[Tuto] Le sac à tricot

Vous avez vous z’aussi envie d’un sac à tricot ? « A l’aise Blaise » !

Voici donc comme promis le patron de ma besace adorée, j’espère que vous vous amuserez bien à la coudre… Surtout n’hésitez pas à m’envoyer une photo de votre œuvre histoire que je vois ce que ça donne. Débutant(e) en couture ? Pas de souci : ce tutoriel est à mon avis très accessible, d’autant que j’ai pris des photos de chaque étape, y compris la pose du passepoil (qui n’est pas obligatoire d’ailleurs), la réalisation de la sangle réglable et celle des poches fermées par des zip.

Matériel :

  • du tissu résistant pour la partie extérieure basse (pour ce modèle j’ai utilisé du jean, une gabardine ou du velours feront normalement bien l’affaire)
  • du tissu pour la partie extérieure haute; attention : comme j’ai utilisé une gabardine rouge un peu épaisse mon sac ne ferme pas complètement, ce qui ne me pose aucun problème, mais si vous voulez qu’il ferme un maximum je vous conseille de prendre un tissu nettement plus fin (pas du voile non plus hein). Je vous préviens tout de même : il ne fermera jamais de façon hermétique.
  • une doublure très souple
  • 80 cm de passepoil (ici du faux cuir très sympa à coudre trouvé à la Mercerie de Charonne)
  • un élastique rond de 78 cm ainsi que le bidule dont j’ignore le nom qui sert à le resserrer
  • deux fermetures éclairs mesurant respectivement 17 et 22 cm (pas de souci si vous n’avez pas pile poil la bonne taille : prenez-en de plus grandes et recoupez-les)
  • une boucle en demi-lune pour la sangle ainsi que la boucle passante qui va avec (encore un truc dont j’ignore le nom exact tiens… heureusement qu’il y a les photos !)
  • un rectangle de 17 x 22 cm de molleton rigide (Jeffytex) ou simplement de tapis de sol en mousse de base (trouvable à vil prix dans n’importe quel bon magasin de sport)

 

 

Le patron :

Cette fois pas de patron imprimable, après tout il ne s’agit que de rectangles. Attention : toutes les mesures sont données sans les marges de coutur e, à vous de rajouter celles-ci de votre côté. Pour information perso j’aime bien laisser des marges de 1.5 cm. Il y a une exception toutefois : ne rajoutez pas de marges pour la pièce plus rigide destinée au fond du sac et coupée dans le jeffytex ou le tapis de sol.

  • sangle, pièce A de 10 x ? cm, pièce B de 130 x ? cm (ne vous inquiétez pas, j’explique cette histoire de points d’interrogations un peu plus bas)
  • fond du sac = 17 x 22 cm, à couper 1 fois dans le tissu rigide, 1 fois dans la doublure, et 1 fois sans marges de couture dans le molleton rigide/le tapis de sol en mousse
  • côtés de la partie basse extérieure = pièce n°1 de 17 x 15 cm et pièce n° 2 de 22 x 15 cm, à couper chacune 2 fois dans le tissu rigide
  • poches extérieures en deux parties = pièces n°1 A de 17 x 12 cm, n°1 B de 17 x 3 cm, n°2 A de 22 x 12 cm, n°2 B de 22 x 3 cm, à couper chacune 1 fois dans le tissu rigide
  • côté de la partie extérieure haute = 13 x 78 cm, à couper 1 fois dans le tissu souple destiné à l’extérieur
  • côté intérieur = 28 x 78 cm, à couper dans la doublure

 

A propos de la sangle : il vous faut donc couper dans le tissu le plus rigide deux pièces qui doivent respectivement mesurer 10 cm et 130 cm de long (ceci dit vous pouvez faire cette seconde partie encore plus longue, cette mesure est calculée afin que je puisse la porter en bandoulière sans souci). A vous de définir la largeur en fonction de la bouclerie choisie. Par exemple ici j’ai utilisé des boucles pour lesquelles les sangles ne doivent pas excéder 2.5 cm de large. Celles-ci étant pliées en deux on multiplie = 5cm, mesure à laquelle on doit ajouter de chaque côté 1 cm de marge, soit un total de 7 cm de large en tout. Attention : si vous décidez plutôt d’utiliser un tissu fin pour cette étape vous devez lui donner de la tenue en ajoutant une couche qui sera prise en sandwich dans chacune des pièces. Vous pouvez prendre n’importe quel tissu rigide, cette fois la largeur sera simplement celle de votre boucle, ici ce serait donc 2.5 cm.

