Archives du tag: économique

Grossesse économique #2

Ou comment s’habiller avec des patrons de couture « normaux » quand on a un ventre de 7 bons mois….

Cette série de photos s’apparente presque à un « me made month » : j’ai cousu quelques vraies fringues de grossesse, mais voici ce que je porte d’autre au jour le jour, simplement en puisant dans ma garde-robe faite-maison déjà existante et donc sans faire de dépenses supplémentaires.

Pour le premier épisode de cette série paaaaaaaassssssionnante, allez donc voir par ici.


Le top du jour, c’est un haut que j’ai cousu à mes débuts en utilisant le patron Dessus dessous de chez Coupé Couzu. Je lui reprochais d’être un peu large alors que j’aime les vêtements ajustés…. Mais ce détail en fait un allié de poids actuellement puisque la forme me permet de joliment caser mes rondeurs oeuf kinderesques. Joie ! je ne pense pas pouvoir le porter encore très longtemps mais il m’aura servi jusqu’au 7ème mois, ce qui n’est pas mal du tout.

 

Quant à cette robe, il s’agit en fait du body Nettie et de la robe/jupe cercle que j’avais cousus pour ma tenue de danseuse de Degas. La ceinture est simplement dépliée et remontée en bustier. Après moult essais c’est la plus chouette façon de porter cet ensemble que j’aie pu trouver.

 

À ma grande surprise, ma « jupe facile » est encore mettable. Il faut dire qu’elle était conçue pour rester d’actualité que je prenne ou perde du poids, juste en déplaçant un bouton. En ce moment je la porte carrément non-boutonnée, elle se cale pile sur mes hanches et sous le ventre. Désavantages : quand on regarde l’ourlet, l’avant est plus long que l’arrière (normal portée ainsi). De plus il faut porter un top assez long par-dessus pour cacher mon bidon.

Celui-ci c’est mon peplum Panaché, cousu d’après un patron Burda modifié. Nickel en ce moment : il couvre joliment tout en ayant des « aérations » bienvenues pour me rafraichir. (Honte honte : je n’ai même pas pris la peine de repasser l’ensemble avant de faire les photos…. Je suis une vraie feignasse en ce moment).

Allez, dès que j’aurai trouvé le courage de prendre en photo ma dernière robe et un châle tout juste tombé de mes aiguilles, I’ll be back baby !