Archives du tag: merino

Joli bonnet

Le printemps est là et moi j’tricote des bonnets, c’est malin.

En prime je manque totalement d’originalité puisqu’il s’agit encore du même modèle, le chouettos Bandwidth créé par Stephen West. Que voulez-vous m’sieurs-dames, je suis accro à ses tricots ! J’aime tout dans ce patron : sa facilité, les variations de points fastoches mais qui animent le boulot, la torsade un peu floue, le bandeau qui tient les oreilles bien au chaud, son côté slouchy aussi…

J’ai utilisé la laine Venezia de chez Dolce Lana (1.2 de gris et 1.8 de jaune en tout), tricotée en double avec des aiguilles 5 pour un résultat dense et super chaud. 100% merino superwash, un vrai plaisir à tricoter et porter quoi. Mademoiselle Eve-Co, dont c’est le cadeau d’anniversaire, aura la tête ensoleillée l’hiver prochain.

J’ai bien envie de me lancer dans un pull à manches longues maintenant… Pourquoi, Oh Grand Gastéropode Céleste, pourquoi est-ce que les tricot d’été ne me motivent pas ?

Edit : Juste comme ça, pour savoir : en fait je me prends parfois de gros bides commentairesques (par exemple avec ce post) parce que

1 : ça ne vous plaît pas (vous avez le droit de le dire ceci dit, ça me permettrait de m’améliorer)
2 : vous n’avez rien de spécial à dire (total respect, savoir se taire est un art parfois)
3 : je poste trop souvent, vous auriez plus envie de venir commenter par ici si je mettais un article en ligne par semaine, ou 2 par mois par exemple

Ça n’est pas pour râler ou mendier hein, juste que je me demande un peu ce qui coince et que je réalise que, si ça se trouve, en passant moins de temps sur ce blog  je le rendrais finalement plus chouette.

The Brickstreet baby blanket

A la base j’ai craqué sur la version chunky de cette couverture mais quand un copain m’a annoncé la naissance de son fiston j’ai sauté sur l’occasion de tester la bestiole en petit format. Voici donc le modèle Brickstreet de Stephen West réalisé en merino extra fine de chez Drops. 100% merino superwash donc, ainsi une fois que Lionel aura vomi dessus ses parents pourront la passer à la machine.

J’ai utilisé exactement 3 pelotes écrues et une marron, quant au bleu les quatre rangs m’ont mangé une dizaine de grammes environ, pas de quoi fouetter un chat quoi. Ce modèle a été un délice à tricoter : dentelle fastoche à retenir et super rendu, le tout dans une laine d’un rapport qualité/prix assez bluffant, surtout actuellement avec 30% de réduction, en France chez Kalidou et en Belgique chez Dolce Lana…. Promis ceci n’est pas un article sponsorisé, je suis juste très enthousiasmée par ce fil !

Bref, on l’aura compris, Stephen West a encore une fois écrit un patron nickel, même si j’ai dû acheter de quoi raccorder plusieurs câbles de mon kit knit pro pour pouvoir tricoter en magic loop le tour de cette couverture. Je n’ose pas imaginer l’encombrement quand je m’attaquerai à la version « adulte ».

Ah, j’allais oublier les détails purement techniques : j’ai utilisé des aiguilles 4.5, monté 99 mailles, tricoté 13 fois le motif en longueur et ajouté 4 rangs pour la partie bleue (sans compter le relevage de mailles) et 13 pour la partie marron (cette fois sans compter le rabattage de mailles). Une fois repassée à la vapeur elle mesure 55 sur 63 cm et j’avoue que j’la garderais bien pour moi.