Costume 1874 #2 : le corset

Second projet « 1874″ et ce n’est toujours pas juste d’un point de vue historique, damned…

Mais voila, je couds/tricote cet ensemble pour un gn et pas de la reconstitution, de plus j’ai le porte-monnaie en peau de hérisson (ce patron était dans l’un de mes magazines) et ce corset sera porté en guise de lingerie. Son but est purement utilitaire : me faire une jolie ligne.

De ce point de vue, c’est hélas un semi-échec : je ne sais pas comment on ajuste un corset et ça se voit. Certes certes, l’objet est joli, mais il aurait dû être plus serré, et surtout les baleines à trous du dos ne suivent pas du tout ma cambrure, d’où un effet « pot à tabac » très décevant.

Pour tout dire, j’ai maudit ces cochonneries de baleines à trous plus d’une fois. J’avais hâte de les utiliser car dans mes précédents essais en corseterie je me contentais de poser des œillets en rangées, en plaçant ensuite deux baleines pour donner la tenue nécessaire, et ça ne marchait pas mal du tout. Le seul souci était la régularité du placement des œillets.

Là malgré un budget serré je me suis lâchée afin d’avoir le rendu le plus pro possible et je les ai commandées chez Alysse Création, en prenant par la même occasion les œillets conseillés (la site affirme que seuls ceux-ci conviennent) ainsi que le busc.

Bref… Jusqu’à leur pose, ce projet avait été un vrai bonheur. Et là vlan, dérapage incontrôlé dans les gravillons :

  • Ce sont des œillets à une seule pièce, donc qui s’écrasent de façon mochissime.
  • Et surtout ces baleines sont très épaisses, en ajoutant les couches de tissus et d’entoilage ça devient une vraie plaie. Je n’ai pas réussi à bien faire traverser tous les œillets, sur l’envers le rendu est affreux.

 

Le point positif c’est qu’au bout de 28 j’avais à peu près chopé le coup de main, c’est donc faisable. Par contre, bien que cela ne se sente pas du tout quand le corset est porté (heureusement !) je suis dég’ à chaque fois que je vois l’intérieur. Même si j’avais réussi à tous les faire traverser correctement l’aspect écrasé me gâcherait toujours mon plaisir.

Il y a tout de même des points positifs :

Mon objectif principal était de coudre un corset vraiment solide, challenge réussi ! De plus :

  • je suis très bien dedans (pouvoir bouger, respirer et manger, c’est important),
  • à défaut de vraiment m’affiner il gomme efficacement mon ventre ramollo
  • je pense que le souci au niveau de la cambrure sera arrangé quand je fermerai la ceinture de la tournure avec laquelle je vais le porter,
  • j’ai appris pas mal de choses au passage (dont une méthode de laçage simple mais ravissante),
  • j’ai eu l’occasion de tester les baleines spirales métalliques et me voila conquise,
  • et surtout j’adore ce mix de tissus et, de face comme de dos, je trouve ce corset canon.

 

Que-quoi-qu’est-ce ?

Ce patron vient du magazine néerlandais Knipmode de novembre 2015 (qui a été traduit en français et publié dans le mag’ Fashion Style quelques mois plus tard). Les explications sont très bien illustrées, la coupe est belle…

Mais je suis tout de même vachement dubitative car je ne vois pas comment la version du magazine peut avoir une taille aussi marquée par rapport aux empiècements des hanches. Je subodore une tricherie quelconque et c’est agaçant.

De plus, sauf méga et honteuse erreur de compréhension de ma part : ce patron est censé ne pas être doublé, heureusement c’était simplissime d’y remédier.

Si c’était à refaire :

Je vais sans aucun doute coudre d’autres corsets et serre-tailles car c’est extrêmement amusant et beaucoup plus simple qu’on ne l’imagine, mais il faut d’abord que je chope entre quat’ yeux quelqu’un qui s’y connaît vraiment pour lui poser des question essentielles sur les méthodes d’ajustement et le matériel (pas question de retoucher à ces œillets façon « éclats d’obus » !).

Les détails techniques qui vont bien :

Taille 40 (= un 42 Burda). Le tissu à motif vient d’Emmaüs (2€ le coupon, joie), le bleu extérieur ainsi que la cotonnade de la doublure ont été récupérés gratos lors de l’une de nos trocantes bruxelloises, j’avais l’entoilage en stock.

Les baleines spirales ont été achetées chez mon mercier-dealer préféré boulevard Anspach dans le centre de Bruxelles. Hélas il n’avait ni busc ni baleines trouées, j’ai donc commandé le reste chez Alysse Création.

Mille mercis à Charline qui m’a envoyé des photos des explications en français.

