier 2014 - 11 h 08 min | Permalien

    ah oui ! elle est vraiment magnifique cette robe. Et elle a un décolleté qui doit ravir les messieurs ;-)
    Le tissu t’attend… et je suis bien curieuse de le voir cousu.

    • 7
      4 janvier 2014 - 12 h 42 min | Permalien

      Oulala, j’ai hâte, Merci miss !

  • 8
    4 janvier 2014 - 19 h 56 min | Permalien

    Whaou !! Elle en jette cette robe !!
    J’aime beaucoup la couleur (qui te va hyper bien !!), le décolleté plongeant et la fermeture éclair (qui rappelle un peu la robe Mélanie du livre un été couture de République du Chiffon).
    En tout cas ton teaser m’a mise en appétit, vivement le prochain épisode !!

    • 9
      7 janvier 2014 - 13 h 18 min | Permalien

      Merci Needle Girl. Ça y est, j’ai reçu LE tissu !!!! J’ai hâte de pouvoir m’y coller.

  • 10
    Pamina
    5 janvier 2014 - 9 h 41 min | Permalien

    Super jolie robe !
    Et j’adore la séquence  » twist », décidément tu as tous les talents !

    • 11
      7 janvier 2014 - 13 h 18 min | Permalien

      Merci beaucoup Pamina.

  • 12
    Marie
    5 janvier 2014 - 9 h 45 min | Permalien

    Le teaser rend l’attente insoutenable… ;-) Et ce 1er épisode est vachement chouette, un beau bleu, une jolie coupe et un zip qui twiste !

    • 13
      7 janvier 2014 - 13 h 18 min | Permalien

      Merci beaucoup Marie.

  • 14
    5 janvier 2014 - 12 h 43 min | Permalien

    Ouah ! Elle te va comme un gant ! Franchement, en voyant ce modèle en 2011, vu la morphologie du mannequin, je m’étais dit qu’il n’y avait aucune chance que ce type de vêtement m’aille. Mais là, je te vois dedans et je me dis que j’ai toutes mes chances. Merci beaucoup et encore une fois, tu es superbe dedans !

    • 15
      7 janvier 2014 - 13 h 20 min | Permalien

      Merci Kinoui, par contre, pour info, une prochaine fois je crois que je vais « défaire » les modifications pour le buste afin de le raccourcir un peu : là il tombe pile à ma taille, mais je crois que ça rendrait mieux un peu plus court.

  • 16
    6 janvier 2014 - 11 h 53 min | Permalien

    Amour, Gloire et Robette ! Je me suis écroulée de rire en lisant ton article !
    Je propose que tu continues la prise de substances illicites qui te font avoir des idées aussi terribles :)
    Sinon ta robe est juste magnifique, elle te va à ravir, je plains le pauvre Julio :)

    • 17
      7 janvier 2014 - 13 h 20 min | Permalien

      Oh bein c’est gentil, merci poulette !