Jean droit #1

Ceci est un prototype certes, un simple essai pour me faire la main sur un nouveau patron, mais il n’empêche que je le trouve tout à fait portable ce petit jean…Ayant comme beaucoup de couturières autodidactes une sainte trouille de la pose de fermeture éclair sur ce type de pantalon il m’aura fallu m’armer de courage et d’une pochette Burda pour en venir à bout… et réaliser à quel point je m’étais monté la tête pour pas grand chose. En ce jour solennel je l’affirme haut et fort : quand on suit des explications détaillées tout ça se coud les doigts dans le nez (ou quasi) !

Il s’agit donc du patron n°7863 coupé en taille…. 44. Si jamais vous avez le moindre doute sur le sujet je confirme : ça fait un chouïa mal à l’égo, mais depuis que je couds j’ai compris une fois pour toute qu’il faut savoir mettre son orgueil dans sa poche et suivre les mesures indiquées pour obtenir quelque chose de portable. Bref, pas question de claquer des fortunes dans un tissu sans être certaine du résultat, j’ai donc encore une fois chopé du jean élastique à 2 roros le mètre chez Stop Tissu et zou, j’ai plongé dans ma boite aux trésors pour dégotter tout ce qu’il me fallait en plus : du biais en faux cuir cognac, une fermeture éclair, du fil jaune pour les surpiqures et surtout un bouton pour jean et des rivets assortis pour les poches.

Et bien sachez braves gens que je ne m’étais pas autant amusée à coudre quelque chose depuis longtemps ! J’ai suivi chaque étape scrupuleusement et je me suis régalée en voyant les choses prendre tournure peu à peu. A tel point que j’ai regretté mon choix de tissu car je me doutais bien que celui-ci était un peu trop souple par rapport à ce que j’espérais obtenir : un jean légèrement élastique certes, mais ayant tout de même de la tenue. Celui-ci plisse un peu trop à mon goût mais j’avoue qu’on fait difficilement plus confortable.

Je suis particulièrement fan du rendu du passepoil placé pour souligner les poches et la découpe dans le dos, ainsi que de mes finitions d’ailleurs : entre les bords surjetés, les surpiqures impeccables, la fermeture éclair parfaitement posée (si si, j’insiste !) et les ourlets réalisés à l’aiguille double, je pense que je suis plus qu’au point pour le prochain , j’ai d’ailleurs vraiment hâte de m’y mettre. Il ne me reste plus qu’à dégotter le tissu parfait…

17 Commentaires

  • 1
    21 janvier 2012 - 14 h 10 min | Permalien

    WOuaouh !!!! très impressionnant, il te va super bien ^^

  • 2
    21 janvier 2012 - 14 h 13 min | Permalien

    Il est superbe! J’admire… Moi et les pantalons, ahem!

  • 3
    21 janvier 2012 - 16 h 26 min | Permalien

    Il est pile poil comme il faut, didonc ! Et plein de petits détails parfaits et qui font la différence, j’en reste coite !
    Bravo, et régale-toi bien avec le suivant, alors !

  • 4
    Lyli
    22 janvier 2012 - 0 h 02 min | Permalien

    Absolument superbe ! Il est magnifique et il te va très très bien !

  • 5
    saki
    22 janvier 2012 - 2 h 11 min | Permalien

    Merci !!!

    Dis Marie-Fo, c’est bien un bonnet capucine que j’aperçois sur la tête de ta choupette sur ton blog ? Il est fort chouette bravo !

    Mathilde, en fait c’est ce que je pensais aussi et finalement c’est beaucoup plus simple qu’il n’y paraît.

    Nana Portanawak, me régaler sur le suivant c’est bien mon intention, mais pas tout de suite car je suis faible , j’ai prévu de me faire des robes en priorité, alors que j’ai bien plus besoin d’un nouveau jean que de robettes… Hum.

    Lyli merci, rappelle-moi, quand est-ce que je commence à te donner des cours de couture déjà ?

  • 6
    22 janvier 2012 - 3 h 22 min | Permalien

    super joli!! Et le biais cognac ça va bien avec ton tissu, j’aime bien le style « vintage » que ça lui donne. Et je suis tout à fait d’accord avec toi, j’avais peur de poser ma première fermeture, mais une fois que je l’avais cousue, je me suis rendue compte que ce n’était pas aussi horrible que ça… Comme quoi on se fait parfois des idées stupides pour rien!!!
    Pour ton prochain pantalon, tu seras encore plus confiante ;)

  • 7
    Lyli
    22 janvier 2012 - 11 h 35 min | Permalien

    « Lyli merci, rappelle-moi, quand est-ce que je commence à te donner des cours de couture déjà ? »

    Ben dès que tu seras en Belgique, j’ai déjà la machine et l’endroit pour tout installer….Il ne manque plus que toi !

