Troc partie 1 : les chaussons

Quoi de mieux que de troquer avec une pote franchement ?

C’est vrai ça : on cherche THE idée qui lui plaira, et puis le tissu qui va bien pour la réaliser et puis « oh bah c’est mignon mais c’est pas assez ça voyons ! » (d’où le titre « partie 1″, puisqu’il y aura une suite). Bref, quand j’ai vu ces chaussons-là, créés par Woolie baby, j’ai aussitôt pensé qu’ils étaient faits pour Lili the Banyan Tree. Ne me demandez pas pourquoi, c’est comme ça, dans ma tête ces chaussons portent son nom et puis basta.

Bon. Je ne vous cache pas que l’idée d’utiliser à nouveau mon petit stock de cuir fin m’emballait bien.

Qu’en pense-je ?

  • Le patron est chouette et assez simple, j’aurai pu le tracer toute seule je suppose mais je voulais pouvoir lire les instructions de montage…
  • … qui se sont révélées efficaces mais basiques : ces chaussons ne sont pas doublés, autant dire que c’est fastoche à monter.
  • J’ai bien aimé les conseils pour se procurer le matériel : la créatrice encourage à bosser uniquement avec du cuir et de la laine de récup’ (en faisant feutrer des vieux pulls et en découpant des vestes en peau trop abimées pour être encore portées, donc facile à se procurer à bas prix sur les marchés aux puces)
  • Et mon plus gros souci ce sont les tailles : je n’ai trouvé noté nulle part (mais peut être suis-je aveugle) si les marges étaient incluses, j’ai donc testé en coupant une taille 39 sans ajouter de marges. Le résultat est de la bonne largeur, mais convient mieux à mon petit 37. Pour obtenir du 39 j’ai modifié le patron de la semelle et celui de la pièce du dessus en ajoutant 1.5 cm sur l’avant (mais par contre la taille homme 10″ semble bien être un vrai 41)
  • Plutôt qu’acheter des pinces à dessin comme préconisé, j’ai bêtement pris des pinces à linge et ça a fonctionné comme un charme.

 

Afin de me faire la main, j’en ai cousu une série en variant les matériaux et en changeant certains détails :

Je précise que le tout a été cousu avec une machine à coudre familiale, avec mon pied normal et du fil de base, en allongeant simplement le point au maximum pour les parties en cuir et en utilisant une aiguille adaptée. Je n’ai rencontré aucun problème technique en travaillant ainsi. Le cuir est une peau d’environ 1 mm d’épaisseur, la même que celle utilisée pour ma pochette.

(cliquez sur les photos !)

Mes tout premiers chaussons étaient censés être du 39, le résultat est plutôt proche du 37. Ils ont été réalisés avec le patron « femme 8″ en suivant exactement les instructions et sans ajouter de marges de couture. Pour l’occase j’ai feutré sans pitié à la machine mon petit gilet moutarde (je ne l’ai quasiment jamais mis et je n’avais pas envie de le défaire pour récupérer le fil). Bilan : j’aime beaucoup le rendu extérieur, mais par contre je suis déçue par les finitions (en particulier les jointures réalisées à plat au point zigzag). Le montage est certes simple et agréable, mais il n’est pas nickel quand on y regarde de plus près. En particulier, je n’aime pas le fait que l’on voit l’élastique à l’intérieur (cf la première photo).

 

Secundo, les chaussons zèbre, toujours sans doublure… Je n’avais plus de laine feutrée (et aucune envie de sacrifier l’un de mes beaux pulls), j’ai donc dégainé un reste de polaire et ça a très bien fonctionné. Ces chaussons ne sont pas doublés car je voulais juste tester la taille 39 que je venais de redessiner. Résultat impec’ de ce point de vue, mais toujours améliorable au niveau des finitions.J’ai tout de même caché l’élastique en rabattant le bord du tissu et cousu au point droit avec des mini-marges, plutôt qu’à plat au point zigzag.