 

Première étape : les poches extérieures

  1. posez endroit contre endroit la fermeture éclair de 17 cm sur la pièce de la poche n°1 A celle de 17 x 12 cm), assemblez à la machine en utilisant un pied pour fermeture éclair
  2. retournez la fermeture
  3. faites une surpiqure à 2 ou 3 mm
  4. faites de même avec la pièce n°1 B qui sera donc posée endroit contre endroit sur l’autre partie de la fermeture éclair, assemblée, retournée afin de faire la surpiqure

 

Vous pouvez maintenant couper les bouts de fermeture éclair qui dépassent de l’avant de votre poche.

 

  1. posez envers contre endroit l’avant de la poche sur le côté du sac de la même taille (ici l’une des pièces de 17 x 15 cm)
  2. épinglez, assemblez tout le tour à la machine. Votre poche est cousue, il ne reste plus qu’à faire de même avec celle 22 x 15 cm.

 

 

Le fond du sac :

  1. posez le fond en molleton rigide ou en mousse sur l’envers de votre fond (la pièce de 17 x 22 cm), centrez bien le tout
  2. assemblez à la machine

 

  1. assemblez endroit contre endroit les 4 côtés de la partie extérieure basse (dont les deux poches donc) en alternant les pièces de 17 et de 22 cm, laissez juste une côté ouvert afin de vous faciliter l’assemblage avec le fond.
  2. assemblez ensuite le fond sans prendre le fond en molleton ou tapis de sol dans al couture (normalement les marges de couture tout autour vous permettent de travailler assez facilement), la partie extérieure basse est finie !

 

La pose du passepoil :

Cette étape est totalement dispensable si vous n’avez pas envie de passepoil, ceci dit c’est tellement peu cher, simple et rapide qu’à mon avis ce serait dommage de se passer de cette jolie finition.

  1. à l’aide d’un découd’ vite ou d’une paire de ciseaux de broderie vous allez commencer par faire sauter quelques points de l’une des extrémités de votre passepoil
  2. coupez environ 2 cm de la ficelle qui se trouve à l’intérieur
  3. épinglez votre passepoil tout autour de la forme, sur l’endroit, ouverture verse le haut, en commençant par le côté sur lequel vous venez de travailler
  4. rentrez l’autre extrémité (après l’avoir recoupée si elle était trop longue) dans cette partie, épinglez et assemblez le tout le tour à la machine en prenant bien soin de coudre sur la ligne de couture du passepoil, qui va donc vous servir de guide.

 

 

Fin du montage de l’extérieur :

  1. commencez par assembler les côtés de la pièce de 13 x 78 cm
  2. une fois cette pièce fermée assemblez-la endroit contre endroit sur le fond du sac. Attention : pour travailler le plus proprement possible je vous conseille de travailler comme sur la photo suivante : commencez par retourner sur l’envers le fond du sac, épinglez la partie haute à l’intérieur de celui-ci et utilisez la ligne de couture du passepoil qui est visible sur l’envers du fond. En cousant soigneusement sur cette ligne vous aurez à la fin un résultat nickel.

 

 

Pour préparer le système de fermeture il vous faut maintenant coudre une boutonnière de 1 ou 2 cm (comme vous voulez) le long du bord du haut du sac (sur le tissu plus souple, ici le rouge), à 2.5 cm de celui-ci (ça c’est si vous avez choisi de faire des marges de 1.5 cm, si vos marges font 1 cm alors placez-la à 2 cm du bord). Attention : faites-la bien au milieu de l’un des côtés de 22 cm. Si comme moi vous avez envie de porter votre sac avec la grande poche contre vous pour plus de sécurité et d’avoir le bidule qui sert à régler l’élastique de l’autre côté alors il vous faut placer cette boutonnière au milieu du côté de 22 cm qui n’a pas de poche.

