Estonie, morne plaine

Je vais vous demander de faire un effort d’imagination :

Visualisez le maréchal Grouchy et ses hommes à Waterloo. L’empereur leur a ordonné de poursuivre des prussiens au lieu de se joindre à la baston à venir, faute d’avoir prévu l’importance de celle-ci. Et alors qu’à quelques kilomètres de là Napoléon perd la guerre sur un champ de bataille sanglant Grouchy obéit aux ordres et ne fait rien d’autre qu’avancer sans réfléchir, passant complètement à côté d’un tournant de l’Histoire et ressortant de cette triste aventure la tête basse, déshonoré.

Vous voyez où je veux en venir peut être ? Ce foutu châle estonien aura été à la fois la promesse d’un tricot fabuleux et un échec personnel cuisant. J’en suis tombée raide dingue lorsque je l’ai vu sur Ravelry chez Dobranoc : il s’agit d’une mélange de deux modèles gratos et très connu des tricoteuses de dentelle, le Laminaria et l’Echo flower. Je les avais tous deux repérés en me disant que je testerais bien moi z’aussi les points de dentelle estonienne, sans être vraiment convaincue pour autant, mais le mélange des patrons mis en valeur par les superbes photos de Dobranoc a eu raison de moi, il me le fallait. En fait c’est pour une autre que je l’ai tricoté, mon amie Amélie qui cette année a réussi l’exploit d’organiser son mariage tout en finissant sa thèse de médecine, ce qui méritait bien ce très beau cadeau. Elle le voulait gris, j’ai choisi la laine Lace de chez Drops et je suis partie la fleur au fusil en sifflotant.

Ça  c’était il y a 2 bons mois.

Oh, au début tout allait bien : j’ai adoré tricoter le point étoilé utilisé pour le corps du châle, mais mine de rien quand je suis arrivé à la fin de cette section j’en étais déjà à plus de 350 mailles. Pour un modèle qui va en s’agrandissant et quand on sait qu’il reste à faire 7 répétitions du premier motif de dentelle, puis toute une bordure dans un second motif, ça inquiète un peu… Je vais résumer la suite : les points de dentelle en eux-même sont extras, mais j’ai rapidement enchaîné de petites erreurs. Au début j’ai voulu les corriger, puis en défaisant j’en ai commis d’autres, j’ai réalisé que c’était irrattrapable, j’ai posé le tricot, et à partir de là je me suis forcée à faire un ou deux rangs de temps en temps, avançant au rythme de la tortue en fin de vie et traînant ce boulet avec culpabilité.

Au final je suis heureuse de l’avoir fait, le résultat me plaît malgré les quelques erreurs (qui heureusement se voient peu) et je me sens surtout très nouille car en y réfléchissant bien je ne comprend toujours pas pourquoi j’ai autant galéré, le modèle n’étant pas vraiment compliqué, juste longuet. Au moment du blocage j’ai juste préféré ne pas marquer les pointes, c’est certes moins impressionnant ainsi mais je trouve le résultat plus doux.

Au passage je me demande si certain(e)s d’entre vous auraient des trucs pour bien photographier la dentelle ticotée car je vais finir par désespérer : malgré l’aide précieuse de lyli et de son reflex (ce qui était déjà un gros plus par rapport à mon habituelle technique du compact numérique sur pied avec retardateur) je me retrouve encore une fois avec des images qui, je trouve, ne rendent pas vraiment justice au modèle.

Bon, j’arrête de me plaindre car il faut bien reconnaître que je suis heureuse d’avoir tricoté ce modèle malgré tout ! Pour l’instant il n’est pas question que je refasse un tour en Estonie de sitôt mais me connaissant je risque fort de changer d’avis…

12 Commentaires

  • 1
    Lyli
    3 novembre 2012 - 11 h 19 min | Permalien

    Bon pas de thèse en vue et je suis déjà mariée….:/
    Ton châle est superbe, je suis vraiment épatée par tes travaux qui personnellement, me donnent envie de me lancer dans de nouveaux projets toujours plus difficiles !

