Archives du tag: Bruxelles

Pandas et koalas

Des pandas et des koalas, qui sont les plus mignons ?

J’ai eu le grand plaisir de gagner le beurre de mes épinards en décorant une crèche. La cahier des charges : des animaux mignons. Qui jouent, qui signent parfois (cette crèche accueillera aussi des enfants mal-entendants) et qui font la sieste au-dessus des berceaux.

Mes petits singes sont décidément moins adorables que les pandas, eux-même, à mon humble avis, étant eux-même moins choupinous que les koalas.

Faut dire que ceux-ci ont eu un traitement de faveur puisqu’ils ont été peints dans les deux seules pièces dont les murs étaient en enduit lisse, le reste des murs étant recouvert de toile à peindre gaufrée qui rend mon boulot de peintre déco un poil plus casse-bonbons par moment.

Moralité : si vous voulez de beaux murs, évitez les solutions cheap et rapides, ça vaut le coup de reboucher les fissures et faire un enduit impec’.

Hop hop hop, on me souffle dans l’oreillette que c’est le moment de filer un lien vers d’autres de mes réalisations, des fois qu’il vous prendrait l’envie pas-si-folle de faire appel à moi pour embellir vos demeures et lieux de travail. Sachez, oh vous qui me lisez, que je travaille principalement à Bruxelles et qu’il suffit de remplir le formulaire de contact que voici pour obtenir plus d’informations.

Je ne mets là qu’une petite sélection de mes photos, le choix fut difficile (en fait non, certaines de photos ont été prises le soir et sont vraiment pourries, mais chut).

Super dessins (en toute modestie)

Mais quelle menteuse je fais bon sang !

J’avais promis-juré-craché : « la prochaine fois je cause couture… » Foutaises oui. En même temps, j’ai ces dessins sous la main, et une très bonne raison de ne pas montrer les quelques fringues que j’ai cousues ces derniers temps, alors voila.

Mais pourquoi des super héroïnes vintage au juste ? C’était le thème du dernier Dr Sketchy’s Belgique auquel j’ai assisté avec mes poteaux Nanoo et Olivier à Gand. Le principe est simple : des séances de poses costumées et glamour, dans des lieux atypiques et adaptés à des thèmes rétro divers et variés. Ma première séance avait eu lieu à Bruxelles, à l’hôtel Berger et dans une ambiance délicieusement « années folles » (on peut voir l’un de ces croquis par ici)…

Cette fois la geek en moi a bondi de joie en apprenant qu’on aurait droit à des super héros old school : Barbarella, Catwoman, Batgirl et Wondewoman étaient plus vraies que nature, superman n’était pas mal non plus (même si je ne l’ai pas dessiné, tant pis), tout comme Poison Ivy.

Rassurez-vous : Wonder Woman n’est qu’évanouïe.

Miam quoi ! Bon week-end à tous, le mien promet d’être excellent…

 

Récup’ et marché de noël

Il m’aura fallu du temps avant de me décider à participer à un marché de noël…

Après une tentative désastreuse (3 jours dans le froid sans rien vendre) il y a quelques années, je me pensais vaccinée contre le concept, et puis Re-creation Hall a débarqué avec un concept franchement chouette uniquement basé sur la récupération, pile ce que j’aime quoi. Je serais donc du 19 au 21 décembre sur le Marché des tanneurs, 58 rue des Tanneurs à Bruxelles. Joie et bonheur : cette fois ça se passe à l’intérieur !

La difficulté c’est de ne pas me planter dans mes choix de modèles (pas question de rester avec mon stock sur les bras) : qu’est-ce qui va plaire au juste ? Comme je n’en sais rien, je pense tester pas mal de choses différentes.

