Archives du tag: deer and Doe

Châtaigne à volant

Oui oui, tu as bien lu, ceci est un short Châtaigne de Deer&Doe

Prise d’une brusque poussée de désir fou pour la jupe-culotte Tania de Megan Nieslen, j’aurais craqué si je n’avais pas été radine fauchée. Mais Châtaigne me tendait les bras, il suffisait de le modifier en profondeur pour obtenir la fausse jupette de mes rêves, celle grâce à laquelle je peux faire du vélo ou danser sans montrer mes dessous.

Mes deux premiers essais n’ont pas fait l’unanimité à la maison. Traduction : mon mec les trouve hideux, il déteste les jupe-culottes. D’où l’idée d’ajouter un volant afin de cacher les jambes, idée qui fonctionne du feu de dieu je trouve.

Certes, ce wax est un peu rigide, et surtout j’ai dû couper les pièces n’importe comment afin de tout faire tenir dans mon petit coupon. J’ai hâte d’en faire une ou deux nouvelles versions, peut être un poil plus sobres.

Pour résumer les modif’ apportées : j’ai supprimé la pointe sur le devant et les poches, créé des éclatés pour ajouter beaucoup d’ampleur aux jambes et enfin tracé le volant. Un peu long mais rien de bien compliqué. J’avais fait un mini-tutoriel sans prétention sur instagram, voici les images sur lesquelles cliquer (basse résolution, désolée).

Je porte la bestiole avec mon t-shirt préféré, cousu il y a des années mais jamais montré par ici. Il s’agit du patron Nettie de Closet Case Patterns. Il s’agit normalement d’un body, mais le patron inclut des modifications pour en faire une robe ou un simple t-shirt.

Et voila, je montre encore mes fesses. Aucune tenue, j’vous jure…

Ma robe Sureau

Dur de passer à côté de l’info…

La toute jeune marque de patrons indépendants lancée par Éléonore, Deer&Doe, marche du tonnerre ! Le patron de cette robe en particulier fait des ravages et est déjà en rupture de stock (mon petit doigt me dit que le réapprovisionnement ne devrait pas trop tarder, soyez rassurés), bref il vaut mieux que je montre ma version avant que vous ne fassiez une overdose à cause de la déferlante de robes Sureau qui s’annonce !

C’était l’occasion de tester enfin les merveilles promises, et je n’ai pas été déçue, mais même si la demoiselle est une copine je vais tacher d’être parfaitement honnête sur ce que je pense de son travail. Attention, j’ai écrit un petit pavé pour l’occasion. lire la suite »