Prochaine étape : le tournure, youhouhou !

 

38 Commentaires

  • 1
    24 octobre 2016 - 0 h 40 min | Permalien

    Wouaaaaaah ! Il est vraiment splendide !
    Hyper élégant et sexy : j’adore. Et je suis d’accord : l’association de tissus et topissime.
    Je comprends ta déception quant à l’effet serre-taille raté mais… Est-ce vraiment un mal ? Pourquoi chercher à affiner ta silhouette ? Moi je te trouve superbe comme ça !! Pis comme tu dis, avoir l’option « respiration », c’est pas mal non plus!
    En tout cas c’est un travail magnifique. Hâte de voir le reste du costume !!

    • 2
      saki
      29 octobre 2016 - 0 h 00 min | Permalien

      Merci Eliowyn, disons que j’aurais aimé me rapprocher des silhouettes de l’époque (sans serrer comme une folle non plus).

  • 3
    24 octobre 2016 - 3 h 30 min | Permalien

    Chapeau, ce corset est vraiment magnifique! Dommage pour la cambrure dos qui n’est pas respectée, et pour les oeillets foireux. Mais honnêtement, ce sont des détails!
    Je n’ai jamais eu à porter/coudre de corset, mais je dois dire que ça m’impressionne quelque peu, du coup je suis en admiration devant ton travail!

    Pour ce qui est d’obtenir un patron parfaitement fitté, je ne sais pas ce que ça vaut mais Joost de Cock de MakeMyPattern.com propose un patron (gratuit!) de corset underbust/serre-taille. Le principe est simple: tu encode tes mensurations, les obtions que tu souhaites, et hop, tu as un patron en théorie parfaitement fitté! Bon, par contre on est d’accord que ça ne dois pas être très très historiquement correcte, mais bon… https://makemypattern.com/pattern/cathrin-corset

    • 4
      saki
      29 octobre 2016 - 0 h 00 min | Permalien

      Hello Zéphine et merci pour le lien !

  • 5
    24 octobre 2016 - 5 h 40 min | Permalien

    Superbe ! L’association des tissus est splendide.
    Vu tes commentaires, je m’interroge sur le modèle (j’ai le journal, je n’ai pas encore essayé). Pour un modèle de lingerie, je m’attendrais à un ajustement un peu plus serré pour la ligne, mais c’est peut-être une question d’ajustement. OU ALORS c’est un modèle de « dessus », qui vise l’apparat et le confort, sans compresser les organes ! Ca collerait plus à la mise en scène du modèle. Mais je retiens que la photo est bien trompeuse quant à l’effet sur la taille !
    Bon, ça me permettra quand même un premier essai corset quand je m’y mettrai. En attendant, je suivrai avec délectation tes recherches en la matière :)

    • 6
      saki
      29 octobre 2016 - 0 h 02 min | Permalien

      Merci Anna, je pense en effet que c’est un modèle fait pour être porté au-dessus, pas en guise de lingerie, mais j’espérais tout de même 5 cm de gain de taille (là il y en a 2). Je pense vraiment que c’est moi qui n’ai pas bien ajusté le tout.

  • 7
    24 octobre 2016 - 8 h 49 min | Permalien

    Il est super chouette et te va hyper bien ! Effectivement, c’est toujours utile de connaitre les astuces pour pousser l’exercice le plus loin possible… Le choix des tissus est <3 <3 <3

    • 8
      saki
      29 octobre 2016 - 0 h 02 min | Permalien

      Merci Marie !

  • 9
    24 octobre 2016 - 9 h 48 min | Permalien

    Franchement, il est superbe. Les couleurs que tu as choisi sont splendides et te vont bien :)

    • 10
      saki
      29 octobre 2016 - 0 h 02 min | Permalien

      C’est gentil, merci Nana Corvin.

  • 11
    Hermine Bleue
    24 octobre 2016 - 11 h 46 min | Permalien

    eh oui ! la mode au 19ème siècle est tortionnaire pour la taille !
    si l’on voulait la « jolie » (est-ce vraiment esthétique ?) silhouette en « sablier » et que l’on ne disposait pas naturellement d’une taille de guêpe, il fallait faire connaissance avec l’apnée !!!!
    pour la taille du corset, on mesurait le tour de taille, on retranchait 3 pouces, et on dessinait le patron sur cette base… on renouvelle l’opération tous les 6 mois, et voilà une taille « présentable » ! et des étourdissement, perte de connaissance… (pâmoison ça fait plus chic) sans parler des perforation divers, lorsque les baleine trop sollicitées venaient à rompre…
    bon ça, c’est pour le coté sombre du tableau…
    pour le coté plus glamour : belles couleurs, beaux tissus, bel accord, il est superbe, et fait pour le dessus !
    j’attends la tournure !!! tu vas en faire une vraie ? en crin ?
    J-H

