Archives du tag: raglan

It must be mine #3

Alors que l’hiver finit je me sens enfin prête à tricoter le projet qui me trotte dans la tête depuis des mois…. Je vous le donne en mille : j’ai envie d’un pull !

Pire ! Dans ma grande sagesse j’ai commandé 5 écheveaux de pure laine il y a des semaines et je compte bien les utiliser pour ce projet. En conclusion, je vais me casser les pieds à tricoter quelque chose que je ne porterai probablement pas avant octobre prochain. Malgré l’ironie de la situation je ne compte pas renoncer à mon Grand Projet, ce qui me mène à la sélection du jour sur Ravelry : des pulls qui vont bien ! Les modèles que je vous fais admirer ici ont un truc essentiel en commun : ils ont l’air passablement fastoches (youpi !), car à part un gilet pour une amie mon expérience en la matière est nullissime, je n’ai donc aucune envie de me compliquer la vie pour ce premier essai.

Concurrent numéro uno : the Oatmeal Pullover de Jane Richmond

J’ai craqué tout d’abord pour la version jaune de Tangerinedream et puis à bien y regarder l’option « Reine des neiges tout de blanc vêtue » de la créatrice elle-même me botte bien aussi (je me le ferais bien pour l’hiver 2019 tiens !).

Juste derrière voici venir l’August Pullover de Veera Välimäki

La construction a l’air à la fois simple et amusante ma foi, deux arguments clairement en sa faveur non ? La version « reine des neiges again » est celle de Veera herself, Etfeemere l’a quant à elle tricoté en laine moutarde et ça rend ma foi plutôt bien.

Manches raglans, largeur bien loose et patron gratos : le Relaxed Pullover a tout pour me plaire mine de rien

Surtout quand je peux baver à loisir devant les versions respectives de Campsy (en rouge), Alicey (rayures) et Rililie (rayé aussi mais cette fois avec des manches courtes).

Le Buttony sweater de Katie marcus , alias bachelorette number 4, est complètement craquant je trouve !

…à condition de bien choisir les boutons à coordonner comme par exemple Thegarby (en bleu) et Iamennis (couleur brique).


Voici donc les quatre prétendants au trône, car oui, un pull en pure laine trônerait en maître dans ma penderie, que ce soit clair ! J’en ai plus qu’assez de me peler en hiver par pure fainéantise, il va falloir que cela cesse… Je suis bien décidée à me lancer dès que j’aurai fini 2 châles, un pull pour bébé, un bonnet léger façon cloche pour le printemps et quelques babioles qui attendent impatiemment de sauter de mes aiguilles bien sûr. On m’informe dans l’oreillette que mon pull bien-aimé et tant attendu devrait être effectivement prêt pour octobre 2013, enfin si j’arrive à choisir un modèle et si je ne traîne pas trop en route.

On y croit à fond !

Petits pois

Continuant ma découverte des patrons Simplicity via le mag’ Tendance Couture #2 j’ai amoureusement choisi un tissu à pois pour la robe à manches raglans qui m’avait tapé dans l’œil et je n’ai pas été déçue du voyage : elle est toute simple avec ses manches larges resserrées par un élastique, faussement sage, agréable à coudre et à porter… Bref je pense que j’ai trouvé un nouveau très bon basique que je m’en vais réinterpréter à toutes les sauces maintenant que j’ai repéré les quelques trucs à changer pour être vraiment bien dedans.

Il faut savoir que ce magazine propose des tailles doubles, ce que je trouve particulièrement perturbant : quand on fait un 40 coudre un 40/42 donne forcément un résultat un peu trop large. Les marges de couture étant en prime déjà inclues dans le patron il est tout de suite plus compliqué de régler le problème en les virant tout simplement pour diminuer légèrement la taille.

Le 36/38 étant trop petit pour ma « généreuse » silhouette (entendez par là « pour caser ma poitrine et mon popotin, tous deux joyeusement rebondis ») j’ai choisi de réaliser ma robe en 40/42, tant pis. Je pensais reprendre de façon drastique les coutures des côtés après les premiers essayages mais finalement j’ai préféré garder un peu d’ampleur à cette tenue, que je trouve ainsi très confortable alors que d’habitude j’aime les vêtements plus ajustés. Si j’avais réfléchi je n’aurais pas perdu de temps ni de sous à poser une fermeture invisible dans le dos puisque je peux sans souci l’enfiler sans l’ouvrir, je le saurai pour la prochaine fois ; par contre j’ai fais un modification notable en ajoutant deux grandes pinces dans le dos afin de cintrer le modèle et bien marquer la cambrure, cassant ainsi un petit effet « parachute » moyennement flatteur.

Ainsi je la trouve vraiment jolie. Les plis plats apportent une touche sympatoche à l’ensemble et le décolleté et les manches raglans sont décidément tout à fait ma came. J’ai bien envie de m’en faire une version ultra confortable en jersey (cette fois en 36/38 puisque le tissu sera élastique), de réfléchir à des associations de tissus, rubans et passepoils contrastants, et forcément de jouer avec les différentes possibilités d’encolures proposées dans ce patron… Bref, vous allez sans aucun doute la revoir par ici !

Le tissu est un chouette coton dégotté chez Berger, un magasin bruxellois intéressant même s’il ne paye vraiment pas de mine. Coiffure sans prétention mais que j’adore réalisée en suivant ce joli tuto de Mister Fred.

Le t-shirt papillon

Donc v’la-t-y pas que j’ai eu envie de coudre un joli t-shirt à manches raglans (qui ont un petit côté papillon je trouve) pour ma frangine, j’ai utilisé pour ça le reste de ma fournée de jersey de coton rayé et un patron tracé d’après l’un de ses hauts préférés. Comme ça n’est pas vraiment ma taille autant le dire tout de suite je triche pour la photo : j’ai mis des épingles pour éviter de me retrouver sur cette photo avec un décolleté trop agichant (voire carrément passé sous mes seins).

Il m’aura juste fallu quelques coups de surjeteuse, l’ourlet du col a été fini à l’aiguille double et le reste des bords laissés à cru, ce que je trouve plus joli pour le coup. Simple et efficace. Et plutôt chouette je trouve, même si forcément, comme ça n’est pas ma taille, ce sera nettement plus sympa sur elle.

 

Avant/après

Avant

Je continue donc à me coudre des t-shirts… Cette fois il s’agit de la récup’ d’un modèle pour mec décoré d’une super couverture d’un vieux Green lantern, le truc qui ne se fait généralement que pour hommes (nous les filles on a droit à Snoopy et Hello Kitty, hélas). Je l’ai pris en XL afin d’avoir de la marge pour tailler dedans. Un patron Burda à manches raglan et zou, je vous présente mon nouveau t-shirt fétiche !

Monsieur a acheté la version avec Batman et Robin old school sur fond violet, je lui ferais bien subir le même traitement mais ce serait un motif de rupture je pense.

Après

Niveau technique rien que de la qualité ma bonne dame : bords surjetés et finitions à l’aiguille double, le résultat n’est pas aussi propre qu’un modèle du commerce mais j’en suis plutôt fiérote.

T-shirt n°112 Burda de février 2010 en taille 38 ; j’ai simplement raccourci les manches, je ferai certainement la version longue d’ici peu.