Archives du tag: carreaux

Baby in the UK

Quand Lyli demande un truc pas moyen de tergiverser, on cherche le tissu Union Jack de ses rêves et on coud illico, ou quasi.

Voici une version réversible de mes éternels patrons japonais taille mini-pouce (6 mois pour être précise) préférés. Les deux tissus du haut ne vont pas vraiment bien ensemble je le reconnais mais je suis fan de chacun, le rock’n roll comme le super classique à carreaux. En prime une fois le bébé dedans on ne les voit jamais ensemble donc tout baigne !

 

 

Tissu British trouvable chez Marchande d’idée, le coton à carreaux vient quant à lui de chez Stop Tissu.

Le sac à la one again…

Mon titre ne veut rien dire certes mais il sonne bien non ?

Et oui, vous allez vous lasser mes pauvres agneaux… Il est de retour, plus beau, plus fort, plus héroïque que jamais, toujours basé sur le même patron et doté de ses super pouvoirs, pardon, de ses détails soignés qui vont bien comme dirait l’autre : j’ai cousu un troisième sac de week-end, et le pire c’est que ça m’éclate toujours autant, si !

Celui-ci (comme le précédent d’ailleurs) est pour mon amie Clarisse, elle en voulait deux versions, une classique et celle-ci, beaucoup plus fun. Pas évident de marier carreaux classiques et wax délirante et pourtant c’est ce qu’elle a choisi et ça marche du feu de dieu je trouve. Les deux tissus viennent des magasins montmartrois, de chez Sacrés Coupons et Moline pour être précise. Ils vous rappellent quelque chose peut être ? Ne cherchez plus, j’ai utilisé les restes pour me coudre ma jupe rétro il y a quelques temps.

Allez, je fais le tour des options de ce modèle histoire de frimer un chouïa, car oui : je suis une sale frimeuse parfois. Il s’agit donc d’un patron maison avec sangle amovible et réglable, protège-main, protège-épaule, poche zippée et fond triplé avec du molleton et de la vieseline puis quilté pour lui donner plus de tenue. Cette fois je n’ai pas fait les bandes de renfort des côtés contrastantes, j’ai simplement utilisé mon tissu à carreaux dans le biais et souligné le tout de bandes de passepoil fabriqué avec la doublure.

Du détail soigné en veux-tu en voila quoi, et comme je me sens enfin vraiment au point je prendrai des photo de la réalisation du prochain afin de faire un tuto tout aussi soigné, juste pour toi lecteur bien-aimé.

On me dit dans l’oreillette qu’il faut que j’arrête de raconter des âneries et que je file dans mon sweat-shop pour finir une infinity dress, un jean et un châle, je vous dis donc à très bientôt, peut être même ce soir en live si vous avez envie d’assister à un chouette concert !

Une jupe express

Je passe des vacances studieuses, penchée en permanence sur ma machine pour des commandes passées par des amis, et j’ai été brusquement prise d’une envie de récréation. J’ai donc chopé le dernier Tendance Couture, fouillé dans les tissus à ma disposition, dégotté une fermeture invisible et zou, en deux heures c’était plié. J’ai donc une nouvelle jupe rétro, je me suis bien amusée à la coudre et elle correspond bien à ce que j’avais en tête : j’avais envie de pimenter un peu les carreaux ultra classiques en ajoutant une légère touche de wax, le fameux tissu africain très coloré, que j’ai utilisé en passepoil pour souligner les poches et la ceinture. Au final je ne sais pas si je la mettrai souvent… Soyez honnêtes : est-ce qu’elle est tendance car décalée ou bien complètement ringarde ma jupette ? Moi-même je n’arrive pas à décider.

Le patron en revanche est complètement validé, je vais certainement m’en resservir d’ici peu d’ailleurs. J’ai un gros faible pour les poches plaquées et j’ai très envie de tester une autre version de ce patron, cette fois avec en plus un pli creux sur l’avant. Je suis assez contente d’avoir acheté ce magazine, malgré la couverture qui réussit l’exploit d’être encore plus immonde que d’habitude ! Je ne comprends pas comment les gens de chez Simplicity peuvent faire des patrons aussi réussis et avoir en même temps un goût parfaitement atroce pour la présentation.

Jupe n°23 du Tendance Couture n°3, lainage à carreaux de chez Sacrés Coupons et wax dégottée chez Moline.