Archives du tag: jaune

Femme à lunettes…

Comment aurais-je pu résister à ce tissu ?

Il est fun, jaune, avec un motif graphique débilo-rigolo. Le tissu idéal pour me faire oublier qu’on est en hiver et que je ne porte pas de manches courtes en hiver. J’avais trop envie de coudre une seconde version de ce patron Burda pour réfléchir à des détails aussi bassement matériel franchement.

Par rapport à ma première version, j’ai raccourci le buste : je l’avais rallongé puisqu’il s’agit à la base d’un patron en taille courte, alors que je fais 1m70, mais décidément j’aime bien porter des robes un peu plus courtes au niveau du buste, ça remonte la taille et rallonge mes jambes. Donc, si vous avez suivi, j’avais rajouté 5 cm au buste, j’en ai enlevé 3 pour cette version, soit +2cm par rapport au patron. Je suis plutôt contente de ce choix, sauf que mon popotin n’est plus parfaitement casé dans la jupe, comme c’était le cas pour la robe n°1 : j’aurais dû rajouter ces fameux 3 cm à la partie haute de la jupe, là ça aurait nickel je pense. J’apprends de mes erreurs, tant pis.

par contre, je suis contente d’avoir gardé le zip contrastant sur l’avant, même s’il n’est là que pour la frime puisque j’ai posé une fermeture invisible sur le côté.

Est-ce que j’aime cette robe-là ? Et bien, soyons francs, la réponse serait plutôt « bof » : elle me donne la pêche, mais j’ai mal choisi mon tissu car celui-ci, 100% coton, est un peu trop rigide à mon goût. Résultat, les plis ont un peu un aspect cartonnés et la forme général a perdu en fluidité, ce qui ne lui va guère. On va dire que je chipote, mais je préfère tout de même le préciser. C’est d’autant plus ballot que ce tissu, baptisé Geekly chic, coûte bien plus cher que ceux que j’achète d’habitude. Il m’en reste quelques chutes, celles-ci seront en revanche parfaites pour coudre de petits accessoires.

Allez, j’ai un bon feeling pour mon prochain projet !

L’air de rien…

Ce sweat-shirt ne paye pas forcément de mine mais il est pourtant très spécial.

« Allez Saki, crache ta valda, pourquoi c’est-y qu’il est si spécial ce haut ? » Et bien sache, oh toi foule en délire qui me lit, qu’il s’agit de mon premier VRAI patron maison. Cela fait des années que je couds des patrons du commerce, que je copie des modèles existants, que je porte des choses patronnées maison mais tellement simple que franchement il n’y a pas de quoi se vanter ou encore que je bidouille en mélangeant l’encolure du modèle X et les manches du Y… Mais jamais jusqu’à présent je n’avais tracé mon modèle de A à Z, y compris les têtes de manches, ce qui me foutait sacrément les chocottes.

J’ai donc chopé de la toile pour faire un patron de base en la moulant sur mon mannequin de couture, cousu une version d’essai de ce sweat-shirt à manches raglan dans un jersey super cheap histoire de me faire la main et de voir les parties à modifier, et finalement j’ai respiré un grand coup et coupé dans ce jersey épais d’une couleur qui me file la banane. Les poches arrondies ont été soulignées de biais jersey taillés dans des chutes de viscose, l’encolure très large a été soulignée d’un autre biais, cette fois coupé directement dans mon tissu. Et histoire de mettre une touche finale j’ai conclu en peignant un motif honteusement piqué sur le net en utilisant ma technique habituelle du pochoir thermocollant.

Bilan : pour une première je suis plutôt satisfaite. Les manches, l’encolure et les poches sont telles que je les souhaitais, par contre il est peut être un peu trop large. L’important étant que je me suis bien amusée à assembler le tout à la surjeteuse et à la recouvreuse, machines que je commence enfin à maîtriser correctement. Et cherry on the cake : maintenant que je sais que c’est dans mes cordes je suis ultra motivée pour me lancer dans des nouveaux projets plus ambitieux !

Allez, vous avez droit à une photo débile en cadeau bonus :

Troc ensoleillé

Je vais commencer par vous raconter un peu ma vie pour une fois….

lire la suite »

Le bonnet de Gretchen

 

Voila un bonnet qui m’aura fait rêver et qui maintenant me fait marrer !

Je suis tombée quasi amoureuse de ce modèle, joliment nommé Capucine, en me baladant sur Ravelry. J’avais une grosse pelote de laine Eco+ de chez Cascade à utiliser, le problème c’est que bien que j’adore ce jaune l’idée ne faisait pas l’unanimité autour de moi, j’ai donc judicieusement choisi de la tricoter en double avec une pelote de Lima gris (un chouette mélange laine et alpaga de chez Drops) qui trainait dans mon stock. Bien m’en a pris, ça a un chouïa atténué l’effet « perruque de Gretchen » que donne la coupe générale.

Aucune modification car mon échantillon correspondait très exactement à celui du patron ; j’avais bien lu ici et là que celui-ci taillait petit mais vu que j’ai moi-même un mini tour de tête (je fais du 55) ça me convenait tout à fait. J’ai bossé avec des aiguilles circulaires n°6, bilan il est très serré et va me tenir super chaud, même si ça n’aurait pas été un mal de le faire en 6.5 finalement, histoire de gagner un peu de souplesse.

Le modèle est très simple et agréable je trouve, en plus d’être gratos et surtout malin car il est conçu avec une découpe à l’arrière pour plus de confort et éventuellement laisser dépasser une queue de cheval. En gros j’aurais passé 5 heures dessus, soit une grosse soirée, et ce pour un résultat que me botte carrément.

A refaire donc, dans d’autres coloris histoire de varier les plaisirs !

Petit rappel au cas où vous n’auriez pas suivi : mon groupe de musique klezmer, les Klezmémères, se produit ce soir dans le cadre d’une tournée non-internationale dans un bar du 20ème arrondissement parisien. Venez nombreux !