Archives du tag: portrait

Croquis #20, troc et concert pour pimenter le tout

Je sais, je sais, j’avais promis de la couture et je traîne lamentablement la patte, mais en ce moment je cours dans tous les sens et je ne trouve pas le temps de faire des photos correctes des deux sacs de week-end cousus récemment. J’espère pouvoir me poser tranquillement d’ici quelques jours, en attendant voici quelques nouveaux croquis et une proposition de troc : en effet certains semblent intéressés à l’idée que je leur tire le portrait, de mon côté j’aime beaucoup les échanges que le troc permet donc je suis partante pour essayer.

Les modalités : contactez-moi pour voir si j’ai le temps, envoyez-moi des fichiers photo (si possible deux ou trois images afin que j’ai le choix) de la personne dont vous voulez le portrait, en retour je vous enverrez le dessin par la poste. En échange qu’est-ce que je pourrais bien vouloir ? Des surprises, j’adore les surprises donc si des idées vous viennent moi je dis banco. Et sinon j’ai toujours besoin de matériel de couture ou de tricot comme par exemple de beaux boutons vintages, de chouettes coupons de tissu, des fermetures éclair, du biais, du passepoil…. Même des chutes de cuir (tannage végétal, pas au chrome) afin que je puisse me faire la main dessus.

Je vous ai promis un concert aussi alors notez dans vos agendas que le 17 mars au soir mon groupe de musique klezmer, les Klezmémères, jouera à partir de 19h30 dans le bar « le Breguet », 72 rue Falguière, métro Pasteur dans le XVème arrondissement parigot (qui a dit « tête de veau » ?).

Croquis #18 et concours Thread and Needles

Je fais d’une pierre deux coups aujourd’hui, l’occasion de vous montrer mes derniers croquis en date mais surtout de causer du concours organisé en ce début d’année par Thread and Needles : les deux font la paire. lire la suite »

Croquis #17, le retour de la vengeance

Bon bon bon, je tiens mes bonnes résolutions de mon mieux mais de temps en temps je sens bien que je manque d’inspiration, ceci dit ça commence à donner quelques petits trucs sympa comme ce portrait, dont pour une fois je suis parfaitement contente, chose plutôt rare pour ma pomme. lire la suite »

Croquis #16, on sort de sa zone de confort que diable !

Il faut que je vous explique : changer de carnet de croquis c’est pour moi tout un rituel.

Je suis partagée entre la joie de pouvoir enfin ranger définitivement le précédent à l’abri (à une époque pas si lointaine j’ai perdu deux carnets à la suite, ça m’a tellement traumatisée que j’ai mis des années avant de pouvoir m’y remettre…) et l’angoisse d’en trouver un nouveau qui me plaise vraiment. Il faut un papier de bonne qualité qui supporte l’aquarelle sans être trop épais, des feuilles non détachables et une couverture qui protège vraiment le tout.

Il faut que je « sente » le truc aussi, que la couverture soit sobre. En plus de cela le format doit évidemment permettre de le transbahuter partout dans mon sac fourre-tout mais surtout il faut que ce carnet soit réellement nouveau, pas moyen de reprendre un modèle déjà utilisé par le passé.

j’ai trouvé mon bonheur dans un magasin d’art cette fois, tout bêtement (souvent j’ai trouvé ma came au rayon papeterie du magasin japonais Muji), et une fois la bestiole ouverte devant moi je me suis dit qu’il allait falloir se mettre un peu à bosser pour de vrai au lieu de faire comme d’habitude mes petits croquis faciles. Changer ses habitudes c’est se remettre en question et j’en ai bien besoin car depuis un moment j’ai l’impression de stagner. Bref je me suis fixé trois consignes pour commencer : des efforts de cadrage et des dessins plus grands MAIS qui soient les plus spontanés possible, car quand je travaille en grand (enfin tout est relatif) j’ai la fâcheuse tendance, je le sais, à me perdre dans les détails. Au bout d’un moment je perds alors la vue d’ensemble et la nervosité de trait et il ne reste plus que des choses bien léchées et sans grand intérêt.

Au bout de quelques pages je réalise que j’ai encore du mal à m’y tenir, même si je commence à voir quelque chose qui me plaît dans ces deux croquis :

Bref, j’ai encore du pain sur la planche, je me demande si un jour, quand je serai une petite vieille, j’aurais enfin l’impression de savoir un peu dessiner, c’est à dire retranscrire la vie sur le papier, au lieu d’y tracer une simple image (boudiou, ce que ça sonne pompeux dit comme ça…. désolée pour le verbiage !). En attendant je produis toujours des choses assez médiocres, comme ce dessin dans lequel rien ne va tout à fait… Typiquement le genre de travail pour lequel je n’arrive pas à trouver ce qui cloche, j’essaie de corriger un peu en aveugle, j’en fais trop et brusquement c’est trop tard, j’ai passé les bornes et je réalise que je n’en ferai jamais rien de bon.

Mais tout ça n’est pas bien grave au final puisque ce qui compte c’est dessiner encore et toujours, pas regarder le résultat.