Episode #3, le retour de la vengeance du cache-cou

Après le bonnet et les moufles il ne me manquait plus qu’un cache-cou du genre super chaud et celui-ci est un vrai doudou : une fois autour de mon cou il ne bouge plus, ne laissant pas passer un poil de froid et dépassant joliment du manteau en prime. Le col rabattu fait une double épaisseur qui sera carrément appréciable s’il se met à faire un peu plus froid et depuis que je l’ai je ne le quitte plus, c’est dire !

Niveau technique rien ne change, j’ai utilisé un peu moins de deux pelotes de 50gr de la laine chunky merinos tweed de chez Sublime yarns coloris naturel, des aiguilles 5.5 pour les côtes et 6 pour le corps de la bestiole. Ce modèle (le shawl collared cowl créé par Alana Dakos) est très simple et agréable à tricoter, en prime j’ai enfin eu l’occasion de tester deux techniques qui font bien la blague : le joint feutré et les rangs raccourcis avec W&T (wrap and turn) parfaitement expliqué dans ces deux vidéos (1 & 2).

Mon échantillon était plus grand que celui du modèle mais après un essai je me suis dit que ce n’était pas grave et j’ai suivi les instructions à la lettre pour la plus grande partie du patron. Je me suis contentée de rétrécir la partie centrale : on est censé tricoter 9 inches et je me suis arrêté à 7. Autre modif’, j’ai ajouté une bride et un quatrième bouton pour mieux fermer le tout.

Bilan j’adore cet ensemble et j’ai rarement attendu le froid avec autant d’impatience !

 

J’en profite pour faire un brin de pub à ma mercière préférée, qui m’a aidée à choisir les boutons, parce que décidément j’ai l’impression que les grosses boutiques de la butte Montmartre telles que Reine et le Marché Saint Pierre se fichent de nos tronches avec leurs tarifs ridiculement élevés (franchement, 1€40 le bouton en plastique coloré c’est abusé non ?). Bref, heureusement qu’il reste des merceries de quartier qui proposent des choses ravissantes pour des prix raisonnables.

 

10 Commentaires

  • 1
    14 janvier 2012 - 9 h 37 min | Permalien

    un bonheur n’arrive jamais seul les froid est là même sans monter sur le mont Martre
    Bon Jour

  • 2
    15 janvier 2012 - 9 h 22 min | Permalien

    Tout d’abord, je te souhaite une super-hyper-vachement-bonne année !!! Pleines de créas et de dessins comme tu les fais si bien …
    Et j’adore ce petit ensemble moufles-mitaines, capucine et col !!! Très bonne idée les petits boutons colorés …

  • 3
    15 janvier 2012 - 13 h 35 min | Permalien

    Joli choix de couleurs pour les boutons, bien joué la mercière ! Et astucieux la forme du col ! Te voilà toute parée !

  • 4
    saki
    16 janvier 2012 - 14 h 47 min | Permalien

    Merci le filles ! les boutons colorés ne font pas tout à fait l’unanimité dans mon entourage mais qu’importe, moi ils me bottent…

    Eolune en effet c’est la forme très astucieuse du col qui m’a séduite.
    Tatihou merci beaucoup, tous mes voeux aussi !
    Ella effectivement le froid se ramène là, heureusement que j’ai tout fini à temps.

  • 5
    billevesée
    18 janvier 2012 - 16 h 56 min | Permalien

    Il ne te manque plus que le passe-montagne… ;-) et pourquoi pas les guêtres ?!! ;-) )

  • 6
    Charles
    7 février 2012 - 13 h 35 min | Permalien

    Alors les gens, le cache-cou, je ne vous dis que ça…

    J’en ai un depuis Nawal, et alors là… Mieux que les cols de pulls, mieux que les écharpes, mieux que tout ce que j’ai pu avoir pour ne pas avoir froid à la gorge de toute ma vie… Et ce qui est amusant, c’est que tout le monde me demande où je l’ai eu, et me fait de super commentaires.

    Bref, à avoir dans sa collection de sakikotteries…

    Ch.

    • 7
      saki
      9 février 2012 - 9 h 26 min | Permalien

      Merci Charles, je suis contente que tu en sois content de ce cadeau !