Archives du tag: Bloomsbury

Copieuse bis repetita

Vous aussi vous avez des fringues maisons honteuses cachées au fond d’un tiroir ?

C’était le cas du pull ci-dessus. Les emmanchures étaient inconfortables, le jacquard raté… La lose quoi. Pas moyen de le porter mais aucune envie de m’en débarrasser, la seule solution c’était de le détricoter et d’en faire autre chose, en gardant juste l’ordre des bandes de couleur qui me bottait à fond les ballons. Ça m’aura pris du temps avant de sauter le pas mais… VOILA !

J’ai ressorti un patron testé et plus qu’approuvé, le Bloomsbury de Svetlana Volkova. Comme d’hab’ l’échantillon ne correspondait pas du tout, j’ai juste tricoté la taille XL et fait quelques essayages au fur et à mesure. Ah, j’oubliais, j’ai laissé tomber le motif du dos car je n’aime pas le rendu de la dentelle tricotée avec des changements de couleur.

La recette reste la même : le fil Cotton Merino de la marque Drops (4 pelotes de noir, 1.1 d’orange, et le reste n’a été utilisé qu’en petites quantités). Le tout a été tricoté en circulaire 4mm  et 3.75 pour les parties en côtes. Et cette fois je suis réellement enchantée, le mix coton/mérinos en fait un pull parfait pour le printemps.

Classique | manches courtes | cropped

C’est ma quatrième version de ce patron et je ne m’en lasse pas.

Le pull cropped de l’espoir

Ceci n’est évidemment pas un pull de grossesse.

Mais voila, étant gonflée de partout, j’ai ressenti le besoin urgentissime de me tricoter quelque chose de joli à porter dans 5 ou 6 mois, quand (croisons les doigts) j’aurai retrouvé un semblant de ligne. Cela faisait des mois que je lorgnais sur les nombreux pulls cropped (= super courts) de Tassadit en me demandant si ça m’irait. En prime en ce moment je ne rêve que de me coudre des pantalons, encore des pantalons, des jupes et shorts, tous à tailles très hautes… Pile ce qu’il faut pour accompagner ce genre de p’tit pull non ?

J’ai loooooooonguement réfléchi à ce projet, fait un tour dans mon stock de laine histoire d’en profiter pour le faire baisser un peu, chopé ces pelotes de Cotton merino de chez Drops coloris gris clair et décidé qu’il me fallait un nouveau Bloomsbury, cette fois avec le corps raccourci de façon drastique et les manches rallongées, parce que décidément je préfère ce modèle ainsi.

Comme d’hab’ (cf mes Bloomsburry 1 et 2), mon échantillon ne convenait pas du tout donc j’ai tricoté la taille L au lieu de M en faisant quelques essayages au fur et à mesure. Des aiguilles circulaires 4mm, 4.5 pelotes (environ) et chauffe Marcel, chauffe ! Comme je commence à connaître par cœur ce patron ça a été une vraie partie de plaisir, avec juste ce qu’il faut de fun au début puis des heures de tricot pépère pour le corps et les manches.

Bon, forcément, entre mon gros bidon et les kilos pris récemment, sur ces photos le pull semble riquiqui, mais j’en suis fan fan fan et j’ai hâte de le porter l’hiver prochain ! Le fil choisi est vraiment impec’ pour ce projet : la dentelle ressort bien et le pourcentage de coton en fait un pull portable en toutes saisons, contrairement à beaucoup de mes tricots en pure laine qui sont bien trop chauds par moment.

Par contre il faut vraiment que je jette ce vieux jean informe et usé jusqu’à la moelle….

 

Chanvre et belle dentelle.

J’ai tricoté un pull d’été, oh yeah !

Après ma première version, ce patron Bloomsbury de Svetlana Volkova m’est resté dans le crâne, j’avais trop envie d’en faire un second à manches courtes (parce que rappelez-vous, le plus casse-pied c’était les manches, qui m’avaient parues interminables). Oui, mais quel fil utiliser ? Parce que le coton pur, décidément, je n’aime pas ça.

Et vlan, voila-t-y pas qu’Élise a fait un article pour présenter le chanvre à tricoter sur In the loop*. Je suis faible, ça m’a donné envie de tester Ostane de chez kaneh-Bosem, 55% chanvre et 45 % coton, de quoi donner un beau résultat à en croire la demoiselle. J’ai commandé mes 4 écheveaux dans la foulée.

Alors ? Je suis plutôt contente.

Ce fil est comme prévu d’aspect un peu irrégulier et rustique, il n’est pas doux mais reste assez chouette à tricoter (j’avais peur d’avoir un toucher vraiment désagréable comme avec des fils 100% acrylique, mais ça n’a rien à voir). J’étais particulièrement curieuse de voir si effectivement il s’adoucit et embellit au fil des lavages, donc à peine tombé des aiguilles il est passé en machine et au sèche-linge… Mais comme je m’en doutais ce premier lavage n’a fait aucune différence, et comme il y a un fort pourcentage de coton dans ce mélange je doute que cela s’améliore vraiment.

Ceci dit, même si ce pull est de loin le moins doux et moelleux que j’ai tricoté, j’aime beaucoup le porter et il est parfait en cette saison. En prime, et ça a son importance : mon copain l’adore, alors que d’habitude il traite mes pulls pure laine de « pelures qui grattent ».

Ce projet aura été un vrai plaisir à tricoter : comme le motif de dentelle et la construction étaient encore frais dans ma p’tite tête, j’ai à peine regardé le patron au début, et j’ai enchaîné les rangs quasi sans y penser. J’en profite pour préciser, puisque l’on m’a déjà posé la question, que ce modèle est beaucoup plus simple qu’il n’y paraît mais toutefois il n’est pas pour les débutants : à mon avis il faut être à l’aise avec le tricot en rond et en anglais ainsi qu’avec la dentelle pour se lancer. Si c’est votre cas alors je le conseille à fond les ballons : la construction en top-down sans couture est un vrai régal, et le tout est bien expliqué.

En baissant d’une taille d’aiguille, mon échantillon correspondait exactement à celui de ma précédente version, j’ai donc tricoté la même chose (en utilisant des aiguilles 4mm pour les bordures et 4.5 pour le corps du pull) : j’ai monté la taille L (100 mailles) et tricoté l’empiècement jusqu’à avoir fait 3 répétitions du motifs (3 x 12 rangs donc). Et pour les manches, une seule répétition a suffit.

Ah, j’allais oublier : pour un pull en 42/44 (je peux prendre un peu de poids, il m’ira encore à priori) j’ai utilisé 370gr de fil, soit un peu moins de 4 écheveaux.

C’est malin, maintenant j’ai envie d’autres pulls d’été, me voila accro…

* J’en profite pour dire merci et bon vent à toute l’équipe d’In The Loop, qui va malheureusement cesser d’exister : votre site était un plaisir à parcourir et une mine d’idées et conseils précieux, vous allez nous manquer !