 

 

On fixe les deux parties de la sangle :

Je vous propose de commencer tranquillou par la plus petite partie, celle de 10 x ? cm. Attention : pensez bien à l’assembler au milieu de l’un des petits côtés du sac, c’est à dire l’une des pièces faisant 17 cm de côté. Vous pouvez choisir la partie avec ou sans poche, ça n’a pas d’importance puisque l’autre partie de la sangle sera elle placée à l’opposé (vous aurez donc par exemple la partie A placée sur une poche et la seconde sur le côté de même taille mais sans poche).

  1. repliez 1 cm à chaque extrémité et piquez à la machine
  2. ensuite repliez 1 cm sur chacun des côtés (pas aux extrémités évidemment), pliez le tout en deux, vous vous retrouvez donc avec une pièce dont tous les bords sont rentrés et qui mesure 10 x (la largeur de votre boucle) cm. Faites une surpiqure sur des deux côtés à la machine
  3. pliez à nouveau cette pièce, cette fois dans le sens de la longueur et en plaçant la boucle en demi-lune au passage. Attention : pour éviter les épaisseurs superflues je vous conseille de faire comme sur la photo et de ne pas mettre les deux extrémités l’une sur l’autre mais au contraire de les placer en créant un décalage
  4. à l’aide du pied pour fermeture éclair, faites une surpiqure le long de la boucle, à quelques mm, afin de bien bloquer celle-ci
  5. reprenez le pied habituel et faites une surpiqure sur tout le tour de la pièce
  6. placez cette sangle sur l’extérieur de votre sac comme je le montre sur la photo
  7. assemblez à la machine mais en cousant uniquement sur la partie basse du sac (en tissu rigide) ! Vous ne devez pas coudre la partie qui dépasse sur le tissu plus souple (ici le tissu rouge)

 

On passe maintenant à la sangle principale.

  1. repliez 1 cm à chaque extrémité, piquez à la machine
  2. repliez 1 cm de chaque côté (pas aux extrémités donc) puis pliez à nouveau la sangle en deux, faites pour finir une surpiqure (à 2 ou 3 mm du bord) sur tout le tour (oui oui, même le côté plié, ainsi le résultat sera plus net)
  3. placez une extrémité de la sangle sur votre sac, à l’opposé de la première moitié de la sangle qui elle est déjà fixée
  4. assemblez à la machine en prenant bien soin de ne coudre que sur la partie placée sur le tissu rigide, pas sur le tissu du haut !

 

 

Assemblage de la doublure :

  1. assemblez le côté (la pièce de 78 x 28 cm) avec le fond de la doublure (17 x 22 cm)
  2. placez le tout endroit contre endroit sur la partie extérieure du sac
  3. assemblez à la machine en laissant un ouverture de quelques cm au milieu de l’un des côtés de 22 cm (c’est à dire pas sur l’une des faces sur lesquelles vous avez assemblé les deux parties de la sangle) ; il faut que cette ouverture soit à l’exacte opposée de la boutonnière
  4. retournez le tout, placez la doublure à l’intérieur du sac, épinglez l’ouverture mais pour l’instant ne la fermez pas !

 

 

Le système de fermeture : (oups, je n’ai pas pris beaucoup de photos de ces étapes, désolée !)