 

La troisième paire est une commande de mon coloc’ Nicolas, qui chausse du 41. J’ai pris la taille « homme 10″ et ça semble lui aller sans avoir à faire de modifications. Cette fois j’ai testé ce que ça donnait avec de la laine non-feutrée en prenant un pull superwash (trouvé aux puces à vil prix), dont j’ai découpé le bas des manches (en profitant donc des côtes qui viennent désormais enserrer la cheville). Comme le tricot est beaucoup plus souple et étirable ainsi, seule la semelle et la pièce dessus qui doit la recouvrir sont coupées en 10, pour le reste j’ai utilisé le « femme 8″ (= 37/39 précédent), toujours sans ajouter de marges de couture.

Pour le montage, j’ai assemblé les pièces comme si il y avait des marges, et pas à plat et au point zigzag. Et surtout j’ai ajouté à l’intérieur une semelle découpée dans un tapis de sol afin que le tout soit plus confortable. Je trouve le résultat bien plus cool ainsi. Maiiiis, comme ces chaussons ne sont pas doublés, ce  n’est pas impec’ quand on scrute l’intérieur. Et ça, ça m’agace !

 

Ce qui nous mène à la version finale : j’ai repris les « avancées » des tests précédents en cousant mon patron en 39, je l’ai doublé avec une espèce de moumoute ultra douce et chaude (et fun je trouve… Merci à la généreuse donatrice de la trocante !), en ajoutant  une épaisseur en tapis de sol pour le confort. Certes, c’est moins joli que le sobre modèle de la créatrice en laine feutrée écrue, mais le résultat me botte et à priori Lili valide. Yeah !

 

Vraiment, je ne regrette pas les 6€ mis dans le patron car j’ai trouvé très amusant de coudre ce modèle (la preuve : j’en ai fait 4 paires en un demi-week-end !), et j’estime l’avoir déjà bien rentabilisé. Surtout, je sautille d’allégresse car je me sens désormais beaucoup plus sûre de moi pour continuer à bosser avec du cuir souple.

Le truc couillon, c’est que je n’en ai même pas fait pour moi. En fait j’espère justement en recevoir une paire lors d’un futur troc avec une autre demoiselle. Comme quoi je ne me lasse pas des échanges entre copines.

24 Commentaires

  • 1
    27 juin 2014 - 9 h 22 min | Permalien

    Ils sont super, tous les quatre ! J’ai bookmarké le patron… je crois que ils serions parfaits comme des cadeaux de Noël.

    • 2
      28 juin 2014 - 8 h 53 min | Permalien

      Merci Emma, en effet ce sera parfait pour noël (bien plus de saison en tout cas).

  • 3
    27 juin 2014 - 9 h 42 min | Permalien

    Je valide grave ! Non seulement le tissu que tu as choisi pour ma version est super fun, mais le modele est juste parfait. J’aime beaucoup qu’il couvre le dessus du pied, mais a mon avis ce sont tres modifs qui jouent beaucoup : le tapis de sol a l’interieur est tres agreable quand on marche et la doublure rend le tout tres confortable.Ce sont mes nouveaux chaussons doudous. Bref, ils sont parfaits, Merci Saki !

    • 4
      28 juin 2014 - 8 h 54 min | Permalien

      Merci Lili, je suis vraiment contente qu’ils te plaisent !

  • 5
    27 juin 2014 - 10 h 18 min | Permalien

    Mmmmh je garde ça sous le coude, ma mère est une fan absolument de chaussons en tout genre, je passe mon temps à lui en crocheter/tricoter, mais je n’ai jamais tenté de les coudre, alors pourquoi pas ! (oui, elle a une collection plutôt pas mal maintenant)

    • 6
      28 juin 2014 - 8 h 54 min | Permalien

      Letipanda, tu verras, ils sont très agréables à coudre, et la partie en cuir est un jeu d’enfant en fait.

