Archives du tag: livre

Mini biker

Un copain m’a passé une commande rigolote : une tenue de biker en taille 18 mois, l’occasion de m’amuser avec un patron de blouson dont les emmanchures sont justes surjetées pour donner l’impression qu’on a viré les manches après coup. Pas de col mais des poches plaquées sur l’avant, des surpiqures jaunes et surtout des boutons pour jean certes, mais décorés de dinosaures totalement adorables à mon humble avis. Et évidemment j’ai utilisé encore une fois mon pochoir Sons of Anarchy, histoire que le minot ait belle allure sur son tricycle. Le pantalon est simplement décoré de petites poches plaquées sur les fesses, totalement inutiles mais qu’importe, ça me botte ! lire la suite »

Heureuse !

J’ai été affreusement gâtée récemment et je grillais d’impatience en attendant certains colis sur lesquels je lorgnais depuis longtemps.  lire la suite »

mini gens #1

J’adore coudre pour les bébés :  ça permet d’offrir aux copains des cadeaux personnalisés et il faut suffisamment peu de tissu pour pouvoir se faire plaisir avec des motifs un peu chers ou au contraire rentabiliser ses chutes.

J’ai trouvé LE livre de patrons qui me convient, c’est un bouquin japonais en version originale ; je sais, dis comme ça, ça peut faire peur mais les croquis sont tellement faciles à comprendre que ça ne pose pas de problème, et j’aime absolument tous les modèles. Comme autour de moi les copains font des tas de gamins en ce moments (étrangement, presque uniquement des p’tits mecs) il a été rapidement rentabilisé.

Son titre ? Accrochez- vous, il s’agit de  Chiisaku temo kichonto shita fuku, mais son nom de code sur le site communautaire consacré à la couture jap’ c’est simplement le n°13.

Voici donc quelques-unes de mes réalisations, cliquez sur les miniatures pour voir ce qu’elles donnent en plus grand.

 

une tenue digne du petit lors Fauntleroy, une seconde pour la fille d’un fan de Batman (d’où le petit appliqué), qui en prime est réversible

de la couleur, encore une tenue réversible et un mini-blouson décoré à la peinture pour tissu

Et pour finir deux tenues qui sont en fait des clin d’oeil aux parents et pour lesquelles j’ai un très gros faible :

un costard accompagné de son doudou/hochet shaker pour le fils de Fred Boot, dessinateur de la BD The Shakers

modèle maison décoré à la peinture pour tissu

Et une tenue de bikeuse pour la fille de fans de la très chouette série Sons of Anarchy (diantre, cette photo est assez épouvantable, je dois bien le reconnaître)

Dernièrement j’ai craqué chez Linna morata pour un tissu enduit à imprimé cahier d’écolier, j’attends avec impatience l’occasion de l’utiliser, peut-être pour transformer en vêtement de pluie le blouson à capuche de la couverture ?