Archives du tag: merino extra fine

Comme promis

Pour accompagner mon Lucy Hat et virer les restes de laine, j’ai à nouveau cédé à l’appel des sirènes, siraines, miraines, mitaines…

Mais voila, il ne me restait pas bésef’ de fil : environ 40 gr de Venezia Worsted aubergine, et 20 gr de Merino extra fine grise. Bref, pas moyen de tricoter mes habituels modèles fétiches avec ça. En prime je voulais absolument un rappel du bandeau du bonnet, et j’avais envie depuis trrrrès longtemps de tester les finitions en dents de chat.

Pour finir j’ai improvisé un patron maison qui m’a permis de cumuler tous ces paramètres, et j’en suis bien contente.

En fait, les dents de chat c’est ultra fastoche, un vrai plaisir… Pour tout dire, maintenant j’ai envie d’en coller partout !

Pour le reste, j’aime bien le rendu mais ça a un goût de « revenez-y » : le haut des mitaines me semble un peu vide, j’ai envie d’en refaire une paire en ajoutant des torsades ou un point décoratif, juste pour le plaisir d’améliorer ce modèle, qui n’a rien d’extraordinaire mais se tricote finger in the nose.

Aiguilles circulaires 3.75mm, environ 35 gr de Venezia Worsted de chez Cascade Yarns et 15 gr de Merino Extra fine de chez Drops.

Je file pour quelques jours de vacances bien méritées, ne soyez pas sages en mon absence !


Les mitaines de l’espace

J’avoue, au début je n’étais pas vraiment convaincue ….

Ces mitaines c’est une commande très spéciale passée l’hiver dernier (oui, je confirme : j’ai honte sur ce coup !) par mon amie Astride. Je lui avais proposé plusieurs modèles mais niet, nada, que dalle, aucun ne lui plaisait, elle m’a donc fait une liste exhaustive que j’ai suivie à la lettre :

  • des mitaines très longues mais pas serrées
  • des côtes en haut et en bas
  • un pouce très très court
  • une laine grise assez fine lavable en machine
  • du jersey endroit avec des rayures irrégulières en jersey envers

 

La recette :

j’ai utilisé 110 gr de merino extra fine de chez Drops et des aiguilles circulaires 4.5 afin de bosser en rond avec la technique du magic loop. J’ai commencé par monter 52 mailles puis j’ai réparti mes diminutions en faisant des essayages réguliers, jusqu’à ce qu’il ne m’en reste plus que 40 au niveau du poignet. J’ai ensuite créé le gousset du pouce en mettant 2 mailles entre 2 marqueurs, puis un rang sur deux j’ai tricoté normalement jusqu’au marqueur, là j’ai glissé le marqueur, fait une augmentation, tricoté jusqu’au second marqueur, fait une augmentation puis glissé le second marqueur. Au bout de 12 rangs (donc 12 mailles en plus) j’ai mis cette partie en attente et tricoté la main jusqu’à obtenir la hauteur désirée, en ajoutant simplement deux mailles au passage (pour compenser celles utilisées au début du gousset). Hop, on rabat, on reprend les mailles en attente pour le pouce, on tricote à nouveau en rond jusqu’à ce qu’on soit content de la hauteur, et zou, on rabat.

Au final ces mitaines très space me plaisent bien : elles sont douces et très chaudes, super longues aussi, bref d’un confort à toute épreuve, le tout avec un look qui sort de l’ordinaire.

Je croise les doigts pour qu’elles plaisent à leur destinataire !

Les mitaines (presque) vikings

Pour un GN (jeu de rôle grandeur nature) à thème viking ma copine Laure m’a demandé de lui coudre des babioles :

Un beau tablier comme en portaient les femmes vikings ainsi qu’une tunique pour homme que vous ne verrez pas aujourd’hui car je n’ai pas pris le temps de faire des photos. Mais dès que j’en récupère je balance ça par ici ! D’autant que je suis assez contente de mon boulot et que j’ai hâte de voir le résultat porté. Par contre j’ai eu le temps d’immortaliser les mitaines tricotées pour accompagner sa tenue, parce que jouer un gn en extérieur en octobre, comment dire…. Ça caille.

Il fallait donc un modèle qui fasse un chouïa viking, et les délicats entrelacs de ces mitaines Coler créées par Stephen West m’ont semblé assez adaptés, bien qu’elles se tricotent en 3.5 alors qu’en ce moment je rêve de grosses aiguilles et d’ouvrages qui avancent vite ! Je râle un peu après moi car j’ai fait une mini-erreur à un endroit : en effet dans le patron il est écrit C4B, or il se trouve que dans les explications du bouquin il y a 2 C4B, dont l’un uniquement pour ce patron de mitaines, ce dont évidemment je ne me suis pas rendue compte toute de suite, nouille que je suis. Bref, si vous vous lancez ne vous faites pas avoir, vous êtes prévenus.

Il m’a fallu 51 gr de laine en tout, oui, vous avez bien lu : heureusement que dans le doute j’avais prévu 2 pelotes de Merino extra fine de chez Drops… J’ai donc utilisé quelques cm de la seconde afin de tricoter les 2 derniers rangs du pouce et rabattre, soit 60 maille en tout, la lose.

Je me demande bien ce que je vais pouvoir faire avec les 49 gr restants…

Ma filothèque

Ce bloug est destiné à montrer tout ce que je fabrique aux gens et s’inscrit bien évidemment dans mon plan machiavélique de conquête du monde (Muhahaha !)

mais c’est aussi un bloc-note très pratique pour conserver des informations susceptibles de me resservir un de ces jours pour d’autres projets, d’où l’idée de créer un sujet « filothèque » dans lequel je vais noter au fur et à mesure de mes travaux ce que je pense des laines que j’ai pu tricoter. Le but est de l’épingler afin qu’il soit visible et puisse donc aussi servir aux autres, et surtout de l’éditer régulièrement afin qu’il s’enrichisse avec le temps. lire la suite »