    • 12
      saki
      29 octobre 2016 - 0 h 04 min | Permalien

      Merci Hermine Bleue. J’adorerais avoir le temps et le budget pour une vraie tournure, mais ce sera pour une autre fois…. Là je vais me contenter de coudre un coussin avec par-dessus un jupon court à gros plis pour donner de l’ampleur. En ajoutant le jupon, la jupe et surtout un effet bouillonné sur l’arrière de la sur-jupe, ça devrait tout de même donner un effet sympa. (croisage de doigts)

  • 13
    24 octobre 2016 - 12 h 19 min | Permalien

    Il est magnifique de face et de dos ce corset ! C’est vrai que de profil, je comprends que tu sois un peu déçue …
    Sinon, juste pour le fun, la photo qui apparait dans la galerie Thread & needles m’a fait penser à … Wonder woman ! Toute mon enfance …

    • 14
      saki
      29 octobre 2016 - 0 h 05 min | Permalien

      Merci Nabel. Maintenant que tu le dis… C’est cool, je pourrai l’utiliser si je décide de faire un cosplay steampunk de Wonder Woman.

  • 15
    24 octobre 2016 - 13 h 23 min | Permalien

    Là, c’est moi qui tombe en pâmoison ! Je le trouve splendide ! /* & si en plus, on peut respirer, manger et bouger ! */
    Les couleurs sont magnifiques, la ligne est pas si mal !
    Bref, une tuerie !
    /* & je pèse mes mots ! */

    • 16
      saki
      29 octobre 2016 - 0 h 05 min | Permalien

      Merci beaucoup CYqlaf !

  • 17
    Loris
    24 octobre 2016 - 13 h 41 min | Permalien

    Fais gaffe sur les baleines. Si un corset coûte cher, c’est parce qu’il faut que les baleines soient de bonne qualité : si jamais au serrage elles plient, elles peuvent devenir dangereuses, surtout dans les corsets « minceur » à fort serrage !
    Aussi, normalement tu as une bande de tissu entre la peau et le laçage, accrochée à l’un des cotés, pour éviter les pincements.

    • 18
      saki
      29 octobre 2016 - 0 h 07 min | Permalien

      Merci amigo mais tout baigne, je prends systématiquement de « bonnes » baleines. Quant au dos sans sous-patte… Normalement j’en met une, là j’ai juste décidé de suivre le patron pour voir (celui-ci n’en comporte pas, mais ça ne manque pas au final, même si j’en ajouterais une si je devais le coudre à nouveau).

  • 19
    Mathilde
    24 octobre 2016 - 17 h 29 min | Permalien

    Je rejoins les autres commentaires enthousiastes en te disant que ce corset est splendide !!!

    Tu m’as convaincue, je vais acheter le patron ! (il est en dématérialisé sur le site de knipmode).

    pour l’ajustement, tu peux trouver des articles très intéressant sur http://www.foundationsrevealed.com. Certains articles sont d’autres nécessitent d’être inscrits (le premier mois est gratuit ensuite ça devient payant).

    Pour les œillets, il vaut peut-être mieux prendre ceux qui « roulent » quand tu les écrases, ceux-là se posent avec une machine spéciale. Ceux que tu as utilisés prennent une forme étoilée, je crois que c’est le bon terme.

    Sinon, en guise de baleines, je n’utilise pas de baleine en acier mais de collier-de serrage, plus pratiques et moins chers, ils passent très bien machine !
    J

    • 20
      saki
      29 octobre 2016 - 0 h 08 min | Permalien

      Merci beaucoup Mathilde, je prends bonne note de tout ça. Pour les œillets j’étais vraiment coincée par le fait que les vendeurs affirmaient que seuls ceux-ci iraient….

  • 21
    24 octobre 2016 - 17 h 39 min | Permalien

    Vraiment très réussi!!! Et avec des petits bouts de bouclettes et de blondeur de Leo!! Je craque!! :-)

    • 22
      saki
      29 octobre 2016 - 0 h 09 min | Permalien

      Merci Bisoudoudou, en effet, mon petit photo bombeur est adorable (mais comment diable ai-je pu faire un enfant blond et bouclé ?)

  • 23
    chris 76
    24 octobre 2016 - 18 h 19 min | Permalien

    Très joli. Les tissus sont splendides. Il te va très bien . Bravo!!!!

    • 24
      saki
      29 octobre 2016 - 0 h 09 min | Permalien

      Merci beaucoup Chris !

