Archives du tag: chevrons

Chevron mon amour

Oh, mais que vois-je ? Quelle surprise ! Une robe en jersey….


Oui bon, voila quoi, je suis accro aux robes confortables, on le saura. Et en particulier à ce patron Simplicity dont j’ai dit déjà beaucoup de bien ici ou . Comme d’hab’ j’ai troqué la cotonnade prévue pour un jersey (donc coupé une taille 36 pour mon 42/44, puisque ce patron n’est à la base pas prévu pour un tissu extensible et qu’en prime il taille très grand), et vlan, allez savoir pourquoi, j’ai décidé que cette version devrait comporter des chevrons….

Cela aura été une relative prise de tête pour réussir à peu près à tout aligner correctement, mais ça valait le coup. Carrément même.

Que dire d’autre ? Ah oui, le jersey de coton vient de chez Gotex à Bruxelles. Et sachez que pour tout un tas de raisons je n’ai pas sorti ma surjeteuse pour l’occasion : le montage a été entièrement réalisé avec le point élastique de ma machine à coudre. j’ai juste dégainé la recouvreuse pour 4 coutures de finitions, coutures réalisables avec un point zig-zag ou une aiguille jumelée par exemple.

La robe de Belle-Maman

Belle-Maman avait flashé sur ma dernière robe dansante.

Cette jolie petite chose dont je ne me lasse pas décidément. Il lui en fallait une, mais elle a choisi un tissu totalement différent… qui au final rend plutôt bien ma foi. En tout cas ça a été très fun de jouer ainsi avec les rayures.

Le tissu est 100% coton, c’est un jersey interlock (plus épais qu’un t-shirt mais moins que du molleton) de très bonne qualité que j’ai chopé dans cette boutique. Un vrai régal à coudre et à porter !

Niveau patron, c’est ma 4ème ou 5ème réalisation d’après ce modèle du mag’ Burda d’août 2012, autant dire que ça a roulé. Cette fois j’ai remplacé les poches prises dans les coutures par des poches italiennes (discrètes grâce aux raccords des rayures), modifié l’encolure, qui a été finie avec un fin parement contrastant. J’ai aussi coupé le devant et le dos de la jupe en deux parties afin de créer le motif en chevrons, et pour finir j’ai rallongé les manches, parce qu’il fait frisquet ces temps-ci non ? Point important : j’ai coupé une taille 36 car ce patron taille grand ET est prévu pour un tissu non extensible, c’est donc un faux 36 vrai 40.

Devinez qui a envie d’une version rayée maintenant ?

PS : j’en profite pour souhaiter un excellent anniversaire à Frangine Bien-Aimée ! Ton cadeau n’est pas encore prêt, mais j’y travaille, promis.