J’ai commencé par de petits sacs coupés dans une veste d’homme dont j’ai conservé certains détails, comme les poches ou une manches plaqué en guise de déco. Les bandes sont en cuir très usé et doux, chopé aussi sur un vieux vêtement qui méritait qu’on lui offre une seconde jeunesse. Il me reste encore quelques bouts de la veste d’homme, dont le col et une manche complète…. Hum, vais-je réussir à en faire encore quelque chose de correct ?

Et si vous n’habitez pas dans le coin, sachez que vous pouvez trouver dans ma boutique Etsy des châles 100% alpaga de toute beauté (nan mais vraiment quoi, j’aimerais pouvoir les garder pour ma pomme tellement je les aime) et les quelques sacs à laine qu’il me reste.

À très vite pour d’autres transformations, mais aussi toute une réflexion pantalonesque.

 

Bloody gn

On l’aura remarqué, mon rythme couture/tricot faiblit ces derniers temps…

C’est parce que je me suis rajouté une casquette de scénariste : avec deux amis, nous avons passé ces derniers mois à écrire une campagne de GN* sur le thème « bikers années 80″, clairement inspirée par les séries Sons of anarchy et Bikie wars: brothers in arms.

Mais que/quoi/qu’est-ce ?

Dreaming est une petite ville paisible des USA, située près de Detroit et donc de la frontière canadienne. Nous sommes en 1986, les esprits sont encore marqués par les restes de la guerre froide, et surtout par le Vietnam qui a coûté la vie à beaucoup trop de braves gars. Reagan est président, Bush est son VP. Pour couronner le tout, Detroit, la géante industrielle voisine, a commencé son inéluctable déclin, entrainant la région dans la faillite….

Un petite ville paisible, vraiment ?

Disons que les forces en présence ont réussi jusqu’à présent à maintenir une paix apparente. Pourtant ce n’est pas simple puisque deux gangs de bikers y sont installés : d’un côté les virils Bloody Bastards, et de l’autre la Scarlet Tribe, un MC exclusivement féminin mais constitué de vraies dures, qui ont racheté le petit aérodrome local et y organisent des initiations au saut en parachute.

Pris au milieu, les habitants de la ville ne sont pas du genre à se laisser faire. bien au contraire ! Le maire dicte sa politique, le shérif maintient l’ordre en ville d’une poigne de fer, le pasteur prend soin de son troupeau…

Certains n’auront peut être bientôt plus d’autre choix que de retourner bosser à la mine. Il paraît qu’un promoteur immobilier veut s’implanter dans le coin. Et en prime un tueur terrorise la région, ce qui forcément n’arrange pas l’ambiance générale.

Des élections approchent, mais est-ce que cela pourra changer quoi que ce soit ? Faut-il faire parler la poudre pour imposer ses choix ? Et combien de temps la ville réussira-t-elle à régler ses problèmes de façon autonome sans que l’état, donc le FBI, ne vienne se mêler d’affaires internes qui ne le regarde pas. Parce que soyons clairs : tout le monde a ses petits secrets.

 

Si jamais ce jeu vous tente, vous avez encore quelques jours pour vous inscrire.

Que vous ayez envie de participer à toute la campagne ou simplement au final (le week-end du 29/30 novembre), vous trouverez toutes les informations sur notre site internet, ou en nous contactant par mail sur l’adresse abloodygn(at)gmail.com.

 

Vous avez envie de participer mais Bruxelles c’est loin ?

Pas de souci : on vous loge ! Comme la plupart des gns sont de format très court (4 à 5 heures de jeu un samedi soir), il vous suffit de payer le trajet (50€ l’aller-retour depuis Paris en s’y prenant bien) + 12€ pour la nourriture/les/boissons/l’assurance pour le jeu…. En arrivant le samedi matin et repartant le dimanche soir, pour 62€ vous avez tout un week-end dans une chouette capitale, avec un gn mais aussi le temps de jouer les touristes et bavarder avec une bande de gens sympatoches.

Bienvenue du côté obscur du GN !

 

*Pour plus d’infos, je vous conseille de lire les commentaires sous cet article.