 

  1. créez une coulisse en haut du sac en faisant une surpiqure sur tout le tour à 1.5 cm du bord. Attention : au niveau de l’ouverture faites en sorte de ne pas prendre les bords dans cette couture.
  2. passez une épingle à nourrice dans l’une des extrémités de l’élastique ; l’astuce du jour : fermez celle-ci de façon plus efficace avec du scotch, cela vous évitera bien des galères en évitant qu’elle ne s’ouvre par accident par la suite
  3. passez l’élastique dans la coulisse
  4. une fois que c’est fait, assemblez à la main et surtout à points costauds les deux extrémités de l’élastique
  5. vous pouvez maintenant fermer l’ouverture que vous aviez laissée, soit en faisant une couture invisible à la main soit en faisant une surpiqure sur tout le tour du sac, à 1 mm du bord

 

 

  1. faites ressortir l’élastique par la boutonnière
  2. passez-le dans le bidule de fermeture
  3. faites un nœud au bout afin de le bloquer

 

 

On finit la sangle ajustable :

  1. passez la boucle sur la sangle
  2. faites passez celle-ci dans la boucle en demi-lune déjà fixée au sac
  3. repassez dans la première boucle comme sur les photos
  4. assemblez sur la sangle le bout de sangle qui dépasse de la boucle (suis-je bien clair ? j’ai comme un doute là mais normalement en le faisant vous devriez parfaitement piger le principe)

 

Et voila…

Votre sac est fini, maintenant vous n’avez plus d’excuses pour ne pas tricoter partout !

 

N’hésitez pas à m’envoyer les liens vers vos blogs si vous le réalisez, j’ajouterai ceux-ci au fur et à mesure… On commence avec Noecassandre et sa jolie version en jean et wax, et celle de MarieC, qui elle en a fait un sac pour figuriniste.

23 Commentaires

  • 1
    Lisou
    24 septembre 2012 - 8 h 35 min | Permalien

    trop chouette saki!! merci!! si je me lance je t’envoie une photo. Bonne semaine!

  • 2
    Lyli
    24 septembre 2012 - 10 h 11 min | Permalien

    Merci pour ce tuto, on va le rajouter à la longue liste des choses à faire :)

  • 3
    24 septembre 2012 - 10 h 12 min | Permalien

    merci !!!

  • 4
    24 septembre 2012 - 16 h 03 min | Permalien

    Votre tuto est très réussi. Voudriez-vous le partager sur BlueMarguerite.com, le site des idées créatives ?
    J’espère que vous accepterez mon invitation.
    Voici mon adresse pour me répondre : blueteam@bluemarguerite.com
    A bientôt
    Daniela

  • 5
    24 septembre 2012 - 21 h 53 min | Permalien

    ce tuto donne des envies de couture ,de » farfouillage » dans les boites à tissus et de rêveries à de belles réalisations .

  • 6
    24 septembre 2012 - 22 h 55 min | Permalien

    Ouaouh! Ca c’est du tuto! j’ai honte avec mes photos et explications bien moisies à côté des tiennes. Je sens que je vais apprendre plein de choses en te lisant!! Allez zou, je me fais ça ce week-end.

  • 7
    saki
    25 septembre 2012 - 9 h 20 min | Permalien

    Merci tout le monde, j’espère bien voir vos réalisations si vous vous lancez en effet !

    Lisou bonne couture !

    Lyli, j’aime beaucoup les couleurs que tu as choisies pour tes deux versions.

    MarieC, de rien, ça me fait plaisir.

    Bluemarguerite je suis tout à fait prête à partager mes tutos sur des sites créatifs à priori ; je vais aller jeter un œil sur votre site afin de me faire une idée et je vous recontacte.

    Noecassandre j’ai atteins mon but alors, merci !

    Sarah c’est vraiment gentil, j’essaie de bien faire les choses et je suis ravie que ça puisse te servir.

  • 8
    1 octobre 2012 - 14 h 53 min | Permalien

    je ne l’avais pas vu avant ce tuto, alors que je faisais partie des personnes l’ayant réclamé! super merci, je vais essayer de le faire avant de partir en vacances, pour l’avoir avec moi et tricoter en voiture et dans l’avion!

    En tout cas merci, car même sans y mettre des pelotes dedans, je trouve la forme très jolie!

  • 9
    saki
    1 octobre 2012 - 22 h 36 min | Permalien

    Blanche-Neige, j’ai hâte de voir ta version, bonne couture !

  • 10
    10 décembre 2012 - 10 h 59 min | Permalien

    Et voilà, tu peux voir ma version ici : http://www.mariec.net/post/2012/12/10/Le-sac-%C3%A0-tricot-d-Akewea
    Merci encore pour ton tuto :)

    • 11
      saki
      10 décembre 2012 - 12 h 29 min | Permalien

      Wahou, il et super beau, merci !

