Syrphidae bicolore

Syrphidae, en voila un joli nom !

Ce châle, créé par Christelle Nihoul, était censé être rayé, pour tout dire il fait partie de ma récente obsession pour les rayures et les rangs raccourcis car j’ai en tête un modèle perso et je suis en quête d’une technique de construction élégante en la matière. Hélas hélas, Syrphidae n’est pas la solution car la technique utilisée, à base de « wrap & turn », n’est pas à la hauteur de mes espérance. Pour tout dire après 10 essais, un message à la créatrice (qui a eu la gentillesse de me répondre très rapidement) et un passage sur un forum ravelry consacré à ce patron, j’ai fini par piger que je n’arriverais pas ainsi à un résultat qui satisfasse mes exigences, c’est à dire sans raccords voyants entre les rangs colorés en relevant les « wraps ».

Bienvenue dans le jardin de mes parents !

J’ai finalement choisi la facilité avec un corps en jersey et des rangs raccourcis simplissimes puisque je me suis contentée de tourner mon tricot sans faire de manœuvre : cela a comme prévu créé de petits trous, mais ceux-ci étant réguliers cela ne me choque pas plus que ça. Pour éviter qu’il ne roulotte trop j’ai fini par une bande de point mousse et basta, l’affaire était dans le sac.

Je signale que plusieurs tricoteuses ont adoré réaliser ce modèle et ne trouvent pas grand chose à redire aux raccords de rayures en question, preuve que c’est moi qui cherche la petite bête en fait, et je ne serais probablement pas aussi tatillonne si je n’étais pas en quête d’un résultat très précis.

J’ai utilisé des aiguilles 5 ainsi que des pelotes dont j’ai perdu les étiquettes, c’est ballot. Sachez juste que les deux fils sont traitées superwash et que le rose façon corail est raccord avec une fort belle robe que mon amie Gaëlle va porter sous peu au mariage de sa sœur, mariage ayant lieu en Irlande et nécessitant donc quelques efforts calorifiques au niveau de l’habillement.

J’en profite donc pour lancer un appel à l’aide : si vous connaissez un modèle rayé dont la construction vous semble valoir le coup, ça m’intéresse sacrément. S’il y a en prime des rangs raccourcis je dis banco !

6 Commentaires

  • 1
    ByGab's
    11 avril 2013 - 8 h 09 min | Permalien

    Superbe ce châle! Bien enveloppant comme j’adore.
    Pour le W&T que j’ai utilisé sur mon Varjo de Veera, j’ai misé sur la tension du fil au moment du retour et j’ai à peu près réussi à limiter au Max l’effet du petit trou. Il est enveloppant, rayé, joli au final mais sans dentelle ni autre…
    Étant aussi dans une phase de rayures intensive, j’ai dans ma librairie Ravelry quelques modèles rayés en vue mais je ne peux te dire s’il y a du W&T .
    Peut être le Cameo de Paulina Popiolek….
    En tout cas même sans rayures ton dernier châle est superbe. Comment fais tu pour t’en séparer???? ;-) ;-)

  • 2
    11 avril 2013 - 12 h 36 min | Permalien

    Ah, tu sembles être une perfectionniste incorrigible ;-) ! Mais ce n’est qu’à ton honneur car j’imagine que c’est ce qui te pousse à aller plus loin.

    Ton modèle et le modèle original sur Ravelry me semblent superbes et dans mon ignorance tricotesque je ne vois guère grande différence :-( mais j’avoue porter une préférence pour une laine au fil plus fin, car cela met en valeur la dentelle.

    En tout cas, bravo !

  • 3
    Lyli
    12 avril 2013 - 6 h 32 min | Permalien

    Il est superbe !

  • 4
    saki
    12 avril 2013 - 12 h 29 min | Permalien

    Gabrielle, je prends note, merci !

    France, je suis assez d’accord pour le fil plus fin pour la dentelle, mais il fallait ici un juste milieu entre délicatesse et chaleur. Ravie qu’il te plaise en tout cas…

    Lyli, merci mamzelle !

  • 5
    12 avril 2013 - 13 h 58 min | Permalien

    j’apprécie à sa valeur la recherche de la technique parfaite et définitive, mais je ne peux guère t’aider … la seule chose tricotée par moi, avec qqchose s’approchant de rayures et en rangs raccourcis, c’était le stripe study de veera valimaki, je n’ai rien vu de choquant dans les tournants, m’enfin, la seule vue de la laine changeant de couleur me ravissait donc je ne suis surement pas précise !
    (à tout hasard, si tu « bip » le patron [censure !!], demande-moi !!)

  • 6
    saki
    13 avril 2013 - 20 h 24 min | Permalien

    Merci Papelhilo ! Là je crois que je vais aller voir du côté de Stephen West, quant aux patrons de Veera s’ils sont tous aussi élégamment construits que le color affection il faut vraiment que je me penche sur la question (mais pourquoi aime-t-elle autant le point mousse, enfer et damnation….).