Archives du tag: guêtres

1874 #4 Veste et accessoires

Pfiouuuuu, il m’aura fallu une plombe pour traiter toutes ces photos !

Résultat je vais faire court pour les explications, d’autant que j’ai déjà causé du patron de ma tournure et des inspirations dans les articles précédents (inspi + 1, 2 et 3). L’essentiel à retenir c’est que j’ai fini cette tenue la nuit avant le jeu, que certaines choses ont été faites à l’arrache, que j’ai énormément travaillé avec des chutes de tissu et autre matos de récupération afin de faire des économies, et… que (pour toute personne me connaissant ce n’est pas une surprise ) je ne suis pas vraiment satisfaite. lire la suite »

Petits pieds

Qu’offrir à une danseuse pour son anniversaire ?

Des chocolats, un ballon de foot, un lapin angora, une perruque afro, des chaussettes de danse/yoga… Ce modèle gratos et fastoche de Bonnie Pruitt m’ayant tapé dans l’œil, j’ai choisi cette dernière option. Mon seul regret : elles sont un peu courtes à mon goût finalement. Quand je dis qu’elles sont fastoches, je ne rigole pas : le point tournant est bête comme chou, avec un rendu simple mais fort chouette ma foi.

Merci Julie d'avoir joué les mannequins !Merci Julie d’avoir joué les mannequins !

La laine mérite un paragraphe à elle seule puisqu’il s’agit de la fameuse Jawoll Magic Superwash, troquée avec Blanche-Neige et qui me ravit : j’ai tricoté plus doux (ahhhhhh, le fil Heritage Silk de chez Cascade !), mais son aspect un peu rustique et feutré lui donne beaucoup de charme, tout comme la délicatesse des coloris. Bref, recevoir l’une de ces superbes pelotes c’est déjà un plaisir en soi, et comme elles font 100 gr il me reste larrrrgement de quoi faire un vraie paire de chaussette, yeah ! Pour ne pas changer, j’ai bossé avec mes nouvelles meilleures copines de l’amitié même qu’entre nous maintenant c’est « à la vie à la mort » : mes aiguilles circulaires 2.25.

J’ai de folles envies de châles en ce moment, vous n’imaginez pas tout ce qui me trotte par la tête !

hors saison

Le seul défaut que je trouve au printemps (et bientôt à l’été) c’est qu’on ne porte pas de laine, la matière que je préfère tricoter. Certes, je m’amuse avec divers fils à base de coton, mais ça me plaît tout de même un chouïa moins.

Bref, je suis limite nostalgique quand je regarde mes guêtres chéries, tricotées en Cascade 220 aubergine, aiguilles circulaires n°5 avec la technique du magic loop :
monter 56 mailles, tricoter des côtes *2 mailles endroit 2 mailles envers* jusqu’à obtenir la longueur désirée (ici 70 rangs), rabattre souplement, en faire vite d’autres de toutes les couleurs.