Archives du tag: châle

Joyeux Mellow Anniversaire !

Hey,  j’ai dix ans !

[English bellow]
Enfin pas moi évidemment…. mon blog.  Dix années de tout et n’importe quoi, d’essais, réussîtes et gros foirages. Dix ans à m’amuser, avec il est vrai une « petite » coupure dernièrement. Ça se fête non ? Avec un cadeau évidemment. L’un des châles que voici est donc à gagner. Celui de ton choix, je garderai l’autre pour moi.

Pour participer il suffit d’écrire quelque chose de drôle dans un commentaire sous ce post, en indiquant lequel des châles te plaît le plus. Je les ai surnommés Banane-Myrtille et Brique-Menthe, tu devrais sans trop de souci deviner lequel est lequel. Allez, fais-nous rire ! Je tirerai au sort le nom de la personne qui remportera ce p’tit concours.

Mais sinon, qu’est-ce que c’est que ces châles ? Il s’agit de deux Mellow Yellow, d’après mon patron bien-aimé. Chacun a été tricoté avec les fils Royal de chez Zeeman, c’est donc de l’acrylique pur jus. Mais je trouve les couleurs belles et j’vais un peu de stock à utiliser.

Pour chaque version j’ai utilisé un peu moins d’une pelote pour les couleurs 1 et 2, et entamé une seconde pelote pour la couleur 3. Et puisqu’il faut entrer dans les détails, j’ai bossé avec des aiguilles circulaires 4.75mm.

On peut aussi noter que Brique-Menthe ne tombe pas aussi bien que Banane-Myrtille, en effet j’étais tellement pressée de l’immortaliser que j’ai zappé le blocage. Mais promis, je vais y remédier de ce pas.

Tu as jusqu’au 5 mars à minuit pour participer. Merci d’avoir visité ce bloug, prends soin de toi .

Hey, I’m ten!
Well not me obviously…. my blog. Ten years of anything and everything, tries, sucks and big messes. Ten years of fun, admittedly with a « small » cut lately. It’s not worthy of a celebration? With a gift, of course. So one of the shawls here is up for grabs. The one of your choice, I will keep the other one for myself.

To enter, just write something funny in a comment below this post, indicating which shawl you like the most. I nicknamed them Banana-Blueberry and Brick-Mint, you should guess which one is which. Come on, make us laugh! I will be drawing lots for the name of the person who wins this little contest.
You have until March 5 at midnight to participate. Thank you for visiting this bloug, take care!

 

Catch my fall

Tiens, ça faisait longtemps que je n’avais pas montré de tricot par ici.

Il faut dire qu’après avoir perdu quasiment dix ans de tricots suite à une attaque de mites (oui, mon cœur saigne encore un an après le drame… heureusement quelques pulls et accessoires ont échappé au carnage), j’ai été bien refroidie. Mais les châles en dentelle sont les cadeaux que je préfère offrir à mes amies, alors…

Celui-ci est pour la délicieuse Émilie Mime de la Malle, une reconstitutrice historique dont je t’invite à aller zieuter les magnifiques projets couture.

Il s’agit du patron en anglais Catch My Fall, par Mélanie Berg, réalisé avec des aiguilles circulaires 5,5 mm ainsi que deux pelotes de fil Air de la marque Drops. Deux pelotes, vraiment ? Quasi : au moment de rabattre je me suis retrouvée en rade de fil, ce qui m’a forcée à entamer la troisième pelote (que j’avais heureusement prévue). Je ne sais pas pour toi, mais c’est le genre de détail hautement insatisfaisant qui me rend ronchon pendant au moins cinq minutes. Mais rassure-toi, j’ai survécu à cet incident douloureux.

J’ai bien aimé tricoter ce modèle, mais sans plus. C’est un fort joli patron mais il faut croire qu’on se lasse même des châles en dentelle (c’est fou non ?). Par contre c’était plaisant de prendre le soin de le bloquer dans les règles de l’art et de voir la magie de cette étape opérer.

Patron du châle Mellow-Yellow (il était temps)

 

Cela fait quoi …. Six ans que j’ai écrit ce patron ?

J’avais l’intention de le vendre, demandé à un ami graphiste de le mettre en page, et bêtement un détail n’allait pas. Puis j’ai trop attendu pour le signaler, mon ami n’avait plus le logiciel, mon ordinateur a crashé, j’ai perdu sa jolie version mais pas les explications… Pour finir j’ai complètement oublié de m’y remettre.

Modèle : Claire ma gracieuse ex-coloc’

 

Et voila-t-y pas qu’aujourd’hui, dans un commentaire, Delphine m’a rappelé que ce patron était toujours dans mes fichiers. Le voici-le voila enfin, en guise de p’tit cadeau de fin d’année. J’espère que tu auras beaucoup de plaisir à le tricoter.

