Archives du tag: noir

Un faux air de veuve corse

Un châle noir, très simple et avec des franges…. Voila une nouveauté par ici !

J’avais envie de faire plaisir à Laure, elle avait besoin d’un châle noir et chaud pour chanter avec son chœur, mais le voulait tout de même fin et délicat.

Elle a choisi le patron Light and Up créé par Caroline Wiens (gratos et dans plusieurs langues dont le français), j’ai choisi le fil Merino extra fine de la marque Drops, parce que celui-ci est à la fois extrèmement doux, chaud et passe en machine. Même si la matière elle-même n’est pas fine, tricoté avec des aiguilles plus larges que celles prévues (5 mm au lieu de 4) il peut donner un résultat assez aérien finalement.

Ce châle se drape très joliment sur les épaules et c’est un vrai doudou. Je suis donc ravie, même si le patron est loin d’être passionnant à tricoter.

En fait je ne suis pas super convaincue par celui-ci : sauf erreur de ma part, il y a une bourde dans les explications puisqu’au moment de commencer la dentelle on n’a pas le bon nombre de mailles pour celle-ci (127 mailles, soit un nombre impair de chaque côté de la maille centrale, alors qu’il faudrait un nombre pair). De plus on est censé finir par plusieurs rangs de jersey endroit, ce qui garantie une bordure qui roulotte sévère.

Au lieu de ces rangs en jersey j’ai fait du point mousse mais, même ainsi, après blocage le bord remontait encore un chouïa. Heureusement, le modèle original était juste décoré de glands au centre et sur les côtés alors que Laure avait envie de franges.

Le poids de celles-ci a tout arrangé, même si elles ont été loooooongues à poser ces cochonneries jolies p’tites choses. Gourmandes aussi : j’ai utilisé 3.8 pelotes pour le châle, et les 10gr restant plus un tiers de ma cinquième pelote pour les franges.

Finalement, je me dis que moi aussi je devrais avoir un châle noir dans mes affaires…

 

Un dernier pour la route

Ça y est, mon pire défaut doit vous être bien familier maintenant : je suis une sale monomaniaque !

Quand j’aime quelque chose je suis capable d’en abuser jusqu’à l’overdose, mais en même temps que voulez-vous ? Mes amis craquent sur les modèles que je tricote, je suis donc OBLIGEE d’accepter de leur en faire une version juste pour eux quand je les vois se rouler par terre en suppliant.

Nathalie voulait donc un bonnet Capucine en noir, avec les deux longs glands assortis devant mais sans pompon sur le dessus, parce qu’elle est décidément une poulette du genre rock’n roll. De mon côté j’ai choisi le baby alpaga chunky de chez Cascade Yarns parce qu’il m’en restait juste la bonne quantité et qu’accessoirement, je le répète, cette laine est une merveille de douceur ! J’ai donc utilisé environ les 3/4 d’un écheveau de 100 gr et mes aiguilles n°6. Le modèle taillant petit j’ai ajouté 4 mailles au début puis bidouillé pour avoir 4 mailles de plus (soit 8 en tout) au moment de commencer les diminutions, ce qui m’a rajouté deux rangs au final. Il est parfait ainsi je trouve, juste un peu difficile à prendre en photo peut être…

Charles is back (son cache-cou aussi)

Une impression de déjà vu peut être ?

Et oui, mon pote Charles est de retour, il a accepté de jouer les mannequins, il était un peu obligé puisque ce nouveau cache-cou est destiné à l’une de ses amies justement. Cette fois je me suis fait plaisir avec la laine, j’ai utilisé un peu plus d’un écheveau de 100 gr de baby alpaca chunky de chez cascade yarns.Cette laine est une tuerie, et je pèse mes mots ! Elle est d’une douceur incroyable, je n’en revenais pas moi-même en la tricotant. Au début elle me semblait un poil chère mais je dois reconnaître que le rapport qualité/prix est top.

La demoiselle voulait du black, boutons compris, la voila servie. Fan de couleurs voyantes comme je le suis je pensais que le résultat serait tristoune au début mais ça a une certaine gueule, je dois le reconnaître.

 

Enfin !!!

Il m’aura fallu un mois et demi et quasiment 1100 m de coton mercerisé mais enfin je suis venue à bout du gros projet qui m’occupait ces derniers temps. Un costume réalisé pour un GN à l’intention d’une copine.

Vous ne verrez pas les deux robes cousues aujourd’hui car elles ne sont pas à ma taille, sur moi ça ne donne rien hélas, par contre c’est l’occasion de montrer tout le travail de dentelle au tricot réalisé pour l’occasion : un voile donc, accompagné d’une pièce destinée à dissimuler le bas du visage, mais aussi un collier arborant le blason du personnage (réalisé en pâte fimo) et surtout des pièces destinées à orner le décolleté et les manches.

J’ai hâte d’avoir une bonne photo de l’ensemble porté par la jolie Laure. J’espère surtout que ça correspond bien à ses attentes et qu’elle s’amusera comme une folle sur ce jeu !