Suons un peu

Et si on causait sport ?

Ahhh, nan mais quelle horreur, et pourquoi pas régime pendant qu’on y est ! Je vais peut être épater du monde mais en fait, à une époque pas si lointaine, je faisais pas mal de sport : taekwondo, full contact et nage avec palmes/monopalme sont mes potes pour la vie. Sauf qu’en quittant Paris j’ai aussi laissé mes deux clubs derrière moi et je n’ai pas eu envie d’aller illico voir ailleurs.

Oh, j’ai bien fait une tentative zumbaesque histoire de voir, mais je n’ai pas accroché (je n’aime pas des masses bouger en rythme devant un miroir). Donc depuis plus de deux ans on ne peut pas dire que j’ai beaucoup remué mon popotin.

Les mini-poches cachées dans les bandes décoratives permettent de glisser clefs/lecteur MP3/argent/téléphone etc

Je ne sais pas si ça va changer, mais quand je suis tombée sur les patrons Fehr Trade ça m’a donné une envie folle de m’y remettre, juste pour le plaisir de coudre ces fringues-là. Il faut dire que je n’en ai entendu dire que du bien : Melissa, la créatrice, est une athlète et teste ses modèles à la dure. En prime ceux-ci ont la réputation d’être aussi bien expliqués que coupés.

J’ai vachement hésité : j’suis fan du top VNA (qui a été inspiré par un modèle de Madeleine Vionnet, la classe à Dallas quoi…) Mais le XYT a une brassière intégrée qui est censée être vraiment efficace (et là j’demande à voir). Finalement, VNA l’a emporté de peu, et j’ai chopé le short Duathlon au passage : un cycliste proposé en trois longueur, avec de très astucieuses poches planquées dans les bandes des côtés et la possibilité de rajouter une pièce molletonnée à l’entrejambe pour les accro de la petite reine. Pour info, cette collection comporte un second bas, cette fois un legging de course baptisé PB Jam et qui a l’air super fun à réaliser, mais dans lequel je ne me vois vraiment pas.

Au début je me suis dit que c’était un gros caprice de ma part, parce que bon, ça n’avait pas l’air bien compliqué à dessiner soi-même ces bestioles. Mais à environ 8€ pièce c’était franchement pas la peine d’avoir le portefeuille en peau de hérisson. Et bein j’ai eu raison de craquer parce que ces patrons sont tout simplement extras. Pourquoi donc :

  • Présentation, explications…. Tout est complet, soigné aux petits oignons et très agréable à suivre (mais uniquement dispo en english et en PDF).
  • Les coupes sont impeccables.
  • Les parties contrastantes permettent d’assortir haut et bas sans effort et de rentabiliser les chutes.
  • Et surtout, pour ces deux modèles les techniques de finitions sont très bien pensées. Le montage des poches du cycliste est ultra simple, mais je n’y aurais jamais pensé toute seule, et la pose des parements d’encolure/emmanchure du top ainsi que la pointe dans le dos donnent un rendu super pro pour un minimum d’efforts.

 

Et les défauts alors ? J’en vois deux, mais ceux-ci sont discutables :

  • Pour le top, la technique de pose du biais en guise de parement est bien expliquée et donne un rendu très propre, mais je préfère ma façon de faire habituelle (en particulier pour l’encolure en V et la toute fin de la pose pour les emmanchures), et surtout le patron utilise exactement les mêmes métrages pour le biais et pour les bords, alors que je trouve qu’on obtient un meilleur rendu avec un biais légèrement plus court.
  • Pour les deux, mais surtout le futal: les patrons taillent grand. Je m’attendais à ce que les deux me collent bien à la peau, et là il y a de la marge. Mais ceci dit, c’est peut être dû à mes tissus (pourtant peu extensibles), donc il faudra attendre de coudre une version dans un tissu adapté aux vêtements de sport pour me faire une idée définitive sur le sujet. Suite à second essai, cette fois avec un tissu ayant la bonne tenue, je peux revenir sur ce point : ces patrons taillent en réalité parfaitement.

 

Bilan : non seulement je recommande ces modèles à fond les ballons, mais en plus je sens que je vais craquer et m’offrir le XYT un de ces jours. Amis débutants : si vous n’avez jamais touché aux tissus extensibles je vous conseille toutefois de vous faire la main sur le futal (nettement plus simple et rapide à coudre) avant d’attaquer le haut.

Le tissu étoilé et le gris chiné sont deux interlocks trouvés sur ebay, dans la boutique In Fashion fabrics. Les parements ont été réalisé dans des chutes de jersey gris chiné afin d’avoir quelque chose de fin. Le tissu orange est lui aussi extensible, mais de composition inconnue. Autant dire que rien de tout ça n’est vraiment adapté à des fringues de sport, je suis donc o-bli-gée de chercher le matos qui va bien et d’en faire une seconde version, plus « transpiration friendly » cette fois.

 

Je finis par une bonne nouvelle : nous avons fixé la date de notre prochaine trocante, qui aura lieu dans une maison de l’agglomération de Bruxelles le samedi 27 septembre . Si cela vous intéresse d’y participer, envoyez-moi simplement un message. Pour plus d’info sur que-quoi-que-c’est-que-ça, lisez donc cet article consacré à celle de l’an dernier.

