Archives du tag: steampunk

Y’a quelqu’un ?!

Oh, mais que vois-je ? Vivant… ce bloug est VIVANT !

Oui, bon, désolée, j’ai déserté les lieux pendant un temps : flemme, nouveau boulot, pas grand chose à montrer…. Lorsque la télécommande de mon appareil photo a rendu l’âme, elle a emporté ma motivation avec elle. Je n’ai pas encore pu la remplacer, c’est coûteux ces petites bêtes (la télécommande veux-je dire, pas la motivation ; quoique….)

Mais mais mais finalement j’ai réalisé qu’avec ma tablette je pouvais quand même faire pas mal de trucs. Dessiner, mais ça je le savais déjà, et prendre des photos correctes, à défaut d’être vraiment bonnes, de ce que je fabrique. Aujourd’hui ça va causer illustrations, mais dans la foulée je devrais poster un article tricot pas piqué des hannetons, comme dirait ma digne mère. lire la suite »

Se (re)mettre au tricot #1

Edit : suite à de récents déboires avec la boutique en ligne Luce je ne peux plus la recommander, j’ai donc supprimé les liens que j’avais mis vers ce site et vous le déconseille car ses gérants manquent clairement de sérieux. Une rapide recherche sur votre moteur préféré devrait vous permettre de trouver des fournisseurs en ligne ou boutiques près de chez vous vendant les fils dont je cause.

Il y a quelques semaines j’ai eu le grand plaisir de faire partie des intervenants de la Convention du Costume 2016.

Hélas, trois fois hélas : 1 heure pour expliquer en quoi tricoter/crocheter peut être un vrai plus quand on aime fabriquer et porter des costumes + donner les conseils indispensables pour s’y (re)mettre, c’est court. Surtout quand, pour des raisons pratiques, l’heure est coupée de moitié. Idem pour mon intervention visant à expliquer les bases de la dentelle tricotée.

Voici donc un « résumé » (hum…. en deux ou trois articles quand même) de ce qui a été dit, de ce qui aurait été précisé si j’avais eu plus de temps, ainsi qu’un grrrrrrrros paquet de liens car si je devais tout expliquer moi-même j’en aurais pour des semaines à tout rédiger alors qu’on trouve en ligne toutes les explications nécessaires. Après ça vous n’aurez plus aucune excuse pour ne pas passer vous-z-aussi du côté obscur de la laine.

Aujourd’hui on attaque avec des modèles d’inspirations, une rapide présentation du tricot, du crochet et du crochet tunisien ainsi que des conseils pour s’équiper. Les prochaines fois je vous causerai choix du fil, choix des patrons, mode d’emploi du site Ravelry, tricot bilingue, techniques avec liens vers des vidéos puis spécificités de la dentelle.

Mais d’abord : en quoi est-ce que le tricot peut améliorer un costume ? lire la suite »

Tout commence par un dessin…

Après avoir été sage et suivi les ordres des patrons (de couture hein) j’ai eu un beau jour envie de me lancer et de les modifier, et tout naturellement aujourd’hui j’ai envie de patronner moi-même les modèles qui me trottent dans la tête.

Pas forcément des trucs difficiles d’ailleurs, on peut à peine parler de patronage pour cet infini-tutu en tulle et jersey que je dois coudre pour Bénédicte.

Par contre ce projet de veste corsetée (et sa version « manteau ») va beaucoup m’amuser je pense. Et me faire m’arracher les cheveux, râler, pester, sautiller d’enthousiasmes et trépigner de doute….

Bon, il va falloir mouiller le maillot, ça va être du boulot de coudre toutes ces babioles !

 

La fièvre du Steampunk

Il faut que je me soigne, c’est une catastrophe :

je n’ai pas fini de coudre mes costumes pseudo-médiévaux que déjà un autre projet me trotte sérieusement par la tête. Cette fois c’est un costume steampunk que je crève d’envie de me faire, plus précisément la tenue de  l’un de mes personnages de jeu de rôle. lire la suite »