Archives du tag: béret

Nora-Bora

Mais diantre, saperlote, palsembleu… D’où vient un tel nom ?

J’avais envie de bricoler un patron de bonnet, avec un bandeau qui s’affine sous la nuque et tient les oreilles bien au chaud, des rayures, une torsade contrastante et une forme de béret sur l’arrière. Et de son côté Nora avait envie d’un bonnet dans des couleurs douces.

Ce prototype c’est ma partie d’un troc que je lui ai proposé, et si je ne suis pas super fan du rendu de ma torsade (inutilement compliquée), je me suis vraiment amusée à tout calculer, essayer, défaire, ajuster… Bref, sur ma loooongue list de choses à faire, modifier puis mettre au propre ce patron figure en bonne place.

J’ai bossé avec des aiguilles 4.5, en tout j’aurais utilisé 0.9 pelote de Nepal bleu (un fil de chez Drops plutôt sympa), et 0.5 pelote du même fil en beige.

Il faudrait que j’aille coudre… Mais il fait trop froid dans mon atelier décidément.

Le béret Emmaüs…

… Emmaüs car il a été entièrement réalisé avec des pelotes trouvées en fouinant dans celui que je préfère, près de chez mes parents à la Grande Paroisse, en Seine et Marne. J’avais d’ailleurs causé de ma dernière visite là-bas sur Thread and Needles.

J’espère que sa destinataire en sera contente, car il s’agit à nouveau d’un cadeau de Noël, et surtout qu’elle ne trouvera pas trop « rat » de ma part le fait de lui offrir un béret non seulement hand-made mais en prime réalisé avec des fils qui m’ont en tout coûté 1€50 : en effet j’ai utilisé 3  pelotes achetées 50 centime pièce. C’est ce genre de truc qui me permet de faire autant de cadeaux cette année malgré mon budget riquiqui. Promis, il ne s’agit pas de radinerie de ma part (surtout si on considère le temps passé sur chaque présent), juste d’une volonté de consommer de façon plus responsable, de donner une seconde vie à des objets qui auraient pu finir à la poubelle si cette chouette association n’existait pas etc.

J’ai encore une fois utilisé les explications toutes simples du One day beret de Kristen Kapur, ce modèle est fort sympa à tricoter décidément !

On se magne !

J’invite cordialement toutes les personnes susceptibles de recevoir un cadeau de Noël de ma part à aller voir ailleurs si j’y suis, parce que sinon la surprise risque d’être sérieusement gâcher : tout tout tout, vous saurez tout (ou quasi) sur les cadeaux que je suis en train de préparer ! Avec en prime des photos des quelques modèles déjà réalisés (et oui, la date fatidique se rapproche, j’ai commencé à carburer pour être certaine d’être dans les temps). lire la suite »

Le béret écarlate

Que faire avec un reste de laine rouge quand on sort d’un gros projet et qu’on a envie de quelque chose d’ultra simple, rapide et mignon ?

Un béret improvisé durant une chouette conversation de quelques heures sur le théâtre, l’enseignement et… le tricot forcément. Je me suis basée sur mes souvenirs de modèles qui se tricotent tranquillou de haut en bas, les charmants One day beret et Bellota, et ensuite j’ai bossé au feeling après un rapide essai en côtes 2/2 afin de calculer le nombre idéal de mailles pour la bordure. Le corps est en jersey, les augmentations sont faites en tricotant en double les mailles et les quelques rangs de côtes couvrent agréablement les oreilles. J’ai utilisé des aiguilles circulaires n°5 et les restes de mon châle boulet, de la Venezia worsted de la marque Cascade, un mélange de mérinos (70%) et soie (30%) doux et moelleux à souhait. Il m’en reste encore un chouïa, je me demande bien ce que je vais pouvoir en faire d’ailleurs…

Il a la taille idéale je trouve : il peut se porter en bonnet enfoncé sur les deux oreilles comme en béret, posé sans prétention sur un coin de la tête. Le problème c’est que des bérets j’en ai déjà quelques-uns, celui-ci va donc aller directement rejoindre ma boutique et j’espère faire le bonheur d’une veinarde au petit tour de tête (il est parfait pour un 55).

Sur ce je retourne à la Malabrigo qui attend patiemment sur mes aiguilles !