Archives du tag: chic

Mouais…

Que faire quand on a un après-midi férié devant soi ? Coudre, bon sang de bois, enfin !

Le jeu étant sur ce coup d’arriver à combiner 3 éléments importants :

  • ne RIEN acheter (patron, tissu, mercerie… c’était l’occasion rêvée pour rentabiliser ma collec’ de patrons et faire baisser les stocks)
  • coudre quelque chose dont je n’ai pas forcément l’habitude (histoire d’apprendre/progresser)
  • …. et que je n’ai pas encore dans ma garde-robe

 

Il se trouve qu’Olivier n’aime pas des masses le tissu pour costume que j’ai chopé récemment pour lui : il le trouve un peu trop brillant. Ça passe pour un futal, mais pas question de lui faire une veste dedans. Résultat, je me retrouve avec un superbe coupon de 2 mètres sur les bras, c’est ballot. D’où l’envie de me coudre une veste habillée, dans l’esprit costard mais nettement féminisé. Un truc dont j’ai très rarement besoin, et qui, faut bien l’avouer, ne correspond pas du tout à l’idée que je me fais d’une couture fun…. Le truc étant de choper un patron atypique, et d’utiliser une doublure rock’n roll of course.

Le patron, c’est la veste n°25 du mag’ Tendances Couture n°8, mais telle quelle elle me bottait moyen, j’ai donc modifié l’encolure et ajouté un p’tit col graphique à souhait. Je l’ai coupée en taille 40, et je me demande si c’est moi qui me suis plantée quelque part ou si le patron n’est pas très bien dessiné, car les découpes poitrine me laisse dubitative : ça ne tombe pas très bien non ?

Le patron ne prévoit pas de doublure, ce que je trouve couillon pour une veste qui se veut chicos, j’ai donc pallié à ce manque impardonnable. J’en ai profité pour utiliser encore une fois mon voile de coton à têtes de mort bien-aimé, yeah ! Les manchettes aussi ont été modifiées, et tant qu’à faire je les ai coupées dans le biais afin de jouer avec le sens des rayures. À part ça, la coupe est simple, j’aime bien le détail des rubans pour nouer l’avant… Comme il n’y a ni poches ni boutonnières, ni doublure normalement, ce patron est tout à fait accessible aux débutants décidément. Il suffit de commencer par faire une toile dans un tissu sacrifiable histoire d’ajuster les découpes au niveau des « arguments » (ce que j’ai zappé ici, voulant coudre ce projet rapidos).

Au final… Tout est dans le titre : j’aime bien cette pièce, le tissu est extra (super occase chez Stop Tissu), je me suis amusée à la coudre, mais elle ne me correspond absolument pas et je ne sais pas si je vais la porter des masses. Ceci dit, peut être que le mystérieux bas assorti sur lequel j’ai commencé à bosser changera la donne ?!

À suivre…