Archives du tag: Burda Facile

Encore une robe qui tourne…

Je suis une vraie gosse : je ne peux pas envisager d’aller danser sans une « robe qui tourne ».

J’avais fait tout un cahier des charges, cette robe devait être :

  • élégante
  • sobre mais avec de jolis détails
  • pas gnangnan non plus
  • confortable
  • légère
  • assez longue pour cacher mes jambes
  • ajustée à la taille
  • facile et rapide à coudre
  • avec de fines bretelles…
  • … et une jupe cercle

 

Pourquoi « élégante et sobre » au juste ? Les adjectifs qui me conviennent en général ce serait plutôt « coloré et original ». Et bien justement, j’ai eu envie de changer et de coudre quelque chose qui soit à la fois joli et passe-partout. J’ai dû fouiller pour trouver le tissu « qui va bien » et c’est finalement dans le magasin Passion à Saint Gilles que je suis tombée sur ce coton tout simple à 5 roros le mètres (j’en ai utilisé presque 3 mètres), dont le bleu et les larges fleurs ton sur ton me bottaient bien.

C’était l’occasion de dégainer le patron de la robe 2 du hors-série Burda facile printemps/été 2014, histoire de faire connaissance (j’ai prévu d’en coudre plusieurs versions, avec et sans manches). Il se trouve que j’étais complètement à la masse quand je l’ai attaquée donc j’ai coupé ma taille (40), mal pigé un truc (lié à la pièce froncée dans le dos) donc cru que c’était beaucoup trop petit. J’ai jeté mes pièces et coupé les mêmes en 44 : erreur ! Je me suis retrouvée avec un bustier bien trop large (sur les photos, on voit bien qu’il baille), mais comme j’étais à la bourre je me suis dit que ça irait bien ainsi, comme ça si je prends du poids je pourrai continuer à la porter et pis c’est tout.

Tout ça pour dire que la prochaine fois, et bein je prendrai le temps de faire une toile !

Le bas de la robe a été remplacé par une simple jupe cercle, et je porte le tout par-dessus mon joli jupon de l’été dernier, parce que plus il y a de froufrous mieux c’est non ?

Un p’tit haut et deux bonnes nouvelles

Cette semaine j’ai cousu….

Mais alors vraiment, j’ai même une blessure de guerre pour le prouver (et ouais, une grosse ampoule à la bas du pouce, obtenue suite à un usage abusif de mes ciseaux de couture). Mais je vous montrerai l’essentiel de ma production une autre fois, aujourd’hui ce sera juste un petit top cousu vite fait hier soir, parce que j’avais besoin d’un projet fastoche et rapide.

lire la suite »