Archives du tag: vêtements de poupée

Mini-moi

Après Mini-juge, j’ai eu envie de m’offrir cette babiole parfaitement inutile mais tellement rigolote…

Mais bon, soyons honnêtes, avec cette masse de cheveux on a du mal à me reconnaître ! Reste que mini-Saki a une frange, mes yeux marrons et une robe qui me botte. Elle a aussi des bas intégrés (j’avais peur de manquer de laine couleur « peau ») et le shorty assorti, un nez tricoté en cours de route, une bouche timidement brodée, une tentative de menton, un peu de seins, beaucoup de fesses et de cuisses, parce que décidément le modèle original était trop plat à mon goût. Tout ça a été assez facile à ajouter, principalement à l’aide de rangs raccourcis pour les parties rondelettes.

Allez, soyons honnêtes : je l’aime bien mais qu’est-ce qu’on s’ennuie en tricotant ces poupées ! En prime, même en 2.25, les augmentations et diminutions « marquent » trop à mon goût, j’ai l’impression que mini-moi a, entre autres, un affreux point noir au milieu du front. Une prochaine fois je crois que je testerai plutôt une version en tissu.

Pour la peau, j’ai utilisé environ 40 gr d’un fil de chez Rowan dont j’ai hélas complètement oublié le nom… Il a pile la bonne teinte et est traité superwash, c’est tout ce que je peux en dire. Pour tout le reste j’ai tapé dans mes restes justement, ce qui explique les quelques trous dans la chevelure car je suis tombée trop vite en rade de marron hélas, ceci dit ça passe non ?

Un dernier mot sur ce patron de Jennie Eveleigh Lamond, Sally the eco Fairy : j’ai été ravie de tomber dessus, ça dépanne carrément de choper des explications complètes et gratos, mais décidément je n’aime pas la construction. Si je devais recommencer je tricoterais les épaules/bras comme un pull en top-down. L’idée serait de faire toute la poupée sauf un bras, de la retourner, puis la rembourrer et de finir en tricotant ce bras manquant en jersey envers, en le rembourrant au fur et à mesure. À voir quoi…

Ce bloug ne serait pas lui-même s’il n’y avais pas une photo de moi Mini-moi avec un tas de bouteilles à mes ses pieds décidément !