Archives du tag: reconstitution

Se (re)mettre au tricot #1

Edit : suite à de récents déboires avec la boutique en ligne Luce je ne peux plus la recommander, j’ai donc supprimé les liens que j’avais mis vers ce site et vous le déconseille car ses gérants manquent clairement de sérieux. Une rapide recherche sur votre moteur préféré devrait vous permettre de trouver des fournisseurs en ligne ou boutiques près de chez vous vendant les fils dont je cause.

Il y a quelques semaines j’ai eu le grand plaisir de faire partie des intervenants de la Convention du Costume 2016.

Hélas, trois fois hélas : 1 heure pour expliquer en quoi tricoter/crocheter peut être un vrai plus quand on aime fabriquer et porter des costumes + donner les conseils indispensables pour s’y (re)mettre, c’est court. Surtout quand, pour des raisons pratiques, l’heure est coupée de moitié. Idem pour mon intervention visant à expliquer les bases de la dentelle tricotée.

Voici donc un « résumé » (hum…. en deux ou trois articles quand même) de ce qui a été dit, de ce qui aurait été précisé si j’avais eu plus de temps, ainsi qu’un grrrrrrrros paquet de liens car si je devais tout expliquer moi-même j’en aurais pour des semaines à tout rédiger alors qu’on trouve en ligne toutes les explications nécessaires. Après ça vous n’aurez plus aucune excuse pour ne pas passer vous-z-aussi du côté obscur de la laine.

Aujourd’hui on attaque avec des modèles d’inspirations, une rapide présentation du tricot, du crochet et du crochet tunisien ainsi que des conseils pour s’équiper. Les prochaines fois je vous causerai choix du fil, choix des patrons, mode d’emploi du site Ravelry, tricot bilingue, techniques avec liens vers des vidéos puis spécificités de la dentelle.

Mais d’abord : en quoi est-ce que le tricot peut améliorer un costume ? lire la suite »

Tuto de la coiffe ancienne

J’ai cousu une coiffe toute simple pour compléter ma tenue XVIIIème, je me suis dis qu’un tuto avec patron imprimable pourrait servir à d’autres rôlistes ou amoureuses de la reconstitution. Je me suis basée sur des gravures anciennes et à priori cette coiffe devrait convenir pour plusieurs époques et pour tous les rangs sociaux, le tissu et les finitions faisant la différence. lire la suite »

Superbe journée

J’en cause depuis un moment déjà, la fameuse journée Grand Siècle de Vaux-le-Vicomte a eu lieu aujourd’hui et je vais enfin cesser de vous casser les pieds avec ça. Pour info c’était topissime !

Sans plus tarder voici les photos prises avec les amis qui m’ont accompagnée pour l’occasion. Mis à part l’écossais de service, les deux autres dû louer leurs costumes car je les ai un peu prévenu au dernier moment, il n’ont donc pas eu beaucoup de choix en la matière (mais l’an prochain nous avons prévu de mieux nous débrouiller).

Je porte donc une robe à l’anglaise, enfin plutôt un bustier, une jupe et une sur-jupe cousus à partir d’un patron acheté sur le site Nehelenia Patterns, le bonnet blanc est maison, j’ai même fabriqué le chapeau de paille en suivant ce tutoriel. Malheureusement je n’ai pas trouvé de dessous de table, j’ai donc acheté de la paille tressée et collé du biais sur les contours, ce qui ne fait pas très propre quand on regarde de près mais passe finalement assez bien de loin. Mis à part quelques méchants coups de vent l’ensemble a bien tenu sur ma p’tite tête et j’étais plutôt contente de l’effet général : je me doutais qu’il y aurait beaucoup de marquises recouvertes de nœuds, fleurs et rubans, bref pleines de falbalas dans lesquels j’avais du mal à m’imaginer, j’ai donc volontairement fait dans la sobriété. Au programme donc une tenue sans prétention mais soignée, un simple collier de vraies perles (que je tiens de ma grand-mère), un petit panier en rotin pour transporter des douceurs à grignoter tout au long de la journée. Je ne me suis à aucun moment sentie déguisée ou encombrer, j’étais bien dans ma tenue, un vrai plaisir !

Avant d’aller voir les différentes animations nous avons commencé par un déjeuner sur l’herbe qui, sans être aussi stylé que certains autour de nous, avait tout de même de la gueule. Les assiettes et verres en plastique faisaient assez réalistes, l’argenterie elle était tout à fait réelle, le vin était servi en carafe et nous avions taché de mettre les petits plats dans les grands.

Le vrai problème c’est que c’était trop bien , j’avais prévu de ne participer qu’une fois à cette journée « pour voir », pour le défi personnel et basta…. Mais me voila accro : j’en ai pris plein les mirettes toute la journée, car même s’il y avait pas mal de visiteurs non-costumés et d’autres dont les tenues étaient au mieux hors sujet (Jack Sparrow quoi…. Y’en a marre de ce manque total d’imagination dans le choix du costume) au pire très cheap (le polyester satiné rose quasi fluo  fait bien des ravages !), une bonne partie des tenues était bluffante, magnifique, à tel point qu’il m’a fallu me contrôler pour ne pas sauter sur des gens pour observer de plus près les finitions de folie ou palper les tissus somptueux. Bref, me voila mordue, rendez-vous est déjà pris pour l’an prochain !

J-2

Le jour J se rapproche,

il était temps que je me couse une coiffe afin de cacher ma coupe de cheveux absolument pas XVIIIème siècle. Le patron est maison, je vais tacher de pondre un petit tuto un de ces jours, des fois que ça tente quelqu’un pour un costume.

Le tissu vient d’une vieille chemise de Monsieur… un projet couture qui me coûte 0€ et moins d’une heure de travail ça fait toujours plaisir, même si clairement je ne vais pas avoir l’occasion de porter ce bonnet très souvent.

Le cadeau bonus c’est que je m’attendais à devoir bloquer le tout avec des pinces afin que ça tienne sur ma p’tite tête alors qu’en fait la forme est nickel. Ça ne bouge pas, un vrai bonheur !