  • 7
    27 juin 2014 - 12 h 36 min | Permalien

    Super! En plus je récupère l’idee…

  • 9
    Cilou6
    27 juin 2014 - 20 h 00 min | Permalien

    J’ai perdu tout mon commentaire! > 8-|
    En plus il était long et tout !
    En bref je disais, chouette projet, un jour peut-être je le ferai en remplaçant le cuir par du jean, en recyclant les jambes de jeans qui restent apres avoir fait des sacs (selon le tuto donné avec ma toyota super jean (et là j’ai cherché le lien vers l’image du manuel et j’ai perdu tout mon commentaire)). Tu vois duquel je parle (de sac) ? Bref il me reste des jambes de jeans.

    Tiens au fait, tu en ferai quoi toi de jambes de jeans?

    Bisouxxx
    Cilou

    • 10
      28 juin 2014 - 8 h 57 min | Permalien

      Hello Cilou.
      Pour le remplacement, fais attention à un petit détail : contrairement au jean le cuir ne s’effiloche pas, d’où le joli détail fin des empiècements, pour lesquels tu devras utiliser une technique d’appliqué pour éviter l’effilochage.

      • 11
        Cilou6
        28 juin 2014 - 21 h 46 min | Permalien

        Parce que le bout est cousu par dessus… ok. Pas de jean…
        Cela dit ma toyota était mal première machine et je l’ai toujours. Donc je pourrais la « sacrifier » et utiliser ma vielle veste en cuir (fin) trop courte des manches (que j’aime looooongues) ou alors mon 3/4 en chevre lainée tout déchiré (ne pas mettre un gros pull sous une veste en peau de chevre lainée un peu juste, les emmanchures craquent et c’est irrémédiable) *va mouliner l’idée un moment*

        du coup, j’en fais quoi de mes jambes de jeans?
        ;)

  • 12
    28 juin 2014 - 1 h 28 min | Permalien

    je confirme : elle les aime tellement qu’elle les porte même par temps quasi caniculaire!

    • 13
      28 juin 2014 - 8 h 57 min | Permalien

      Ah chouette, merci Manowen !

  • 14
    28 juin 2014 - 22 h 48 min | Permalien

    c’est vraiment beau :D
    ça donne en rendu plutôt agréable à l’oeil, et ça doit être tellement bien à porter ;)
    en tout cas , encore une fois tu nous régales les yeux !

    • 15
      1 juillet 2014 - 21 h 12 min | Permalien

      Merci Alteavinus !

  • 16
    30 juin 2014 - 7 h 53 min | Permalien

    Le zèbre et la doublure violette, en voilà une idée qu’elle est bonne! Ils sont super fun!
    Encore un article que je vais me garder sous le coude…
    Bises

    • 17
      1 juillet 2014 - 21 h 13 min | Permalien

      Merci MademoiselleKR, j’avoue que je n’ai pas pu résister à ce mélange (douteux) de couleurs et imprimés.

  • 18
    mokkona
    30 juin 2014 - 10 h 45 min | Permalien

    J’ai un peu de laine à feutrer qui ne me sert pas (cf T&N rubrique brocante), si elles intéressent je les envoie avec plaisir contre bons soins :)

    • 19
      1 juillet 2014 - 21 h 14 min | Permalien

      Merci beaucoup Mokkona ! Mais en fait c’est du tricot déjà fait et qui feutre en machine qu’il faut pour ce modèle, la laine à feutrer ça a l’air rigolo, mais pour l’instant je ne sais pas ce que j’en ferais en fait.

      • 20
        mokkona
        3 juillet 2014 - 15 h 56 min | Permalien

        j’en ai fait des dreads synthétiques que j’accrochais dans un élastique triple (3 en un). Donc le feutrage de la laine, c’est à partir d’un tricot trop petit par exemple ou ancien ? bigre, ça a l’air technique.

        • 21
          4 juillet 2014 - 9 h 42 min | Permalien

          Nononon, ce n’est pas technique du tout, au contraire : on feutre à la machine et ça donne une matière épaisse qui se découpe bien.

  • 22
    22 juillet 2014 - 17 h 30 min | Permalien

    C’est quand même fort d’arriver à faire des chaussons avec de la récup !