Archives du tag: brassière

Ceci est une brassière …

Je sais je sais, à première vue vous vous dites que c’est un bête débardeur, pauvres naïfs.

Et ça n’est pas complètement faux d’ailleurs, c’est juste que ce débardeur a une brassière intégrée, d’ailleurs si vous suivez vous aurez reconnu mon patron maison, déjà vu par ici et amélioré depuis. Je me suis contentée de tracer sur la même base une version plus longue qui a été assemblée avec la brassière courte (dotée évidemment d’un large élastique dans l’ourlet du bas) et roulez jeunesse !

Je ne suis pas encore parfaitement satisfaite mais cette version me semble tout à fait portable sous un gros pull pour tenir chaud, ou sous l’un de mes T-shirts à encolures super larges pour remplacer avantageusement le traditionnel soutien-gorge et ses bretelles pas très folichonnes.

Première brassière

Coudre ma lingerie me plaît bien, je continue donc sur ma lancée…

Mais bon, avant de m’attaquer à de la vraie corseterie je me suis dit que j’allais me faire la main sur une brassière toute simple, et patronner quelque chose de pas trop compliqué par la même occasion (après quelques croquis préparatifs j’ai tracé le tout en prenant religieusement mes mesures et en abusant de ma nouvelle règle de confection, quant à l’idée des quatre bretelles je l’ai piquée sur un vieux top H&M). Pourquoi diable porter une brassière quand on a comme moi un tour de poitrine plus que conséquent ? Et bien parce que j’adore les larges encolures bateau mais qu’en même temps je déteste qu’on voit mes moches bretelles de soutien-gorge, bref les jolies bretelles rayées que voici sont nettement plus chouettes à montrer non ?

Mon patron va avoir besoin de quelques petits ajustements mais j’aime assez le rendu général de la bestiole, surtout le dos. J’ai doublé la pièce avant afin d’avoir un meilleur soutien, et j’ai utilisé un large élastique pour resserrer l’ourlet du bas, bref tel quel il me va déjà  assez bien. Niveau efficacité, ne nous leurrons pas, ça ne vaut pas la bonne vieille corseterie baleinée, mais niveau confort ça se défend mine de rien. Yeah !

Bon allez, dites-moi tout : c’est moi qui ai vu la vierge ou bien est-ce que le résultat est assez chou ?

 

A bas les rayures nom de Zeus !

Fi-ni. lire la suite »

Baby in the UK

Quand Lyli demande un truc pas moyen de tergiverser, on cherche le tissu Union Jack de ses rêves et on coud illico, ou quasi.

Voici une version réversible de mes éternels patrons japonais taille mini-pouce (6 mois pour être précise) préférés. Les deux tissus du haut ne vont pas vraiment bien ensemble je le reconnais mais je suis fan de chacun, le rock’n roll comme le super classique à carreaux. En prime une fois le bébé dedans on ne les voit jamais ensemble donc tout baigne !

 

 

Tissu British trouvable chez Marchande d’idée, le coton à carreaux vient quant à lui de chez Stop Tissu.