 

châle Mellow-yellow PDF

 

Modèle : la mirifique Chacha

Mais quoi, il est gratos finalement ? Bah oui. Mais si tu as envie de montrer ton appréciation tu peux toujours verser quelques sous à DoucheFlux, un centre d’accueil de jour bruxellois où toute personne en ayant besoin peut prendre une douche bien chaude, laver ses fringues, avoir accès à des assistantes sociales ultra compétentes (et sympa comme tout)… Et même venir me voir pour qu’on répare ses vêtements ensemble.

Version immense tricotée avec le fil en triple

Si tu veux, tu peux vendre les châles Mellow-Yellow que tu tricoteras, n’oublie simplement pas de mentionner mon nom au passage.

Mille mercis aux tricoteuses de compétition qui ont testé ce patron.

Wonder fan girl

« Oh, tu t’es tricoté une écharpe Griffondor !? »

Hé non, ces couleurs caractéristiques sont bien liées à un projet de fan girl tendance geek, mais il s’agit en réalité de ….

Image de prévisualisation YouTube

Comment ne pas craquer devant le canonissime patron Wonder Woman Wrap gracieusement (ça veut dire « pour zéro radis ») mis à disposition par Carissa Browning. Même que PetitBoutDeMoi en a fait une traduction en frenchie.


Ce patron est vraiment bien conçu, avec un paquet de rangs raccourcis qui, presque comme par magie, créent le motif géométrique. Notez tout de même un chouïa de déception de ma part : je ne pige pas comment le motif du modèle peut être impeccable en utilisant comme préconisé la technique du « wrap and turn ».

Sur ma version, le ramassage des « wraps » entre deux rangs de couleurs différentes s’est soldé par quelques pointes de jaune qui dépassent telle des traitresses. J’ai triché et limité les dégâts, mais ça reste agaçant quand on regarde de près.

À part ça c’est du fastoche : point mousse, augmentations, diminutions et quelques fils à rentrer à la fin à cause des changements de couleur. Pour monter et rabattre les mailles j’ai utilisé mes techniques extensibles pref’ de pref’, parce que décidément j’aime autant les châles aux bordures « fixes » que tricoter dans le noir en équilibre sur un trapèze tout en portant des moufles.

C’est un projet « porte-monnaie en peau de hérisson » : patron gratis donc, et j’ai profité des soldes sur le fil Flora de Drops pour choper mon bonheur. Il a fallu environ 1.1 pelote de chaque couleur, ce qui serait ennuyeux si je n’avais pas d’office prévu de tricoter des mitaines assorties. Mitaines quasi-finies et qui déchirent tout (en toute modestie évidemment).

Porté autour du cou, ce mix de laine et d’alpaga me gratouille plus que quand je l’utilise pour mes pulls, mais ça passe si comme moi on n’est pas trop sensible sur le sujet du gratouilli.

 

J’en profite pour montrer deux autres châles, tricotés il y a des semaines de cela pour l’anniv’ d’une meuf que j’kiffe d’amour, j’ai nommé Lathelize. Si vous ne connaissez pas son blog j’ai envie de dire « mais vous sortez d’où ? ». Elle a plein de trucs à raconter et par sa faute je me suis mise à la course à pieds, c’est dire si son influence peut être néfaste.

Pourquoi deux châles ? Parce que je ne suis pas satisfaite du premier, un Color Affection (patron de Veera Välimäki que j’avais déjà tricoté pour ma Wonder Maman). Les bordures en sont « fixes » justement, la faute à ma pomme qui n’a pas su bien gérer les changements de couleurs des rayures. Résultat ça tire, ça gondole un peu… Non. Non quoi.

Dommage car ce mix de fil est super doudou à porter. Le blanc et le noir sont des restes d’écheveaux de Lace de Drops (mélange de soie et d’alpaga), le bleu est un reste d’un fil laine et cachemire dont j’ai perdu l’étiquette depuis des lustres. Le résultat aurait pu être merveilleux : chaud, doux, luxueux mais aussi assez fin et léger pour qu’une grande voyageuse puisse le glisser dans sa valise sans remord.

Histoire de rattraper le coup je lui ai donc tricoté un second châle dans les mêmes fils. Plus petit cette fois, il s’agit d’un patron maison improvisé au fur et à mesure.

Bon, j’en ai fini avec les châles pour un mom…. Ah, on me glisse dans l’oreillette que Frangine Bien-Aimée veut le châle de Wonder Woman pour noël…. Damned, va falloir s’y remettre alors. Heureusement j’ai toujours mes mitaines fun en cours, et à venir des chaussettes ainsi qu’un ensemble béret et mitaines romantiques.

See you soon dudes !