Archives du tag: printemps

Knipmode d’avril

Poussons ensemble des Houga Bouga d’allégresse !

En effet le magazine francophone Fashion Style sort à nouveau, ce qui signifie que, si le plan se déroule sans accroc, le Knipmode que voici sera traduit et disponible en français d’ici deux mois.

Est-ce qu’il donne envie de trépigner sur place d’enthousiasme ? À vous de voir, moi je l’ai chopé pour une seule pièce en fait. L’argument majeur de ce magazine c’est que tous les patrons sont gradés du 34 au 54 pour les néerlandaises, ce qui correspond à peu près à du 36-56 chez Burda. Autant dire que c’est la fête quand comme moi on coud aussi pour des grandes tailles.

J’allais oublier : il coûte 7,95 pour 23 patrons différents (sans compter les déclinaisons), autant dire que c’est un bon plan.

Mais zieutons d’abord les dessins techniques

lire la suite »

Tendances Couture #20, basque attaque !

Il est là, tout chaud-tout beau (en fait un peu moche, c’est vrai, mais c’est comme ça qu’on l’aime) : ze new Tendances Couture !

Petit rappel avant d’attaquer : Il faut savoir que ce magazine ne contient que des patrons déjà publiés en pochette par les marques Simplicity et New Look, plutôt bien coupés en général même si il y a beaucoup de basiques et de répétitions dans le lot, faut bien l’avouer ma bonne dame.

Que dire d’autre ? Que les marges de couture sont incluses, que la qualité du papier est pourrie, que les planches de patrons sont surchargées donc je vous conseille de vous armer d’un surligneur fluo pour décalquer les pièces, et hélas, que chaque patron n’est proposé que dans trois tailles, pas toujours les mêmes. La bonne nouvelle étant que si vous flashez sur un modèle dans la mauvaise taille vous pouvez tout simplement acheter la pochette… Le truc cool c’est que les explications de montage sont dessinées, ce qui peut être d’une grande aide mine de rien.

Cela a déjà été signalé mais une redite s’impose, sachez donc que je ne vends pas ce magazine ! J’ai eu beaucoup de questions dessus par le passé donc voila, je ne suis qu’une blogueuse, je ne représente pas la marque Simplicity et n’assurerai pas le service après-vente de ce mag’, de plus j’ignore absolument où on peut se procurer les numéros épuisés et autres détails commerciaux.


Allez, assez causé, raboule les dessins techniques ! lire la suite »

Tendances Couture #16 : quelques perles malgré tout

Il est tout beau tout chaud sorti chez vot’ marchand de journaux…

J’ai nommé : le mag’ Tendances Couture 16ème du nom. Bon, tout beau, c’est peut être un chouïa exagéré, puisque pour ceux qui ne sont pas habitués à mes revues de presse sachez que ce magazine est plutôt moche en fait : photos, qualité du papier, planche de patrons dessinée par un démon machiavélique dont le but est de forcer les couturier(e)s à s’arracher les cheveux d’énervement… Maismaismais, ce serait dommage de ne pas lui laisser une chance, car on y trouve tout de même quelques patrons qui valent à mon avis le détour. Deux pour être précise, mais à 6.50 roros le mag’ contre 11.60 pour une pochette seule, c’est plus que rentable. lire la suite »

Chanvre et belle dentelle.

J’ai tricoté un pull d’été, oh yeah !

Après ma première version, ce patron Bloomsbury de Svetlana Volkova m’est resté dans le crâne, j’avais trop envie d’en faire un second à manches courtes (parce que rappelez-vous, le plus casse-pied c’était les manches, qui m’avaient parues interminables). Oui, mais quel fil utiliser ? Parce que le coton pur, décidément, je n’aime pas ça.

Et vlan, voila-t-y pas qu’Élise a fait un article pour présenter le chanvre à tricoter sur In the loop*. Je suis faible, ça m’a donné envie de tester Ostane de chez kaneh-Bosem, 55% chanvre et 45 % coton, de quoi donner un beau résultat à en croire la demoiselle. J’ai commandé mes 4 écheveaux dans la foulée.

Alors ? Je suis plutôt contente.

Ce fil est comme prévu d’aspect un peu irrégulier et rustique, il n’est pas doux mais reste assez chouette à tricoter (j’avais peur d’avoir un toucher vraiment désagréable comme avec des fils 100% acrylique, mais ça n’a rien à voir). J’étais particulièrement curieuse de voir si effectivement il s’adoucit et embellit au fil des lavages, donc à peine tombé des aiguilles il est passé en machine et au sèche-linge… Mais comme je m’en doutais ce premier lavage n’a fait aucune différence, et comme il y a un fort pourcentage de coton dans ce mélange je doute que cela s’améliore vraiment.

Ceci dit, même si ce pull est de loin le moins doux et moelleux que j’ai tricoté, j’aime beaucoup le porter et il est parfait en cette saison. En prime, et ça a son importance : mon copain l’adore, alors que d’habitude il traite mes pulls pure laine de « pelures qui grattent ».

Ce projet aura été un vrai plaisir à tricoter : comme le motif de dentelle et la construction étaient encore frais dans ma p’tite tête, j’ai à peine regardé le patron au début, et j’ai enchaîné les rangs quasi sans y penser. J’en profite pour préciser, puisque l’on m’a déjà posé la question, que ce modèle est beaucoup plus simple qu’il n’y paraît mais toutefois il n’est pas pour les débutants : à mon avis il faut être à l’aise avec le tricot en rond et en anglais ainsi qu’avec la dentelle pour se lancer. Si c’est votre cas alors je le conseille à fond les ballons : la construction en top-down sans couture est un vrai régal, et le tout est bien expliqué.

En baissant d’une taille d’aiguille, mon échantillon correspondait exactement à celui de ma précédente version, j’ai donc tricoté la même chose (en utilisant des aiguilles 4mm pour les bordures et 4.5 pour le corps du pull) : j’ai monté la taille L (100 mailles) et tricoté l’empiècement jusqu’à avoir fait 3 répétitions du motifs (3 x 12 rangs donc). Et pour les manches, une seule répétition a suffit.

Ah, j’allais oublier : pour un pull en 42/44 (je peux prendre un peu de poids, il m’ira encore à priori) j’ai utilisé 370gr de fil, soit un peu moins de 4 écheveaux.

C’est malin, maintenant j’ai envie d’autres pulls d’été, me voila accro…

* J’en profite pour dire merci et bon vent à toute l’équipe d’In The Loop, qui va malheureusement cesser d’exister : votre site était un plaisir à parcourir et une mine d’idées et conseils précieux, vous allez nous manquer !