 

17 Commentaires

  • 1
    2 août 2014 - 7 h 37 min | Permalien

    Sympa, ces patrons! Je me garde les refs sous le coude, ça m’évitera d’aller dévaliser D*c*thl*n à chaque fois que je veux changer ma tenue de zumba…
    Bises

    • 2
      4 août 2014 - 19 h 26 min | Permalien

      Merci MademoiselleKR, tu vas voir, ils sont vraiment fun à coudre.

  • 3
    2 août 2014 - 10 h 42 min | Permalien

    Merci pour cet article qui m’a permis de découvrir les patrons Fehr Trade. Je n’ai jamais osé essayer de coudre ce genre de choses mais ça changera peut-être bientôt!

    • 4
      4 août 2014 - 19 h 27 min | Permalien

      Hello madame Créative, je suis ravie que ça te donne envie de te lancer.

  • 5
    2 août 2014 - 12 h 13 min | Permalien

    Je ne suis pas sûre d’être vraiment prête pour le patron PDF ET en anglais avec mon petit niveau de couture, mais les fringues de sport ça me botte ! Il faudra bien que je trouve un bas a ma taille en décembre quand je reprendrais la course (j’espère…). J’aime beaucoup les associations de couleur, comme toujours !

    • 6
      4 août 2014 - 19 h 28 min | Permalien

      Bonjour Lili, ce serait dommage de te priver donc si jamais tu as besoin d’aide pour la traduction, je peux répondre à tes questions. Le patron du cycliste est particulièrement facile et bien expliqué, tu peux peut être commencer par là.

  • 7
    2 août 2014 - 16 h 42 min | Permalien

    j’aime beaucoup, en particulier le top avec ses belles découpes. je suis à fond dans le sport maisl c’est difficile de trouver des matières dites « techniques » contenant du Méryl comme pour les vêtements de sport du commerce

    • 8
      4 août 2014 - 19 h 30 min | Permalien

      Merci Kocotte, je suis justement en train de bosser sur un article sur le sujet pour T&N en septembre, voici déjà une bonne adresse en France afin de choper du Supplex :
      http://www.vicard.com/fr/tissus.html

  • 9
    2 août 2014 - 19 h 19 min | Permalien

    Chouette ensemble!!

    J’avais zieuté aussi ces patrons avant de partir en vacances, les coupes ont l’air au top mais comme le dit Kocotte : où trouver le tissu adapté?? J’avais fait une recherche sur le net et trouvé 2 boutiques Etsy qui en vendent avec le mot-clé « mesh » (pour des T-shirts), mais rien n’est indiqué concernant l’élasticité du tissu… et je sèche concernant le tissu pour shorts/leggings de running…

  • 11
    Cilou6
    3 août 2014 - 7 h 51 min | Permalien

    Juste une question : as tu utilisé d’autres machines que ta machine à coudre? Et si oui, penses tu qu’avec une machine simple ce soit réalisable?

    Joli choix de couleurs et belle réalisation, on finirait par s’habituer. ;p
    Bisouxxx
    Cilou

    • 12
      4 août 2014 - 19 h 32 min | Permalien

      Merci Cilou. J’ai utilisé ma surjeteuse et ma recouvreuse, mais ces modèles sont tout à fait réalisables avec une machine à coudre lambda, du moment que tu as un point élastique + une paire d’aiguilles jumelées pour faire les finitions.

  • 13
    lullablue
    4 août 2014 - 16 h 54 min | Permalien

    j’adore!!!!
    j’ai repris le sport depuis avril et je me suis fait 2 t-shirt basiques, mais là, franchement, ton ensemble est super! ça me donne envie d’aller voir ces patrons de + près!
    et tu penses qu’un jersey et un molleton basique ne suffisent pas pour les faire?

    • 14
      4 août 2014 - 19 h 36 min | Permalien

      Merci Lullablue.
      EN fait, ça dépend complètement de ta pratique sportive : Le coton est un tissu qui se gorge facilement de transpiration et ne l’évacue pas, donc les vêtements ne sèchent pas au fur et à mesure de l’effort et on se refroidit. D’où l’utilisation de tissus pensés en conséquence.

      De plus ces patrons sont conçus pour des tissus très élastiques qui reprennent bien leur forme initiale, alors que l’interlock que j’ai utilisé ici est un tissu assez mollasson.
      L’intérêt des vêtements très près du corps c’est le fait d’être serré permet une meilleure récupération pour les muscles.

      Bref, si tu fais de courtes sessions sans gros effort, ça suffit, mais pour des entrainement sérieux c’est appréciable d’utiliser des tissus dit « techniques » conçus pour apporter plus de confort voire carrément améliorer les performances.

  • 15
    12 août 2014 - 17 h 03 min | Permalien

    Bonjour, j’aime votre version de ces modèles. Moi aussi je fais mes propres vêtements pour l’exercice et j’aime bien les options ces patrons offrent. Great job and enjoy exercising :)

  • 16
    14 août 2014 - 10 h 45 min | Permalien

    Merci Ann, I’m glad that you liked it!