Archives du tag: short

Anti-glamour

Parfois on coud pour se mettre en valeur…. d’autres fois c’est juste pour pouvoir se rouler par terre avec son gosse.

J’avais de gros doute sur l’élégance intrinsèque de la jupe à taille élastiquée avec bermuda intégré du mag’ Fashion Style #13, et bah j’avais pas tort. Mais comme prévu ça reste portable, confortable et adapté pour faire des roulades en public (tous les samedis matins on file s’éclater en famille dans un atelier de psychomotricité, ma dignité en ressort rarement indemne).

Mention spéciale pour l’unique poche zippée, c’est à ce genre de détail qu’on voit qu’un patron a été créé en se basant sur les désidérata d’une vraie personne et pas juste l’esthétique/la mode.

J’ai coupé ce patron en 42 dans une cotonnade à 5 roros le mètre de chez Gotex à Anderlecht. Elle est un peu transparente, se froisse facilement…. Mais le motif et les couleurs sont top et pour tester un modèle casse-gueule c’était parfait. En prime avec l’élastique à la taille mieux vaut quelque chose de très fin, tel quel cela créé déjà de petits bourrelets peu flatteurs.

Ma seule modification : j’ai raccourci les jambes du short. Ce n’était pas forcément une bonne idée puisqu’on remarque un peu le décalage au niveau de la fente de la jupe, mais avant modif’ l’effet bermuda était vraiment trop déprimant (ça reste ringard hein, juste un chouïa moins).

Voila, j’étais curieuse de voir ce que ça pouvait donner, maintenant je sais. Je doute que la chose ait des p’tites sœurs mais cette version devrait tout de même être beaucoup portée.

Punk in progress

Souvenez-vous :

c’était en 2015, j’avais légèrement épaissi (mais c’était pour la bonne cause)… J’ai eu le grand plaisir de jouer le GN punk années 80 « Vivre Vite ». Et bien le week-end prochain on remet le couvert, cette fois j’y irai pour filer un coup de main aux organisateurs.

Je n’ai pas tout à fait fini de punkiser ma nouvelle tenue à coup de slogans, badges et épingles à nourrice mais voici déjà la base, à savoir un mini-short Châtaigne et une chemise de récup’ customisée.

Pourquoi mini-short ? Parce qu’au début il ressemblait à ceci, à savoir un bermuda court que ma mère n’aurait jamais réussi à me faire porter durant mon adolescence. Je ne sais pas comment je m’y suis pris d’ailleurs puisque mes précédentes versions (1 & 2) étaient bien plus cool.

Ça passerait peut être en uni et dans la vie de tous les jours, mais là…. Non. Nononononon, il fallait agir.

Je ne suis pas fana des plis sur l’avant qui donne un petit effet bloomer mais, une fois raccourcie, la bête correspond davantage à ce que je voulais. Cadeau bonus : avec les chutes j’ai pu coudre en plus deux rabats de poches pour la chemise, qui a elle-même été drastiquement cintrée à coups de pinces avant que ses manches ne soient violemment découpées.

J’ai jusqu’à demain pour salir le tout et choper de quoi me faire un charmant collier en chaine dans mon magasin de bricolage préféré.

Ça devrait être fun.

Réfexions pantalonesques

Or donc, je vais vous causer aujourd’hui d’un sujet grave : le pantalon, alias futal, fute, falzar, froc….

N’allez pas croire que j’ai eu le temps d’en coudre un : j’ai des patrons et du tissu prêts depuis des lustres, mais d’autres priorités pour l’instant (croyez-moi, je souffre dans ma chair, mais c’est vrai). Toujours est-il qu’à l’heure où mes tout premiers futes maison commencent à lâcher (et ouais, le tissu à 2 roros le mètre, ça s’abime vite hélas), j’hésite un peu sur les futurs remplaçants. Vais-je refaire les mêmes ? Est-ce que vraiment ils m’allaient si bien que ça ? En ce qui concerne l’un d’eux, la réponse unanime de mon entourage est NON. Bande de sans cœur, mais passons. Pour en revenir à l’historique de mes frocs, une étude plus approfondie s’impose. Attention, avalanche de photos et détails. lire la suite »

Duo gagnant

Mais naaaannnnn, j’ai pas de problème d’alcoolisme, promis !

Le duo gagnant, c’est ma nouvelle robe et la babiole cousue pour l’accompagner. Et comme je vais causer patrons, tailles etc, je commence par un coming out, même pas peur : mes mensurations. J’ai utilisé un patron Burda et un autre de chez Deer&Doe, chez les deux les modèles sont prévus pour une stature de 1m68. Je mesure 1m71 et au jour d’aujourd’hui je fais 96cm de tour de poitrine, 78 de tour de taille et 102 de tour de hanche, ce qui chez Bubu est exactement un 42, alors que pour D&D il faudrait que je fasse 2 cm de tour de taille en moins (76 donc). lire la suite »