Archives du tag: mariage

Wedding Wars épisode 2 : la revanche des robes clones

Attention : avalanche de photos !

Toute la familia était de mariage en juin (mais ça vous le saviez déjà). Civil le vendredi, religieux le samedi et brunch le dimanche. Comme je manquais de temps j’ai décidé de me faire trois fois la même robe mais dans des tissus et longueurs variés. En prime cela me donnait l’occasion de tester mon patron sur la robe Dimanche et de faire les modif’ qui vont bien pour Vendredi et Samedi. (Et de me coudre plein de robes d’été à ma taille.)

lire la suite »

Wedding Wars _ Episode 1

Wonder Belle-Soeur s’est mariée avec Wonder Nouveau-Beau-Frère, joie !

Les festivités ont duré trois jours et justifié la réalisation d’une tenue complète pour le garçon d’honneur, d’un pantalon et noeud pap’ assorti pour Mr Jones, et de trois robes pour moi. Oui, trois, parce que je suis une perfectionniste voyez-vous, j’étais OBLIGEE de perfectionner le patron utilisé.

Attaquons tranquillement avec la tenue de fiston, uniquement réalisée dans mes restes de tissus. Coudre au format mini a décidément bien des avantages.

La chemise vient d’un ivre japonais au titre impossible (du moins pour moi), baptisé « n°13″ chez les Japan Couture Addicts. L’encolure et les emmanchures sont impec’, en revanche le bas est très large, j’aurais préféré quelque chose d’un poil plus ajusté…. Mais Léozilla était bien dedans, c’est tout ce qui compte.

Faute de boutons pressions blancs j’ai bêtement recouvert des pressions en résines bleues avec des chutes du tissu, ce qui donne un gris très léger qui passe plutôt bien pour une tenue de cérémonie. Chutes aussi pour le nœud papillon, mais cette fois c’était celles de la robe que je portais lors du mariage civil, histoire que nous soyons raccords. Le « patron » est bête comme chou, trois rectangles de tailles différentes et un bouton pression à l’arrière.

Enfin, le bermuda a été coupé dans un petit coupon adorable récupéré lors de l’une de nos trocantes bruxelloises, merci encore à la généreuse donatrice. Comme l’an dernier, il s’agit d’un patron Ottobre dont je ne retrouve pas la référence, tant pis.

Je le jure sur la tête du chat en peluche du cousin de ma voisine : cette semaine je vais tacher de prendre des photos de tous mes projets des dernières semaines (trois robes donc, mais aussi un jean). (En tout cas je vais y penser).

Fun wedding #3

Voici quelques mois j’ai eu un méga coup de cœur pour cette jupe un peu folle de N’omose Couture.

Et vlan, un mariage un peu fou a été l’occasion de la réaliser. J’ai déjà causer de la jupe tulipe par ici (et de ce que j’ai cousu pour Fiston et Chéri par là), aujourd’hui je montre enfin la version portée avec une sur-jupe high-low qui tourne !

Edit : je donne le lien vers cette boutique car c’est là que j’ai piqué l’idée mais il ne s’agit pas d’une marque de patrons. J’ai tracé moi-même celui-ci, ce qui était très simple puisqu’il s’agit d’une base en cercle.

Ce système est une vraie trouvaille : c’est le meilleur rapport facilité/effet wahou/confort/prix que j’aie cousu à ce jour !

J’ai croulé sous les compliments le jour J tout en étant trrrrès à l’aise toute la journée, la réalisation a été un peu longue car j’ai préféré doubler la jupe et pris le temps de bien aligner la doublure, mais sinon on ne fait pas plus simple puisqu’il s’agit d’un bête cercle monté sur une ceinture coupée avec le même patron que celle de la jupe tulipe du dessous.

De dos et de profil le rendu me plaît tout autant… Comme le prix puisque pour 30 € en tout (soit 20 pour le coupon de wax d’environ 6m x 1m10 + 2m50 de doublure à 4€ le mètre) j’ai pu me coudre une jupe que je porte quotidiennement, la sur-jupe super frime, deux shorts et un gilet pour Fiston et quelques babioles avec les chutes restantes. Et il me reste encore de grandes chutes de la doublure qui devraient m’être utiles pour des sacs.

Le jour J je portais ceci avec mon top noir en crêpe mais ça passe tout à fait avec mon t-shirt rouge fétiche.

Les mesures utilisées (je mesure 1m70) : 30 cm devant, 70 cm sur le côté et 1m dans le dos, marges de couture à rajouter. Pour fermer l’avant j’ai fait simple et dégainé des boutons pression en résine recouverts avec le tissu de la jupe pour un effet plus discret.

Au passage, je suis vraiment contente du raccord à l’arrière qui est impeccable. À cause de la petite largeur j’ai dû couper la sur-jupe dans le droit fil, il a donc fallu deux hauteur mais les grosses chutes que cela a créé ont pu être rentabilisées. La doublure a elle était coupée dans le biais, pour cela j’ai du couper mon patron au niveau du côté.

En conclusion, ce mix de patrons a un potentiel énorme à mon avis. Pour un mariage plus classique il me suffira de choisir un beau tissu uni, en fait je verrais bien une vraie tenue de mariée cousue ainsi, cette fois avec le top et les deux jupes du même blanc mais quelque chose qui tranche ou avec de subtiles détails pour la doublure. Le gros avantage étant qu’au moins deux des pièces seraient portables au quotidien au lieu de tout remiser dans une housse protectrice, de plus on peut couper la sur-jupe pour en faire une tenue de baptême par exemple.

Si c’était à refaire…. J’ajouterais des poches à la jupe tulipe et je modifierais la ceinture afin qu’elle soit plus haute et emboitante. Ah, j’oubliais : j’investirais aussi dans une doublure de meilleure qualité, celle-ci me semble trop fragile, ça passe pour une tenue que je porterai peu mais pas pour un usage plus intensif.

Je vous laisse avec une (mauvaise mais tant pis) photo de la famille au complet.

Deux mariages et un enterrement

Je m’étais arrêtée chez Harry Potter, mais avant de causer à nouveau gn je vous propose de découvrir les rites nuptiaux de nos amis les rôlistes.

Pour rappel un rôliste fait du jeu de rôle, voire du grandeur nature, et pousse parfois son amour de l’imaginaire jusqu’à organiser son mariage en conséquence. C’est comme ça qu’en 2010 j’ai dû me coudre deux costumes, que j’ai évidemment l’intention de réutiliser en jeu un de ces jours : une tenue steampunk et une panoplie de bohémienne.

lire la suite »