Archives du tag: sewing pattern

Cutie Booty

Ahhhh, Patterns for Pirates …

Après un sacré bail à lorgner les patrons de cette petite marque US sans prétention, qui propose essentiellement de jolis basiques confortables en tissus extensibles, j’ai enfin craqué pour le tout dernier patron femmes, le Cutie Booty boxer briefs. Yep un boxer, dont la découpe est calquée sur celle des boxers pour hommes.

Taille basse – longueur courte

On aime ou on n’aime pas, perso je n’aime pas quand les découpes sont mises en avant avec des tissus contrastants, mais c’est tellement rapide et agréable à coudre et porter que je n’allais pas bouder mon plaisir. Portée par mon enthousiasme délirant (sens de la mesure, quand tu nous tiens) j’ai même commis une vidéo, ne me remerciez pas. Comme je n’arrive pas à la mettre ici, voici le lien. Dedans vous pourrez ainsi vous moquer de moi admirer mes trois premières versions ; taille basse longueur courte – taille moyenne longueur moyenne – taille haute longueur maximum.

 

Taille moyenne, longueur courte


Signe qui ne trompe pas : j’en ai cousu 7 versions en deux semaines (la dernière en date est visible dans mon article précédent, taille moyenne et longueur moyenne). Faut dire qu’il était plus que temps de renouveler mon stock et que j’avais envie de tester toutes les options proposées. On a en effet droit à trois hauteurs de taille et trois longueur de jambe.

Taille moyenne, longueur courte


Ma version préférée est à hauteur moyenne et jambe courte (ras le popotin quoi), mais j’ai aussi un faible pour l’option jambe longue, idéale à porter sous une robe ou une jupe en été afin d’éviter le frottement des cuisses.

Il s’agit d’un patron PDF en anglais, le patronnage est impec’, les explications idem, et sur le blog de la marque on trouve un tutoriel pour doubler l’entrejambe si on préfère, au lieu de se contenter d’une pièce simple pour le gousset. Et la gamme de taille alors ? Géniale : comme d’hab’ elle va du XXS au Plus 5X, rien que ça. Et sur le site on peut admirer les photos des testeuses qui font vraiment toutes les tailles.

De plus il existe la version pour petites filles, Cutie Papootie boxer briefs, ainsi que la possibilité d’acheter les deux à la fois avec un p’tit rabais sur le prix (bon, il y a juste un dollar de différence hein). Que demander de plus ? (À part de la brioche.)

À très vite pour un nouveau test de brassière.

L’ensemble bleu comme une orange

Je vous ai dit que je m’étais remise au sport ?

Ça me fait un bien fou, mais bonjour les tournée de lessives quand on transpire de son mieux six jours par semaine. Autre inconvénient (ahah, non, en fait ça va, je le vis bien), on change de taille. C’est donc un peu absurde de se coudre quelque chose tout en espérant bien que d’ici deux mois ce sera trop grand. D’où le fait que dernièrement je me couds des trucs trop petits exprès, ton œil avisé n’aura pas manqué de le remarquer.

Mais là j’ai un chouïa abusé, ou plutôt j’ai été neuneu : je pensais avoir commandé chez Tissus.net des tissus bi-extensibles, et seul le scuba crêpe orange l’était ; les scuba à motifs orange et bleu ne sont eux extensibles qu’en largeur. Pour un top ça passe encore, mais pour un legging… Nope nope nope. Je me retrouve avec un legging qui arrive aux genoux au lieu de mi-mollet, et dont la taille censée être haute descend tout le temps. Bonus : ce crêpe est très trop fin et transparent, on peut voir les motifs de ma culotte au travers, pas top.

Je m’entraine tout de même avec cet ensemble, mais ne porte le bas que quand je n’ai vraiment plus rien d’autre sous la main. Il s’agit du patron Stride Athletic tighs de chez Greenstyle Creations, dispo en anglais et en français. J’aime beaucoup les découpes et les nombreuses options, vivement que je chope des tissus plus adaptés pour en faire un nouvelle version. De plus, au lieu d’une large ceinture élastique qui serre la taille, il y a juste de la laminette prise dans la couture d’assemblage en haut de la ceinture, un système efficace et confortable.

La brassière en revanche est très agréable et soutient correctement, même si mon mesh est un peu trop fin et extensible et donc n’offre pas un support dingue non plus. Cette fois j’ai copié un modèle Décathlon, qui est mon favoris depuis que je l’ai acheté il y a une bonne quinzaine d’année. J’suis fan de la pièce contrastante au milieu du dos pour le look, et de la partie intérieure avec de nombreuses découpes pour le soutien. Autre avantage, il n’y aucune couture au contact de la peau.

Pour le prochain ensemble, j’hésite entre refaire cette brassière, gratos et une valeur sûre, ou claquer la thune que je n’ai pas tester un nouveau patron. N’hésitez pas à me conseiller des modèles d’ailleurs ; pour l’instant je zieute ceux de chez Etoffe Maliceuse, Jalie et encore une fois Greenstyle, qui en plus de modèles de brassières, 1 et 2, propose un vrai soutif d’endurance. J’ai aussi un patron intéressant dans l’un de mes vieux Burda, qui serait donc gratos ET amusant à tester, mais semble quand même moins fun que d’autres.