Archives du tag: dos nageur

[Tuto] Let’s swim again

Nous y voila…

Le troisième essai aura été le bon (quoi que décidément j’adore porter mes versions 1 et 2), mon patron fonctionne, il est temps de refiler le bébé à celles que ça tente de le coudre ! Cette fois les pans arrières se recouvrent complètement sur le haut du dos nageur, ce qui donne une meilleure tenue. Un p’tit conseil comme ça en passant : évitez les jersey qui se tiennent trop bien, la fluidité va mieux à ce petit haut, à moins de rajouter des pinces sur l’avant pour mieux marquer la poitrine (celui-ci vient de chez berger à Bruxelles).

Comme pour les autres « épisodes » de mon défi T’ (1, 2, 3 et 4), j’ai détourné un patron basique chopé dans le mag’ Burda de février 2011, mais n’importe quel modèle de t-shirt de même forme convient. Les bords du dos et l’ourlet ont été roulottés à la surjeteuse mais on peut les finir au biais jersey ou avec un parement. De même j’ai choisi de faire un col en V souligné par un parement d’encolure (comme les emmanchures d’ailleurs), mais pour une version à col arrondi on peut tout à fait bosser au biais à la place. Ou carrément tracer une parementure en plus… À vous de voir donc. La bonne nouvelle du jour c’est que dans un élan de générosité j’ai dessiné un tuto dans le tuto, bref, lisez la suite et à priori le parement d’encolure en V n’aura plus de secret pour vous !

Le petit détail qui va bien : j’ai encore une fois recouvert mes pressions résine avec le tissu du débardeur, l’occasion idéale pour jouer avec les motifs rayés selon mon envie car il y a juste assez de jeu pour les bouger à volonté, tout en restant bien en place par la suite.

Place au traditionnel tutoriel de Tatie Saki :

Si vous cousez ce haut, n’hésitez pas à m’envoyer des photos ou un lien afin que je montre le résultat par ici !

Pas encore, petit scarabé…

Cornegidouille, tabernacle de bon sang de bois… Pour ne pas dire p….n de b….l de m…e de nom de diou !

J’espère que vous n’attendez pas avec impatience mon tuto de dos nageur ouvert, parce que je dois encore le retoucher : comme vos yeux perçant ne manqueront pas de le remarquer dans les photos suivantes, j’ai prolongé le haut du dos doublé, mais pas suffisamment, et le résultat est donc…. perfectible dirons-nous. Mais ne vous lamentez point, je vous en conjure : après un p’tit week-end en amoureux à Copenhague, je m’y remets, promis !

À noter tout de même : j’ai troqué mes habituelles finitions au biais jersey par un parement d’encolure en V, puisque justement j’avais cette fois envie d’une encolure en V. Cette technique est tellement simple que ce serait dommage de s’en priver, à refaire donc…

Soyez sages en mon absence !

Let’s swim !

Oh, mais que vois-je ? Serait-ce un nouvel épisode du Défi T’ ? Presque mais pas encore ma bonne dame…

J’avais envie d’un bête débardeur à dos nageur, et puis je me suis laissée entraînée : j’ai coupé un dos ouvert asymétrique, parce que c’est tout de même plus joli et que cette judicieuse ouverture dorsale permet un meilleure aération en cas de grosse chaleur décidément. J’ai préféré laisser le devant très simple en comparaison, l’encolure a juste été un chouïa creusée. Le patron de base ? Bah c’est le même que d’habitude, et s’il ne s’agit pas encore d’un officiel « Défi T » c’est parce que je compte bien coudre une version améliorée avant de vous filer le tuto qui va bien.

Montage ultra rapide à la surjeteuse, les ourlets du dos et du bas sont en fait roulottés… Au final le plus long aura été de coudre les trois biais jersey et de recouvrir avec des chutes de jersey les boutons en résine (posés à l’aide de ma pince kam bien-aimée). Tiens, si ça intéresse du monde, j’ai même fait un ch’tit tuto en photo, visible sur T&N. Pas de boutonnières ici : tout ça est uniquement décoratif.

Le jersey de viscose vient de chez Stop Tissu, et heureusement que Nessie me l’a mis sous le nez parce que c’eut été dommage de le laisser filer celui-là ! Ok, il est super fluide et donc super casse-bonbons chaud à coudre par moment, et le tissu marque tous les défauts (= bourrelets), mais j’aime vraiment sa couleur chinée, sans parler de sa douceur absolue.

Les deux trucs à corriger pour une prochaine version ?
  • Les deux ou trois boutons du bas, qui ferment trop le dos alors que j’avais envie de quelque chose de très ouvert justement.
  • Et l’asymétrie pas assez marquée.

 

À très bientôt pour la version 2.0 et surtout le tutoriel dessiné qui va avec !