Archives du tag: manches courtes

Chanvre et belle dentelle.

J’ai tricoté un pull d’été, oh yeah !

Après ma première version, ce patron Bloomsbury de Svetlana Volkova m’est resté dans le crâne, j’avais trop envie d’en faire un second à manches courtes (parce que rappelez-vous, le plus casse-pied c’était les manches, qui m’avaient parues interminables). Oui, mais quel fil utiliser ? Parce que le coton pur, décidément, je n’aime pas ça.

Et vlan, voila-t-y pas qu’Élise a fait un article pour présenter le chanvre à tricoter sur In the loop*. Je suis faible, ça m’a donné envie de tester Ostane de chez kaneh-Bosem, 55% chanvre et 45 % coton, de quoi donner un beau résultat à en croire la demoiselle. J’ai commandé mes 4 écheveaux dans la foulée.

Alors ? Je suis plutôt contente.

Ce fil est comme prévu d’aspect un peu irrégulier et rustique, il n’est pas doux mais reste assez chouette à tricoter (j’avais peur d’avoir un toucher vraiment désagréable comme avec des fils 100% acrylique, mais ça n’a rien à voir). J’étais particulièrement curieuse de voir si effectivement il s’adoucit et embellit au fil des lavages, donc à peine tombé des aiguilles il est passé en machine et au sèche-linge… Mais comme je m’en doutais ce premier lavage n’a fait aucune différence, et comme il y a un fort pourcentage de coton dans ce mélange je doute que cela s’améliore vraiment.

Ceci dit, même si ce pull est de loin le moins doux et moelleux que j’ai tricoté, j’aime beaucoup le porter et il est parfait en cette saison. En prime, et ça a son importance : mon copain l’adore, alors que d’habitude il traite mes pulls pure laine de « pelures qui grattent ».

Ce projet aura été un vrai plaisir à tricoter : comme le motif de dentelle et la construction étaient encore frais dans ma p’tite tête, j’ai à peine regardé le patron au début, et j’ai enchaîné les rangs quasi sans y penser. J’en profite pour préciser, puisque l’on m’a déjà posé la question, que ce modèle est beaucoup plus simple qu’il n’y paraît mais toutefois il n’est pas pour les débutants : à mon avis il faut être à l’aise avec le tricot en rond et en anglais ainsi qu’avec la dentelle pour se lancer. Si c’est votre cas alors je le conseille à fond les ballons : la construction en top-down sans couture est un vrai régal, et le tout est bien expliqué.

En baissant d’une taille d’aiguille, mon échantillon correspondait exactement à celui de ma précédente version, j’ai donc tricoté la même chose (en utilisant des aiguilles 4mm pour les bordures et 4.5 pour le corps du pull) : j’ai monté la taille L (100 mailles) et tricoté l’empiècement jusqu’à avoir fait 3 répétitions du motifs (3 x 12 rangs donc). Et pour les manches, une seule répétition a suffit.

Ah, j’allais oublier : pour un pull en 42/44 (je peux prendre un peu de poids, il m’ira encore à priori) j’ai utilisé 370gr de fil, soit un peu moins de 4 écheveaux.

C’est malin, maintenant j’ai envie d’autres pulls d’été, me voila accro…

* J’en profite pour dire merci et bon vent à toute l’équipe d’In The Loop, qui va malheureusement cesser d’exister : votre site était un plaisir à parcourir et une mine d’idées et conseils précieux, vous allez nous manquer !