Archives du tag: gigoteuse

Léo loves bugs

Nan mais ce tissu quoi !

Je suis tombée en amour dès que je l’ai vu chez Berger à Bruxelles : des insectes rigolos, des couleurs fun, un coton fin et douxC’est l’idéal pour coudre des trucs pour le Gigot Gigotant.

Ces photos datent d’août, alors qu’il faisait diablement chaud, d’où la culotte, les jambes et le torse nu (je le précise afin que personne ne me dénonce aux services sociaux). Parce que voila : il a fait chaud cet été, très, et j’avais besoin de quelque chose à enfiler par-dessus la couche lavable de Léonard.

Mon choix s’est porté sur un patron du mag’ Ottobre de mars 2015, et comme à ce moment là fiston mesurait 55 cm et qu’en prime ces couches font un méga popotin, je me suis dit que la taille 56 devrait lui aller. Hélas, le résultat est mignon parce que tout est mignon sur un nouveau-né, mais je suis déçue car en regardant le modèle de présentation je n’avais pas réalisé à quel point c’était large. Tant pis.

Oui, fiston a un groin à la place du nombril. Nous avons tout de même décidé de le garder.

Heureusement, j’ai pu me rattraper en cousant une balle Montessori (tuto de Mamansou déjà blogué par ici) et une gigoteuse (modèle Burda dont je ne trouve plus la référence, sacrebleu) avec le reste du tissu, et il me reste une chute de bonne taille pour me faire un p’tit quelque chose, histoire d’être raccord avec le Gigot.

Je regrette de ne pas pouvoir montrer une meilleure photo de la gigoteuse, en tout cas j’peux vous dire que c’est un modèle fastoche à coudre et assez pratique, même si une prochaine fois je pense l’améliorer en rajoutant une ouverture avec boutons pression en bas, histoire de pouvoir changer la couche sans le déshabiller entièrement.

Promis, à partir de maintenant je vous montre des trucs pour adultes : j’ai sur le feu deux sweat Ondée, une tenue Renaissance pour mon amoureux, un gilet de compétition et une robe d’allaitement…. On verra si j’arrive à tout faire, en tout cas j’ai la foi !

Sur ce, je file dormir du sommeil du juste et de la jeune mère qui allaite un gros morfale.