Archives de la catégorie: Tuto tricot

[Tuto] Un col pour Odette

Ce pull Odette jolie porte bien son nom, mais il est aussi fort décolleté.


Il me restait de la laine, j’ai donc bricolé vite fait bien fait un patron de col tricoté en rond pour l’accompagner. Et tant qu’à y être j’en ai profité pour tester un point façon vannerie qui me faisait envie depuis longtemps, et qui a plusieurs avantages non négligeables :

  • il est ultra simple, donc parfait pour les débutants
  • … en même temps il est amusant
  • et pour finir il ne roulotte pas (ça compte mine de rien)

 

Je sais, je sais : c’est un peu absurde de porter un pull trrrrrès loose avec un col, tout en laissant de la peau nue entre les deux…. Sauf que je trouve le résultat vraiment chouette ainsi, et comme je suis essentiellement frileuse du cou ça me convient tout à fait.

S’il vous fait envie, rien de plus simple ! Il suffit de cliquer ici pour récupérer le pdf qui va bien.

J’ai utilisé environ 1 pelote de BabyAlpaca Silk et 0.8 de Kid-silk, les deux de la marque Drops (coloris bleu gris), ainsi que des aiguilles circulaires 5. Si vous n’avez pas envie ou trop le trac pour tricoter en circulaire, no problemo : vous pouvez tout à fait bosser à plat puis coudre les extrémités à la fin, dans le pdf je donne les explications pour les deux techniques. Pour info cette longueur me permet de le porter de deux façons : bien loose comme sur ces photos, mais aussi serré autour du cou en faisant un troisième tour (qui peut si je le veux remonter jusqu’au nez), histoire d’avoir super chaud cet hiver.

Si vous vous lancez, amusez-vous bien ! (Et n’hésitez pas à me montrer le résultat)

Hop, j’en profite pour passer deux informations aux bruxellois et assimilés : une soirée tricot T&N est organisée mercredi 24 juillet (dans deux jours donc) au bar « La porteuse d’eau » à Saint Gilles. J’y serai à partir de 19h à priori, et évidemment tout le monde est bienvenue, même sans tricot. Et secundo, je vais à nouveau faire partie des bénévoles du Repair Café de Molenbeek pour la prochaine session, le dimanche 28 de 14h à 17h, n’hésitez pas à passer si vous avez des trucs à réparer ou simplement envie de voir comment ça se passe !

Zelda, la triforce et un tuto tricot

Autant prévenir, si vous n’avez pas une p’tite tendance geek/gamer ce qui suit va vous passer au-dessus du ciboulot.

Un pote de mon coloc’ a craqué sur les mitaines Super Mario que je lui avais tricoté pour Noël, il m’a donc commandé le même modèle mais avec le symbole de la triforce que l’on peut admirer sur le bouclier de Link. Bon, recherche google (je fais mon coming out : je ne suis pas une gameuse), et j’avoue que j’ai poussé un soupir de soulagement en constatant qu’en fait ce sont juste trois triangles jaunes qui forment un plus grand triangle.

Plutôt que bosser en jacquard j’ai préféré broder le motif après coup, ce qui m’a franchement pris la tête d’ailleurs, parce que décidément broder sur du tricot c’est la plaie. Moralité, une autre fois je ferai sagement mon jacquard, même si ça utilise plus de laine.

La laine donc : j’en ai profité pour tester un nouveau fil de chez Dolce Lana, qui visiblement essaie de jouer dans la même catégorie que mon chouchou, le merino extra fine de la marque Drops. Bilan : Venezia est un fil superwash avec de belles couleurs et qui est agréable à tricoter. Par contre la torsion du fil fout le camp au détricotage, ce qui m’a bien prix la tête au moment de la broderie. Pour résumer : la qualité est un peu inférieure à celle du fil Drops alors que le prix est très proche, mais ça peut dépanner.

Et voici un rapide tutoriel si jamais ça vous intéresse :

Le patron suit ma recette habituelle, adaptée pour aller à un homme : 44 mailles, des côtes 2/2 tricotées avec des aiguilles circulaires 3.5, le corps en jersey tricoté en 4.

Pour le pouce j’ai tricoté deux rangs au-dessus des côtes du poignet puis placé un marqueur au bout de 21 mailles, fait une augmentation, tricoté 2 mailles, fait une augmentation, placé un second marqueur et continué mon rang (à nouveau 21 mailles donc). Ça c’était le rang 1. Rang 2 : tricoter sans faire d’augmentations. À partir de là on répète les rangs 1 (donc 1 aug. après le premier marqueur et une autre avant le second) et 2 jusqu’à avoir 14 mailles entre les marqueurs. On met les 14 mailles en attente, on tricote un rang au cours du quel il faut remonter 2 mailles au niveau du trou qui deviendra le pouce, histoire d’avoir à nouveau 44 mailles. Quelques rangs de jersey, une bande de côtes, on rabat souplement…. il ne reste plus qu’à récupérer les mailles mises en attente et tricoter en côtes jusqu’à ce que le pouce fasse la taille désirée.

Que la triforce soit avec vous !

[Tuto] L’étole du berger

Il est beau, il est plein de dentelle, il est « in french »… Voici donc sous vos yeux ébahis le patron de mon étole du berger !

Télécharger ze wonderfull PDF !

Bon, ok, d’acc’, j’ai un chouïa de retard (genre 2 bons mois) sur le planning annoncé, mais que voulez-vous : après l’avoir relu, testé, fait testé, modifié…. Et bien j’ai eu le trac, voila. À priori toutes les erreurs ont été sauvagement anéanties, ceci dit on n’est jamais à l’abri d’un oubli donc surtout n’hésitez pas à faire signe si vous tombez sur un os.

Voici quelques détails à propos de la construction : lire la suite »

[Tuto] La couverture « Hermès »

Les couleurs de cette couverture vous rappellent quelque chose ? Normal, dans ma grande prévoyance j’avais prévu exactement le double de ce qu’il me fallait la dernière fois, j’avais donc de quoi faire une seconde couverture pour bébé mais pas du tout envie de refaire la même. Franchement, où serait l’intérêt d’offrir du fait-main si je tricotais mes modèles en double ?

Un tour dans mes bouquins pour trouver un joli point mariant torsades et côtes, une construction toute simple et zou, voila un nouveau modèle maison sans prétention mais très agréable à tricoter et dont le motif est simple à mémoriser. Si jamais les aiguilles vous démangent en le voyant il ne vous reste plus qu’à télécharger le fichier que voici… Et à m’envoyer une photo de votre réalisation of course !

Les détails techniques : j’ai utilisé une aiguille circulaire n°4, 2.5 pelotes d’écru et environ 20gr de bleu et 40gr de marron. Il s’agit à chaque fois de mérinos extrafine superwash de chez drops, un fil doux, moelleux et lavable en machine que je trouve d’un excellent rapport qualité/prix décidément. Après blocage ma couverture mesure 52X67cm, un jour je prendrai mon courage à 4 mains et je referai la même en taille adulte, juste pour moi !

Allez, j’avoue : l’unique rectangle sans côtes ni torsades n’est pas une coquetterie de tricoteuse mais un oubli. J’ai réalisé mon erreur en cours de route mais finalement j’ai trouvé assez amusant de laisser ce détail… Bon, la flemme a peut être joué aussi dans cette décision.