Archives du tag: Brickstreet

Une baby blanket à Hong-Kong

Et oui, j’ai cédé, j’ai tricoté un truc avec du rose dedans pour une petite fille.

Elle vient de naître à Hong-Kong et s’appelle Elvire, et désormais elle aura bien chaud grâce à cette couverture Brickstreet créée par Stephen West et tricotée par ma pomme : 100% mérinos lavable en machine, autant dire que c’est doux, chaud, moelleux et pipi proof. J’ai utilisé près de 3 pelotes de merino extrafine de la marque Drops coloris gris clair, 20 gr de rose environ et un peu plus d’une pelote de gris foncé. Pour être précise j’ai dû racheter une pelote pour 5 m de fil, autant dire que j’étais verte.

Comme pour la version précédente j’ai monté le nombre de mailles indiqué dans le patron, par contre j’ai fait 12 répétitions du motif. Au final cette couverture mesure 69 cm de large et 65 de long.

Pour faire bonne mesure j’ai ajouté dans le paquet l’un de mes fameux hochets shakers (gros succès chez tous mes potes ayant décidé de procréer !), c’était la moindre des choses puisque mon tout premier avait été cousu pour la naissance de son grand frère. Bref j’ai mis le paquet, j’espère que la demoiselle et ses parents seront contents !

Dessin de shaker imprimé grâce au site Sam’Oz, tissu Retrocosmos pour le dos.

Hop, petit info au passage : cet article est paru ce matin grâce à la magie du bloug et de sa programmation. En effet je viens de partir en vacances pour une semaine de fiesta avec ma famille. Je ne vous abandonne pas pour autant puisque d’autres articles ont été programmés, par contre je ne serai probablement pas très a taquet pour répondre aux questions et commentaires. Promis : je me rattraperai à mon retour !

The Brickstreet baby blanket

A la base j’ai craqué sur la version chunky de cette couverture mais quand un copain m’a annoncé la naissance de son fiston j’ai sauté sur l’occasion de tester la bestiole en petit format. Voici donc le modèle Brickstreet de Stephen West réalisé en merino extra fine de chez Drops. 100% merino superwash donc, ainsi une fois que Lionel aura vomi dessus ses parents pourront la passer à la machine.

J’ai utilisé exactement 3 pelotes écrues et une marron, quant au bleu les quatre rangs m’ont mangé une dizaine de grammes environ, pas de quoi fouetter un chat quoi. Ce modèle a été un délice à tricoter : dentelle fastoche à retenir et super rendu, le tout dans une laine d’un rapport qualité/prix assez bluffant, surtout actuellement avec 30% de réduction, en France chez Kalidou et en Belgique chez Dolce Lana…. Promis ceci n’est pas un article sponsorisé, je suis juste très enthousiasmée par ce fil !

Bref, on l’aura compris, Stephen West a encore une fois écrit un patron nickel, même si j’ai dû acheter de quoi raccorder plusieurs câbles de mon kit knit pro pour pouvoir tricoter en magic loop le tour de cette couverture. Je n’ose pas imaginer l’encombrement quand je m’attaquerai à la version « adulte ».

Ah, j’allais oublier les détails purement techniques : j’ai utilisé des aiguilles 4.5, monté 99 mailles, tricoté 13 fois le motif en longueur et ajouté 4 rangs pour la partie bleue (sans compter le relevage de mailles) et 13 pour la partie marron (cette fois sans compter le rabattage de mailles). Une fois repassée à la vapeur elle mesure 55 sur 63 cm et j’avoue que j’la garderais bien pour moi.