Archives du tag: volants

[Tuto] Je jupe, tu jupes, nous jupons !

Ahhhh, le joli mois de juin…

La saison des mariage commence doucement, sous la pluie hélas. Il a donc fallu d’urgence coudre un jupon pour aller sous l’une de mes robes dont le tissu devient dramatiquement transparent sous la flotte (testé et désapprouvé lors d’un précédent mariage pluvieux). J’avoue, j’ai aussi été inspirée par le thème du défi jupe de ce mois sur T&N… Voici mon tutoriel en dessin pour un joli jupon : lire la suite »

Tenue de fiesta !

Ça n’est pas faute d’avoir essayé de faire sobre !

Pour le concours T&N de fin d’année (je sais, j’suis hors-jeu puisque je fais partie des organisatrice du bouzin, mais ça ne m’interdit pas de participer pour le fun !) j’avais tout prévu : des patrons classieux à souhait, des tissus sobres pour une fois … Bref sur ce coup on allait voir c’qu’on allait voir, j’allais être au top du top de l’élégance ! J’ai coupé les pièces de la jupe longue dans du crêpe de polyester bleu marine (cheap mais rendant assez bien au final), quasiment tout assemblé, et réalisé que ce truc là ça n’était ni moi, ni l’idée que je me fais d’une tenue de fête, ou alors chez les veuves corses.

J’ai donc abandonné la jupe classe en cours de route et fouillé dans mes stocks pour en extraire ce voile de polyester (pas cher non plus donc) à l’imprimé funky, que l’on peut d’ailleurs voir en gros plan par ici. Qu’en faire sinon une mini jupe à volant qui tourne ?! Hop, un tour dans mes patrons pour y choper ce modèle du burda de juin 2010, déjà réalisé d’ailleurs. Pour une fois je me suis bien plantée … Je fais du 40/42 (voire 44 chez Deer&Doe et toutes la marques de patron qui font de vraies tailles, aïe) mais en général chez Bubu les modèles taillent trop grand, donc no soucy : j’ai coupé du 40. C’était une mauvaise idée. Heureusement que grâce à ma manie de systématiquement ajouter de grandes marges de couture j’ai pu rattraper le coup, une prochaine fois je taperai direct dans le 42, sans faire de chichis.

Bilan : il m’aura fallu 3 p’tites heures et 5€ de matos pour coudre ce joli caprice, immettable la plupart du temps certes mais tellement chou ! Ce patron est ultra simple, même si j’ai tout de même préféré doubler la ceinture et la partie sur laquelle sont cousus les volants avec une cotonnade ayant une meilleure tenue. Les ourlets sont simplement roulottés, zéro prise de tête donc.

Qu’on se rassure, je n’abandonne pas la jupe longue et le patronage du chemiser rétro pour autant. Je vais juste me laisser le temps de trouver des tissus un peu plus joyeux pour l’ensemble.

Salsa !

Et voila, on prend un cours de salsa et à peine rentrée on se jette sur les patrons de jupettes qui tournent !

Celui-ci me faisait du pied depuis un moment, depuis que Mathilde et quelques autres habituées de Thread and Needles en avaient dit beaucoup de bien : des volants MAIS aucune fronce, le tout avec un rendu vraiment charmant, voila un programme sympatoche non ? Bref ce modèle n°121 du magazine Burda de juin 2010 était parfait pour ce que j’avais en tête.

Sauf que les trois volants c’était trop pour moi, je n’en ai donc cousu qu’un, modifié en prime afin de donner un effet de pans asymétriques. J’ai choisi un tissu très fin et merveilleusement fluide, ajouté un biais pour le lester un peu et une doublure histoire qu’on en voit pas ma culotte à travers. Je me suis vraiment amusée sur ce modèle, à tel point que lorsque j’ai réalisé que je pourrais peut être la mettre mais certainement pas bouger avec j’ai ravalé mes larmes (j’en fais un peu trop là ?) et je l’ai finie en me disant qu’elle ferait toujours une heureuse parmi mes copines. Il faut dire que je me demande encore pourquoi je l’ai coupée en taille 38, j’avais dû voir la vierge ce jour-là…

La canonissime Marie, chérie de mon prof de salsa, aime justement les jupes qui tournent et la voir danser avec celle-ci est un tel plaisir que, forcément, c’est à elle que je l’ai offerte. Et je le prouve ! Voici une vidéo de Marie et Amaru, couple dansant dont je suis très jalouse tellement ils sont beaux et gracieux ensemble.

Si justement vous êtes à Bruxelles et que prendre des cours de salsa vous botte ça se passe tous les mercredis soirs dans un bar juste à côté de la Grand Place : la « Tête d’Or », rue de la Tête d’Or, n° 1 (quand on est sur la Grand-Place et qu’on regarde vers le Roi d’Espagne, c’est la rue qui part à gauche, juste à côté du distributeur automatique). Pour plus de détails n’hésitez pas à contacter Amaru ! (amarugoyes(at)yahoo.com ; (0032)483/367.370)

Tissu en viscose légère à souhait à 2 roros le mètre du marché de la ferme à Bobigny, doublure en sergé de chez Stop Tissu, biais de la mercerie de Reine.


Et pour le plaisir voici une petite démonstration improvisée, preuve que cette jupe tourne mais que la doublure protège la pudeur de sa nouvelle propriétaire… Et accessoirement que ces deux-là dansent divinement ensemble décidément !

Image de prévisualisation YouTube