Archives du tag: patron

Woodpecker test drive

Ce patron n’est pas encore disponible.

C’est un test du pull Woodpecker de Gabrielle Danskknit et ma foi il est déjà très satisfaisant ainsi. Je ne sais pas quand elle le sortira officiellement mais je vous tiendrai au courant si ça tente du monde.

Pour le réaliser en taille 2 ans j’ai utilisé un peu moins de 3 pelotes de Cotton Merino de chez Drops turquoise et des restes de vert et bordeaux qui trainaient dans mes tiroirs (j’ai trouvé plus amusant d’utiliser deux couleurs au lieu d’une). Et évidemment mes fidèles aiguilles circulaires 4 et 4.5mm.

J’aime le col en V et le détail de la bordure du bas tricotée en double. À l’origine c’était pour faire passer un cordon, détail que j’ai préféré virer, mais ça donne un rendu tellement douillet que j’ai recommencé cette finition pour les poignets alors que ce n’était pas prévu.

Vous savez ce qu’il y a de plus cool que d’avoir une chouette créatrice de patrons qui me demande de tester son nouveau bébé ? Quand une copine sort comme ça, en passant, « tiens, tu veux un Arbre Magique pour ton fils ? Mes enfants ne jouent plus avec. »

Pour celleux qui l’ignorent, l’arbre magique c’est LE jouet dont je rêvais comme tant d’autre quand j’étais gosse (bon, il y avait aussi le bateau pirate playmobil), et maintenant…. Je peux jouer avec !

attrape-rêve

Voici un attrape-rêve qui sera vraiment utilisé.

Sa destinataire trouve que ces objets ont une réelle influence sur son sommeil. Tant que ça marche pour elle ça me convient ! Mais pas question de la laisser se contenter d’un bête truc fabriqué à la chaine.

Le cerceau fait 25 cm de diamètre, je l’ai simplement réalisé avec du fil de fer et un point de soudure (de la colle suffit), le tout recouvert ensuite d’un reste de fil à chaussette longuement entortillé. Pour la dentelle c’est un reste de fil Lace de Drops qui a été utilisé, soie et alpaga, what else ?

Il a suffit de dégainer mes fidèles aiguilles circulaires en 2.5 mm (des aiguilles double-pointe auraient sans doute été plus pratique, mais je préfère bosser en circulaire) ainsi qu’un patron de napperon en dentelle, mis à disposition gratuitement sur le site Yarn Over,  pour boucler l’affaire. J’ai juste fait une mini modification en commençant par enfiler 8 perles sur mon fil puis en fermant le cercle avant de crocheter les huit mailles de départ.

Une fois les mailles rabattues souplement il a suffit de bloquer la dentelle et la fixer sur le cercle en cousant à larges points en passant toutes les quatre mailles. Un peu de déco, une chaine crochetée pour pouvoir l’accrocher…

Voila la recette d’un projet amusant et sacrément mignon.


Fun wedding #3

Voici quelques mois j’ai eu un méga coup de cœur pour cette jupe un peu folle de N’omose Couture.

Et vlan, un mariage un peu fou a été l’occasion de la réaliser. J’ai déjà causer de la jupe tulipe par ici (et de ce que j’ai cousu pour Fiston et Chéri par là), aujourd’hui je montre enfin la version portée avec une sur-jupe high-low qui tourne !

Edit : je donne le lien vers cette boutique car c’est là que j’ai piqué l’idée mais il ne s’agit pas d’une marque de patrons. J’ai tracé moi-même celui-ci, ce qui était très simple puisqu’il s’agit d’une base en cercle.

Ce système est une vraie trouvaille : c’est le meilleur rapport facilité/effet wahou/confort/prix que j’aie cousu à ce jour !

J’ai croulé sous les compliments le jour J tout en étant trrrrès à l’aise toute la journée, la réalisation a été un peu longue car j’ai préféré doubler la jupe et pris le temps de bien aligner la doublure, mais sinon on ne fait pas plus simple puisqu’il s’agit d’un bête cercle monté sur une ceinture coupée avec le même patron que celle de la jupe tulipe du dessous.