  • 12
    21 janvier 2013 - 8 h 38 min | Permalien

    Un grand grand merci pour cette excellente idée, je m’en suis plus que largement inspirée pour en coudre un pour ma grand-mère qui a adoré!
    http://byjuliehandmade.wordpress.com/2012/12/04/latelier-du-lutin-julie-1-le-sac-a-tricot/
    bonne continuation et bravo pour tout, c’est un vrai plaisir de se balader chez toi!

  • 13
    saki
    12 février 2013 - 12 h 49 min | Permalien

    Merci Julie pour cette chouette photo ! ET bravo pour ton travail.

  • 14
    Marie de Nantes
    16 février 2013 - 17 h 40 min | Permalien

    Super chouette!
    Merci beaucoup pour tes explications très claires et les photos de très bonne qualité aussi.
    Pourrais-tu stp m’indiquer où trouver une boucle comme celle que tu as utilisé?
    A Nantes c’est le désert côté fournitures :(
    Faut-il se rendre à Paris, ou bien passes-tu par internet pour ce genre d’accessoires?
    Au plaisir de te lire et encore merci.

    • 15
      saki
      16 février 2013 - 17 h 56 min | Permalien

      Merci Marie ! Alors j’achète les miennes dans des merceries à paris ou Bruxelles, mais après une petite recherche j’ai trouvé une mercerie en ligne qui en propose :
      http://www.tissus-mercerie.be/resultats.php?lg=fr&famille=&search_rub=41&IDmodele=&keyword=&id=&page=1 (voir aussi la page suivante).
      Si jamais tu vas à Paris je te conseille mon spot préféré : la mercerie de Charonne, toute petite mais très bien achalandée et tenue par une vraie mercière sympa qui s’y connaît. Sinon à la mercerie du magasin Reine et à celle du marché saint pierre tu trouveras ton bonheur sans souci.

      Bonne couture !

  • 16
    Marie de Nantes
    16 février 2013 - 22 h 03 min | Permalien

    Merci Saki, c’est très gentil de m’avoir répondu.
    Je vais chercher la meilleure solution, bonne soirée à toi et bon dimanche.

  • 17
    24 avril 2013 - 14 h 47 min | Permalien

    Bonjour,
    merci pour ce tuto ! Je voudrais faire un sac pour chacun de mes loulous afin qu’ils puissent y transporter leurs petits jouets de plage pour cet été ;-)
    Est-ce que je pourrais avoir une idée de la taille finale du sac pour que je puisse l’adapter à leur taille respective ?
    Merci beaucoup !
    Elodie

    • 18
      saki
      24 avril 2013 - 18 h 11 min | Permalien

      Bonjour, alors mon sac fait 18X22 cm, et 27 de haut. Ça lui donne une belle contenance mine de rien. Bonne couture !

  • 19
    Cilou6
    17 mai 2013 - 8 h 27 min | Permalien

    Merci pour ce tuto.
    Bizarrement j’avais cru que le sac était rond. Une espèce de GROS sac à dés en fait. Mais non.
    Pour le « montage » de la boucle réglable je pense qu’il faudra voir en le faisant…jamais été bonne en géométrie dans l’espace. ;)
    Un supergros sac à tricot fera un sac de plage génial!
    Bon j’ai déjà 183.547 projets en cours et je ne vais pas à la plage, mais même… :)
    Merci de ces explications détaillées. Y a plus qu’à.

    Bisouxxx
    Cilou

    • 20
      saki
      21 mai 2013 - 14 h 15 min | Permalien

      Bon, et bien j’ai hâte de voir ta version, au boulot Cilou !

  • 21
    12 août 2013 - 19 h 33 min | Permalien

    Super tuto que je m’empresse de relayer sur mon blog!!! Merci ;) Biz

    • 22
      saki
      14 août 2013 - 11 h 19 min | Permalien

      Merci beaucoup Lilou !