  • 8
    23 janvier 2012 - 10 h 37 min | Permalien

    Il est parfait ce jean ! Ouf ! Dingue !

    Le rendu du passepoil… je vais en rêver la nuit !

    et une pose de braguette réussie ??? Ca aussi ça m’impressionne !

  • 9
    melanie
    23 janvier 2012 - 17 h 50 min | Permalien

    aaaahh tu me fais râler avec tes « soi-disant prototype » finalement parfaits !!
    j’adore ton pantalon et je vais vite me lancer pour en faire un, depuis le temps que je cherche un pantalon droit (au diable les slims du commerce avec nos fesses !).
    Sinon mon short avance, mais j’ai triché ce n’est pas moi qui ai posé la fermeture éclair j’ai juste regardé !! :)
    je ne sais pas si j’aurais le courage de faire d’aussi belles finitions que toi (je rêve des passepoils, moi aussi, comme Hélène !!) mais du coup après avoir vu ton jean je suis encore plus motivée !
    Sinon petite question, par simple curiosité, tu travailles ou tu as la chance d’avoir beaucoup de temps pour coudre ? Parce que moi en rentrant du travail le soir c’est dur de s’y mettre…
    bises

  • 10
    24 janvier 2012 - 11 h 20 min | Permalien

    Euuuh tu me fais halluciner toi, dire que c’est juste un prototype … ce jean est siouper !!!
    Je suis impatiente de voir la suite … LE pantalon parfait !

  • 11
    24 janvier 2012 - 13 h 10 min | Permalien

    Bon, Lyli, je suis donc OBLIGEE de m’installer en Belgique alors !

    Hélène, promis juré la pose du passepoil comme celle de la braguette c’est ‘hachement plus simple que ce qu’on imagine… Il ne faut pas avoir peur de se lancer, de toute façon 100 pour 100 des gagnants ont tenté leur chance comme disait l’autre.

    Mélanie, en fait je ne bosse pas à plein temps, ce qui explique que je puisse parfois passer toute une journée concentrée sur un projet, ce qui aide énormément en effet.

    Tatihou, bah quoi, un prototype n’est pas obligé d’être planté ! En prime à force de le porter je remarque mine de rien de petites choses, comme le fait qu’à l’usage il me tombe un peu trop sur les hanches, ce qui signifie que pour le prochain je cintrerai nettement plus la taille etc. Comme d’hab’, je constate que je fais un 44 au niveau du popotin et plutôt du 40 au niveau de la taille, d’où l’intérêt de faire mes jeans moi-même décidément…

  • 12
    25 janvier 2012 - 0 h 16 min | Permalien

    vraiment bravo, il a l’air bien fait, en tout cas pour un proto. Je reconnais tout à fait le plaisir d’une couture réussie mais aussi la déception suite au mauvais chix de tissu. C’est un jean comfort, que tu pourras mettre chez toi en attendant de faire le « parfait » ::)

  • 13
    29 janvier 2012 - 18 h 29 min | Permalien

    Olalala les finitions de folie ! Je suis super admirative (et jalouse un peu ;) …en même temps, si je veux les mêmes, j’ai qu’à accepter de passer plus de temps dessus ^^’) Il te va impecc’ ! J’aime bien l’idée du faux passepoil pour souligner les découpes :) tu tiens le bon patron là !

  • 14
    30 janvier 2012 - 23 h 37 min | Permalien

    Café couture, j’avoue que même en dehors de chez moi je le porte avec plaisir au final…. Mais j’ai hâte de coudre le suivant !

    Et devine quoi Eolune… J’ai finalement trouvé mon fameux jean gris justement, youhou ! Merci pour les compliments, de ta part ça fait forcément plaisir.

  • 15
    3 février 2012 - 9 h 33 min | Permalien

    Waouh! Il te va divinement bien et tes finitions sont parfaites!
    C’est jamais la taille du patron qui compte, effectivement (genre, chez Modellina ça commence au 42… qui correspond à un 36 ou 38 Burda), mais le rendu final, et là c’est topissime!

  • 16
    3 février 2012 - 10 h 12 min | Permalien

    Merci Mamzelle ! Effectivement c’est ce que je me répète en boucle pour la taille.