De dos et de profil le rendu me plaît tout autant… Comme le prix puisque pour 30 € en tout (soit 20 pour le coupon de wax d’environ 6m x 1m10 + 2m50 de doublure à 4€ le mètre) j’ai pu me coudre une jupe que je porte quotidiennement, la sur-jupe super frime, deux shorts et un gilet pour Fiston et quelques babioles avec les chutes restantes. Et il me reste encore de grandes chutes de la doublure qui devraient m’être utiles pour des sacs.

Le jour J je portais ceci avec mon top noir en crêpe mais ça passe tout à fait avec mon t-shirt rouge fétiche.

Les mesures utilisées (je mesure 1m70) : 30 cm devant, 70 cm sur le côté et 1m dans le dos, marges de couture à rajouter. Pour fermer l’avant j’ai fait simple et dégainé des boutons pression en résine recouverts avec le tissu de la jupe pour un effet plus discret.

Au passage, je suis vraiment contente du raccord à l’arrière qui est impeccable. À cause de la petite largeur j’ai dû couper la sur-jupe dans le droit fil, il a donc fallu deux hauteur mais les grosses chutes que cela a créé ont pu être rentabilisées. La doublure a elle était coupée dans le biais, pour cela j’ai du couper mon patron au niveau du côté.

En conclusion, ce mix de patrons a un potentiel énorme à mon avis. Pour un mariage plus classique il me suffira de choisir un beau tissu uni, en fait je verrais bien une vraie tenue de mariée cousue ainsi, cette fois avec le top et les deux jupes du même blanc mais quelque chose qui tranche ou avec de subtiles détails pour la doublure. Le gros avantage étant qu’au moins deux des pièces seraient portables au quotidien au lieu de tout remiser dans une housse protectrice, de plus on peut couper la sur-jupe pour en faire une tenue de baptême par exemple.

Si c’était à refaire…. J’ajouterais des poches à la jupe tulipe et je modifierais la ceinture afin qu’elle soit plus haute et emboitante. Ah, j’oubliais : j’investirais aussi dans une doublure de meilleure qualité, celle-ci me semble trop fragile, ça passe pour une tenue que je porterai peu mais pas pour un usage plus intensif.

Je vous laisse avec une (mauvaise mais tant pis) photo de la famille au complet.

Fun wedding #2

Avant de vous montrer LA pièce qui tue de ma tenue de mariage,

Voici ce que j’ai cousu pour mes mecs, le tout avec les restes de mon coupon. Pour léozilla, un ensemble short et gilet issu de magazines Ottobre. Simple et avec un sacré potentiel de choupitude. Bonus : le gilet est réversible en cas de tache.

Quant à l’HLPFDM (l’homme le plus formidable du monde, pour celleux qui ne suivent pas), il a eu droit à un nœud papillon parfaitement clownesque, mais tant que nous étions à ses côtés il n’avait pas l’air ridicule avec. Seul c’était une autre histoire, faut bien le reconnaître. J’ai utilisé ce patron gratos de La Fabrique Éthique.

Le nœud est un poil prise de caboche à faire, mais tout va bien puisqu’on n’a à le faire qu’une fois : il se ferme en réalité dans le dos avec un bouton pression en résine recouvert du même tissu.

 

Tant qu’à faire….

J’en profite pour vous montrer de trrrrrrrrrrès mauvaises photos d’une paire de mitaines en pure laine que je viens de tricoter. Parce que voila, mon sens du timing et de la météo est décidément imbattable.

Patron Borough de Veronica O’Neil, gratuit et en français (traduction d’Elise dispo sur le site In The Loop) . Comme d’hab’ j’ai monté 30 mailles au lieu de 36, le tout avec des aiguilles 5mm, environ 1.7 pelotes de Mérinos Extra Fine de chez Drops.

Y’a pas à ergoter : le rabat qui transforme les mitaines en moufles, c’est bien agréable.