Archives du tag: ombré

Ma robe Nettiesque

Une robe que je ne porte pas en robe, c’est concept non?

Mais voila quoi, la robe courte et moulante, c’est pas ce que je préfère en général. Je me suis tout de même laissée tenter par cette version de Nettie, cette fois avec un décolleté devant mais pas dans le dos, parce que parfois trop de sexy tue le sexy, si si. Et puis ce piqué ombré à motif kaléïdoscopique est déjà bien assez chargé comme ça.

Bon, sur ces photos, j’ai remonté les manches, elles sont tout de même moins courtes que ça.

Je voulais absolument faire un body avec ce tissu, mais telle la nouille de service j’avais zappé qu’il fallait du bi-stretch, ce qui n’est évidemment pas le cas ici. Après avoir relu le patron et quelques conseils sur la toile, jai sagement opté pour la version robe, en montant de deux tailles (donc du 16 au lieu du 12) car ce piqué est très peu extensible. Bien m’en a pris. C’est bête, j’aurais aussi dû penser à rallonger un peu les manches au passage (et la longueur de la jupe tant qu’à faire) : celles-ci étaient justes sur le body, elles sont carrément courtes avec ce tissu, tant pis.

Pour ceux qui avaient suivi, je confirme : sans le décolleté dans le dos on élimine complètement le souci d’écartement des épaules (en même temps, on s’en doutait un peu), qui tiennent parfaitement en place sans dévoiler les bretelles de soutien-gorge.

Ah tiens, la balance des blancs est foirée sur ces photos, sorry-désolée !

L’avantage de cette mini-chose, c’est qu’en fait je peux la porter telle quelle (enfin si j’arrive à assumer le manque de longueur) ou encore en guise de t-shirt rentré dans ma jupe préférée ou par-dessus mon futal Bella. On ne se prive de rien quoi.

Rien à redire sur ce patron de Closet Case déjà cousu une fois par ici : simple, efficace, avec plusieurs options toujours bien coupées. Miam ! Le tissu de composition inconnue (mais probablement plein de polyester) vient du magasin Passion à Bruxelles, grand spécialiste du motif non-euclidien à petit prix (j’ai un trou de mémoire, je ne sais plus si celui-ci était à 2 ou 4 roros le mètre). Et attention : tout le montage a été effectué au point élastique de ma machine à coudre. La finition de l’encolure a été faite à la main afin d’avoir un rendu impeccable avec couture invisible… Je n’ai utilisé ma recouvreuse que pour les ourlets, que l’on peut tout aussi bien coudre avec une aiguille jumelée. Donc vous n’avez aucune excuse pour ne pas vous lancer.

Vous n’avez pas fini d’entendre causer de Nettie par ici…