Archives du tag: polaire

L’écureuil volant géant

Fin septembre dernier, je suis partie camper dans un endroit froid et humide, brrrrrrrrr.

Y’avait pas tellement le choix : le confinement était fini mais les mesures covid restaient en place, donc pour ne pas avoir à annuler ces cinq jours avec mes potes il fallait impérativement que ce soit en extérieur. Moi pas aimer avoir froid.

J’ai donc dégainé un patron gratis repéré depuis longtemps, Billie adult wearable blanket de Diby. J’ai cousu la taille M en version longue, à capuche et surtout doublée. Il aura donc fallu pas moins de six mètres de polaire pour réaliser la bestiole, mais ça valait mille fois le coût.

À mon arrivée, quand j’ai revêtu mon habit de lumière mon attirail d’écureuil volant géant (dixit l’un de mes amis), je ne vous cache pas qu’il y eut moult rires et moqueries. Ça a duré environ une heure : après cela tout le monde essayait de se glisser dedans avec moi, me faisait des câlins pour se réchauffer les mains dans la poche ventrale, et j’avais reçu au moins cinq commandes. J’ai même dormi dedans en plus de mon sac de couchage la dernière nuit, qui était particulièrement fraiche.

Depuis j’ai réalisé la version enfant pour mon Gremlin puis cousu d’autres versions pour adultes à offrir aux aminches, mais pas doublées cette fois, c’est plus pour se blottir sur un canapé que pour l’extérieur. Ce patron est diablement simple et efficace.

Le kimono au LSD

Nan nan, je ne ferai pas ici l’apologie des drogues…

C’est juste que ce tissu a sur moi un drôle d’effet : pour commencer il est rose, en prime avec des motifs répétitifs que je trouve hypnotiques. Quand je l’ai vu chez Stop Tissu j’ai immédiatement pensé à un kimono, un truc à porter à la maison afin que le moins de monde possible soit témoin de ce caprice vestimentaire. Et puis tant qu’à faire il faudrait que ce kimono soit bien chaud, avec des poches (dois-je encore rappeler ici mon amour inconditionnel des poches ?), et pis une ceinture qui ne tombe pas tout le temps et cætera. Oh, et que vois-je dans la foulée chez Ikéa ? Des plaids en laine polaire pas chère, genre moitié prix par rapport aux magasins de tissu au mètre. Sautons donc dessus !

Bref, voici ma nouvelle robe de chambre, elle a un certain style non ?

J’ai utilisé 2.50 mètre de coton « rose LSD », 1 plaid et demi environ de laine polaire ainsi que le patron n°116 du Burda de février 2012, un modèle super fastoche de la série asiatique. Je l’ai coupé en 40 (Burda taillant grand normalement j’aurais pris du 38 mais j’ai rajouté une taille à cause de la doublure épaisse). Et parce que c’est vous et que vous êtes irrésistibles voici les modifications apportées :

  • le kimono est rallongé de 25 cm en bas
  • les manches aussi ont été rallongées afin d’arriver à mes poignets
  • le tout a été doublé en polaire, j’ai aussi utilisé celle-ci pour les poches et le parement d’encolure
  • j’ai supprimé le parement du bas au profit d’un simple ourlet
  • j’ai ajouté une ceinture (renforcée pour plus de tenue avec une bande de tissu plus rigide) et deux passants sur les côtés, la ceinture a en prime été cousue au niveau du milieu du dos afin qu’elle ne passe pas son temps à se faire la malle.

 

Certes j’ai un peu l’impression d’avoir pris 10 kg en portant ce kimono super épais, mais je sens que cet hiver je vais me blottir dedans avec bonheur !

Petite ourse brune

Cette pelure d’ourse est le croisement de deux projets bien précis : lire la suite »