    Merci :)

    Quand aux photos, si effectivement un petit génie pouvait trouver la solution pour que nous les tricoteuses nous soyons satisfaites des photos de nos oeuvres ça serait vraiment cool !

    On devrait organiser un concours de photo :)

  • 2
    3 novembre 2012 - 16 h 16 min | Permalien

    Superbe ! Jolie prestation !
    Cela mérite une médaille en chocolat pour la bataille estonienne.
    Bises

  • 3
    saki
    5 novembre 2012 - 13 h 33 min | Permalien

    Lyli, c’est incroyablement gentil, merci pour ce beau compliment !

    Alfafa, merci beaucoup, j’adore le chocolat justement…

  • 4
    5 novembre 2012 - 16 h 34 min | Permalien

    Des erreurs ? Mais ce châle est juste…divin ! Waouh, je n’ose imaginer le nombre d’heures pour accomplir un travail pareil, mazette, tu peux être fière de toi. Et ton amie a beaucoup de chance, c’est un très beau cadeau.

  • 5
    5 novembre 2012 - 18 h 09 min | Permalien

    La partie n.2 est vraiment magnifique! J’arrive bien à imaginer le calvaire que ca a du être, quand je vois la largeur du châle…
    Pour les photos, je trouve que la troisième est extremement bien réussie, on arrive bien à voir le motif.
    Il faudrait peut être essayer de poser le châle sur un support plus foncé pour contraster avec la dentelle et la faire ressortir?

  • 6
    lula00
    7 novembre 2012 - 10 h 05 min | Permalien

    J’adore ton blog! Merci pour ton sens de l’humour et tes créations. Grâce à toi, j’ai découvert le magazine qui a l’air d’être un truc de Mémé mais qui a de jolis modèles si on exclut la choix des couleurs, les photos moches, je nomme Tendances Couture. Dans la blogosphère des cousettes, tu es mon préféré car pas de blabla intempestif sur « ma vie, mon âme », pas de photos de ce que tu manges, ni de tes gosses pris sous tout les coutures ( il est vrai que tu sembles ne pas en avoir…mais je pense tout de même que ce n’est pas ton style). Bref de la couture, de la musique, de l’humour, des belles créations. Ma foi, tu as l’air d’être une fille très sympa et pas uniquement tournée sur son nombril. Ca fait très plaisir!!!

    • 7
      saki
      8 novembre 2012 - 0 h 17 min | Permalien

      Merci cher Papillon, j’espère qu’en effet il lui plaira !

      Lili merci pour les encouragements photographiques, ça donne envie de persévérer …

      Lula tu n’imagines pas à quel point j’apprécie ces compliments, ça m’a donné le sourire pour la journée ! Merci beaucoup …

  • 8
    lula00
    8 novembre 2012 - 14 h 12 min | Permalien

    Tout le plaisir était pour moi :-) ))
    Seul point noir tout de même, je suis jalouse de tes expositions quasi-permanentes de plantes. Je pense qu’on a toutes compris que tu as la main verte et de jolies étagères pour les mettre en valeur :–))))
    Peux-tu penser pour les prochaines fois à te faire prendre en photo dans ta salle de bain???

    Trève de plaisanterie, très bonne journée à toi!

  • 9
    saki
    13 novembre 2012 - 13 h 20 min | Permalien

    Lula, je vais donc te remonter le moral : je TUE les plantes, c’est une malédiction, voila pourquoi je ne m’approche jamais de celles qui trônent fièrement dans mon appartement, ce sont mes colocataires qui en prennent soin.

  • 10
    lula00
    13 novembre 2012 - 16 h 13 min | Permalien

    Tu es drôle!!! :-) )

  • 11
    lula00
    13 novembre 2012 - 16 h 16 min | Permalien

    Comme tu peux le voir, je ne suis pas très au point sur les smileys, toujours pas compris comment çà marche…