Archives du tag: Fabel

FRC #2

Oyez oyez, ceci est un communiqué officiel du Front de Réhabilitation des Chaussettes !

Camarades tricoteurs, cette seconde paire de chaussettes baptisée Angee est pour moi l’occasion de faire quelques constats importants pour de prochaines versions :

  • La dentelle, c’est décidément chouette à tricoter, même en magic loop (c’est à dire avec des aiguilles circulaires).
  • Étrangement, on s’habitue aux aiguilles fines : ici c’est du 2.25 qui a été utilisé et ma foi c’est passé comme une lettre à la poste maintenant que j’ai accepté l’idée que ça monte lentement, et que ça n’est pas grave en fait. Le tricot est décidément un exercice zen, et j’apprécie de plus en plus cet aspect des choses.
  • Quitte à passer du temps sur un projet, autant ne pas rogner sur la dépense pour les fournitures : j’étais très curieuse de tester le fil à chaussette de chez Drops, Fabel qu’il s’appelle, parce que je suis une super aficionada de cette marque. Mais là j’ai été déçue par cette laine pas chère, okay, mais qui n’est agréable ni à tricoter ni à porter. En prime la couleur a beaucoup dégorgé lors du premier lavage. Je vais les porter, rassurez-vous, mais cette fois mes pieds ne frétillent pas de bonheur non plus. Ceci dit je fais mon auto-critique et reconnais que je suis une sale snob fan de matières « luxueuses », et après avoir bossé avec la laine Heritage silk de chez Cascade yarns (mérinos et soie…. je ne vous dis que ça !) c’est forcément dur de passer à quelque chose de beaucoup plus basique. Ah, oui j’oubliais : j’ai utilisé environ 60gr de fil, soit un peu plus d’une pelote.
  • Enfin, je suis un chouïa rassurée : bloquer le résultat final sur des formes à chaussettes n’est pas totalement inutile. Ça ne fait aucune différence une fois les chaussettes enfilées mais c’est vrai qu’au repos le rendu est beaucoup plus joli. Bref, on s’en passe, mais maintenant que je les ai je vais m’en servir.

 

Il s’agit encore une fois d’un modèle de Cookie A. publié dans le livre Sock Innovation, que je recommande chaudement. La construction est simple et agréable, la dentelle assez facile à retenir, et le fait que celle-ci soit bossée sur une base de côtes sur tout le long de la jambe lui donne une tenue très correcte (bon, elles descendent quand même un tout petit chouïa au bout d’un moment) sans trop serrer pour autant. Miam quoi, même si le rendu final en jette moins que mes jolies Kai-Mei.

Je compte me lancer bientôt dans un patron maison de chaussettes de yoga, refaire une paire de kai-Mei, créer un vrai modèle de chaussettes perso…. Des heures de fun à venir donc ! Il va juste falloir trouver des fils qui soient un juste milieu entre confort, composition et prix, donc si vous avez des pistes je suis preneuse.

Avant de vous laisser je m’en vais causer couture un chouïa, parce que ça me fait plaisir : joie, bonheur, félicité, la collection printemps-été de la jolie marque de patrons Deer&Doe vient de sortir, et comme d’hab’ c’est du beau, du charmant, du détail qui va bien comme par exemple l’encolure travaillée de la bouse Datura. La jupe Chardon est bien jolie aussi, même si je pense que je vais passer mon tour, et ma pièce préférée c’est la robe réglisse, mais il faut dire que je craque facilement quand je vois un tissu rayé travaillé dans le biais pour donner de l’ampleur tout en jouant sur le graphisme. En prime c’est Mamie qui sert de mannequin (mais siiiii, la fille adorable du blog L’Attaque du découd’vite !), forcément voir cette nana toute mimi sourire sur les photos de présentation ça me donne la pêche. Miam quoi !

Bon alors, je suis la seule à trouver cette collection craquante ?