Archives du tag: eco+

Gilet express

Voila un tricot reposant : manches 3/4, forme boléro, le tout dans une laine épaisse tricotée avec des aiguilles 7… Autant dire que ça monte vite, très vite !

C’est seulement la seconde fois que je tricote un gilet car, soyons clairs, ça m’ennuie profondément normalement, je crève d’ennui à la simple idée de tricoter du jersey envers au kilomètre. Heureusement qu’un point fantaisie est venu rendre le tout nettement plus amusant. J’ai ainsi eu la joie de découvrir le tricot selon Phildar et je me sens légèrement allergique pour tout dire car les explications me semblent bien plus compliquées à suivre que dans les modèles in english sur lesquels je me suis jusqu’ici fait la main..

Ah, sur la photo originale j’avais un gros faible pour le  mode d’assemblage affiné par des coutures nervurées. Ne le cherchez pas sur ma version car j’ai eu beau lire et relire la fiche je n’ai jamais réussi à trouver les indications pour réaliser ce magnifique montage hélas.

Mais qu’on n’aille pas s’imaginer que je vais m’avouer vaincue pour autant : j’ai décidé de réussir à me faire des pulls et c’est ce que je vais faire nom de Zeus ! Le prochain sera rouge et tricoté en 3.5 (enfin sauf si je me dégonfle à nouveau évidemment, étant donné que ce fameux modèle je vous l’ai déjà promis dans un précédent épisode).

Que dire d’autre ? Je suis certaine d’oublier quelque chose… Ah oui, à propos de la laine (de l’Eco+ coloris moutarde de chez Cascade Yarns) et bien figurez-vous qu’elle gratouille pas mal mine de rien donc je ne le porterai plus à l’avenir que sur un t-shirt à manches longues, secundo Phiphi abuse vraiment en conseillant de commander 10 pelotes de 50 gr pour réaliser ce modèle alors que je n’ai pas utilisé 250 gr d’un fil au format équivalent. Et tertio vous ne rêvez pas : les deux charmants motifs en palmier se trouve bien positionnés pile au bout de mes seins, bravo au créateur du modèle pour son sens impeccable du ridicule, j’ai un chouïa l’impression de m’être tricoté un grand cache-tétons. Ceci dit je reste fière comme un pou, je vous préviens le premier qui se moque de mon gilet se prend un avertissement car il n’y a que moi qui ai le droit de le critiquer !

Troc ensoleillé

Je vais commencer par vous raconter un peu ma vie pour une fois….

lire la suite »

Le bonnet de Gretchen

 

Voila un bonnet qui m’aura fait rêver et qui maintenant me fait marrer !

Je suis tombée quasi amoureuse de ce modèle, joliment nommé Capucine, en me baladant sur Ravelry. J’avais une grosse pelote de laine Eco+ de chez Cascade à utiliser, le problème c’est que bien que j’adore ce jaune l’idée ne faisait pas l’unanimité autour de moi, j’ai donc judicieusement choisi de la tricoter en double avec une pelote de Lima gris (un chouette mélange laine et alpaga de chez Drops) qui trainait dans mon stock. Bien m’en a pris, ça a un chouïa atténué l’effet « perruque de Gretchen » que donne la coupe générale.

Aucune modification car mon échantillon correspondait très exactement à celui du patron ; j’avais bien lu ici et là que celui-ci taillait petit mais vu que j’ai moi-même un mini tour de tête (je fais du 55) ça me convenait tout à fait. J’ai bossé avec des aiguilles circulaires n°6, bilan il est très serré et va me tenir super chaud, même si ça n’aurait pas été un mal de le faire en 6.5 finalement, histoire de gagner un peu de souplesse.

Le modèle est très simple et agréable je trouve, en plus d’être gratos et surtout malin car il est conçu avec une découpe à l’arrière pour plus de confort et éventuellement laisser dépasser une queue de cheval. En gros j’aurais passé 5 heures dessus, soit une grosse soirée, et ce pour un résultat que me botte carrément.

A refaire donc, dans d’autres coloris histoire de varier les plaisirs !

Petit rappel au cas où vous n’auriez pas suivi : mon groupe de musique klezmer, les Klezmémères, se produit ce soir dans le cadre d’une tournée non-internationale dans un bar du 20ème arrondissement parisien. Venez nombreux !

Ma filothèque

Ce bloug est destiné à montrer tout ce que je fabrique aux gens et s’inscrit bien évidemment dans mon plan machiavélique de conquête du monde (Muhahaha !)

mais c’est aussi un bloc-note très pratique pour conserver des informations susceptibles de me resservir un de ces jours pour d’autres projets, d’où l’idée de créer un sujet « filothèque » dans lequel je vais noter au fur et à mesure de mes travaux ce que je pense des laines que j’ai pu tricoter. Le but est de l’épingler afin qu’il soit visible et puisse donc aussi servir aux autres, et surtout de l’éditer régulièrement afin qu’il s’enrichisse avec le temps. lire la suite »