  • 25
    24 octobre 2016 - 18 h 59 min | Permalien

    On voit toujours plus les défauts quand c’est le fruit de notre travail… Il est superbe!
    Bises

    • 26
      saki
      29 octobre 2016 - 0 h 10 min | Permalien

      Merci MademoiselleKR. Mais c’est aussi bien de prendre note des soucis, histoire de prévenir les autres susceptibles de se lancer des erreurs à ne pas commettre. T’inquiète : plus je le porte plus je l’aime en fait.

  • 27
    Mist
    25 octobre 2016 - 9 h 38 min | Permalien

    C’est très joli. Je me demande si la « tricherie » de la photo du magazine ne vient pas juste du choix des tissus/couleurs: Ne serait-ce pas juste une illusion d’optique due aux pièces(je connais pas le vrai terme) en tissu noir sur les hanches?

    • 28
      saki
      29 octobre 2016 - 0 h 11 min | Permalien

      Merci Mist. Je pense vraiment qu’il y a un truc en plus, l’effet contrastant ne justifie pas une telle différence. Mais je peux me tromper.

  • 29
    Mapie
    25 octobre 2016 - 16 h 35 min | Permalien

    Coucou Saki,
    je le trouve sympa ton corset. Et puis surtout tu l’as fait super vite. J’avais quelques conseils/remarques en vrac.
    Alors concernant les oeillets, j’ai un peu tout testé. Il n’y a pas photo, les oeillets en deux morceaux sont nettement mieux que ceux en une partie, mais d’une, il faut avoir une poigne d’enfer ou une machine pour les poser et de deux ils coutent cher. Je te conseillerais aussi de mettre une bande de tissu sous les oeillets histoire que ça ne te blesse pas le dos.
    Si tu devais réutiliser ce patron, je te conseillerais bien d’écarter un peu plus les deux seins ou de faire le redescendre la partie bustier un peu plus tard.
    En général il faut compter qu’un corset diminue de 5 cm un tour de taille par rapport à la normale (pas plus sauf si on en a l’habitude). Et puis il n’y a pas de miracle, pour que ca réduise, il faut baleiner.
    Et le lacage de la photo 12 c’est le lacage à la paresseuse car il permet (tout est relatif) de se corseter seule

    • 30
      saki
      29 octobre 2016 - 0 h 11 min | Permalien

      Mille mercis pour tous ces conseils Mapie ! Je note, je note.

  • 31
    26 octobre 2016 - 9 h 34 min | Permalien

    Woah, tout simplement magnifique ce corset!

    • 32
      saki
      29 octobre 2016 - 0 h 12 min | Permalien

      Merci beaucoup Ibijau !

  • 33
    Melanie
    27 octobre 2016 - 22 h 28 min | Permalien

    Qu’il est beau ce corset !
    J’en ai moi même réalisé 2, en partant d’un patron acheté avec un kit sur alysse création justement et dont les bonnets et des goussets sont ajustables aux mensurations. Ce qui effectivement affine la taille et grâce aux baleines spirales, plutôt très confortable puisque j’ai pu danser avec ( danse orientale tribale c’est pour dire!) donc si tu peux investir dans un patron, je ne conseillerai celui ci! Sinon les œillets, je confirme, caca.

    • 34
      saki
      29 octobre 2016 - 0 h 12 min | Permalien

      Merci beaucoup Mélanie. Dans ton kit il y avait les mêmes œillets ?

  • 35
    Pamina
    28 octobre 2016 - 12 h 02 min | Permalien

    C’est magnifique, un point c’est tout !

    • 36
      saki
      29 octobre 2016 - 0 h 13 min | Permalien

      Contente qu’il te plaise, merci Pamina.

  • 37
    29 octobre 2016 - 21 h 45 min | Permalien

    Jolie association de couleurs et beau modèle même si dès le dessin technique on devine qu’il ne redessinera pas bcp la taille. En effet, de ma modeste experience (un seul corset, mais avec plusieurs toiles (et erreurs) car pour la robe de mariée de ma belle soeur), le dos et la forme du modèle (c’est plus un beau bustier qu’un corset) ne permettent pas un affinage efficace de la taille. Les côtés du dos ne devraient pas se toucher. Mais ceci est lié au modèle choisi, et le résultat est fidèle au modèle. Bravo donc car c’est pas simple un corset bien ajusté. Il faut bcp travailler sa toile.
    Pour les oeillets j’avais pris ceux de Prym, nickel et solides, mais à la pince pour la précision (le marteau c’est chaud et ça risque de trop écraser).
    Le choix du coutil est aussi super important pour la tenue générale du corset.