Archives de l'auteur: saki

La fournée du jour

Accrochez-vos au bastingage, ça va tanguer et rouler !

Aujourd’hui je vous cause d’un châle merveilleux, d’un Objet Pantalonesque Non-Identifié et d’un jdr maison. Ready ? lire la suite »

Gorgeous Lady Of Wrestling

Il s’est passé un truc fou ces derniers jours…

Une série m’a refilé un grosse dose d’amour propre. Ça s’appelle GLOW et ça cause de catch féminin dans les années 80. Netflix a produit là un petit bijou d’humour et de second degré au look merveilleusement kitch.

Mais ce qui m’a surtout marqué c’est le casting féminin : de femmes bad ass, toutes canons dans leurs genres. Genres qui peuvent être costauds puisque pour monter sur un ring on ne choisit généralement pas des poids plume (même s’il y en a dans le lot).

Détail non négligeable, même les « méga bien foutues » sont imparfaites, attachantes et permettent de s’identifier aux personnages. Ça c’est la magie des costumes, maquillages et coiffure 80′s mais aussi du thème « catch » et du traitement général.

Au bout de quelques épisodes je crevais d’envie de me créer moi aussi une persona de catch…. Et surtout de prendre et assumer des photos sur lesquelles on me voit telle que je suis, gras compris.

Pour le look de mon perso j’ai tout de même enfilé des collants car je n’imaginais pas The Iron Maid sans, mais pour vous montrer plus en détail le body noir Nettie cousu pour l’occasion j’ai « osé » poser jambes nues, et même passer la journée en short (Chataîgne raccourci) sans porter de collants en dessous, ce qui ne m’était plus arrivé depuis l’adolescence…

Et vous savez quoi ? Le ciel ne m’est pas tombé sur la tête sous prétexte qu’on voyait ma cellulite, la police de la minceur ne m’a pas alpaguée, personne ne m’a montrée du doigts dans la rue ou encore lapidée avec des balances.

En ce qui concerne le body il s’agit d’une nouvelle version de Nettie (voici l’ancienne), le patron simple mais terriblement efficace de Closet Case Patterns. J’ai enfin trouvé un jersey assez épais et surtout « nerveux », qualités essentielles pour ce type de fringue si on ne veut pas que ça marque tous les défauts et poche de partout.

Taille 12, je regrette de ne pas avoir coupé un 14, au moins au niveau des bras. Pour le fun, j’ai utilisé des boutons pressions vert fluo pour l’entrejambe.

La réalisation a été rapide et sans souci, cette fringue va être beaucoup portée. Pour tout dire j’envisage de racheter le même tissu pour en faire une version à manches longues.

Avec des potes nous avons lancé un Défi Glow. Envie de participer ? C’est fastoche : fouillez dans vos placards pour bricoler un costume et prenez-vous en photo dans une pose bad ass. Si vous le voulez vous pouvez partager celles-ci sur le groupe FB Défi Glow dont voici le lien, ou n’importe où sur le net en utilisant le #defiglow  (ou pas, c’est vous qui voyez, il n’y a aucune obligation).

C’est ouvert à tout le monde évidemment, pas seulement aux « ladies ». Le mot d’ordre : have fun, be gorgeous!

PS : et pour les Nantais.e.s qui ont envie de se mettre au GN (cf mon article précédent), inscrivez-vous vite à la 9ème Nuit du Huis-Clos !

 

GN et photographie

Voila un moment que je veux publier par ici un mini article sur le GN.

C’est d’autant plus d’actualité que je viens de me lancer dans la photographie de GN, ce à titre purement bénévole, et de publier un article sur ce sujet précis sur le site Electro-GN…

Je vous propose un petit tour des derniers jeux que j’ai eu la chance de jouer et photographier. En seconde partie vous trouverez un pavé de texte expliquant ce que c’est que ce loisir merveilleux qui permet de combiner imagination, interprétation, costumes etc.

Un moment fort pour moi. Photo Nicolas Vassort. (Juliette j’te kiffe !) lire la suite »

Fun wedding #3

Voici quelques mois j’ai eu un méga coup de cœur pour cette jupe un peu folle de N’omose Couture.

Et vlan, un mariage un peu fou a été l’occasion de la réaliser. J’ai déjà causer de la jupe tulipe par ici (et de ce que j’ai cousu pour Fiston et Chéri par là), aujourd’hui je montre enfin la version portée avec une sur-jupe high-low qui tourne !

Edit : je donne le lien vers cette boutique car c’est là que j’ai piqué l’idée mais il ne s’agit pas d’une marque de patrons. J’ai tracé moi-même celui-ci, ce qui était très simple puisqu’il s’agit d’une base en cercle.

Ce système est une vraie trouvaille : c’est le meilleur rapport facilité/effet wahou/confort/prix que j’aie cousu à ce jour !

J’ai croulé sous les compliments le jour J tout en étant trrrrès à l’aise toute la journée, la réalisation a été un peu longue car j’ai préféré doubler la jupe et pris le temps de bien aligner la doublure, mais sinon on ne fait pas plus simple puisqu’il s’agit d’un bête cercle monté sur une ceinture coupée avec le même patron que celle de la jupe tulipe du dessous.

De dos et de profil le rendu me plaît tout autant… Comme le prix puisque pour 30 € en tout (soit 20 pour le coupon de wax d’environ 6m x 1m10 + 2m50 de doublure à 4€ le mètre) j’ai pu me coudre une jupe que je porte quotidiennement, la sur-jupe super frime, deux shorts et un gilet pour Fiston et quelques babioles avec les chutes restantes. Et il me reste encore de grandes chutes de la doublure qui devraient m’être utiles pour des sacs.

Le jour J je portais ceci avec mon top noir en crêpe mais ça passe tout à fait avec mon t-shirt rouge fétiche.

Les mesures utilisées (je mesure 1m70) : 30 cm devant, 70 cm sur le côté et 1m dans le dos, marges de couture à rajouter. Pour fermer l’avant j’ai fait simple et dégainé des boutons pression en résine recouverts avec le tissu de la jupe pour un effet plus discret.

Au passage, je suis vraiment contente du raccord à l’arrière qui est impeccable. À cause de la petite largeur j’ai dû couper la sur-jupe dans le droit fil, il a donc fallu deux hauteur mais les grosses chutes que cela a créé ont pu être rentabilisées. La doublure a elle était coupée dans le biais, pour cela j’ai du couper mon patron au niveau du côté.

En conclusion, ce mix de patrons a un potentiel énorme à mon avis. Pour un mariage plus classique il me suffira de choisir un beau tissu uni, en fait je verrais bien une vraie tenue de mariée cousue ainsi, cette fois avec le top et les deux jupes du même blanc mais quelque chose qui tranche ou avec de subtiles détails pour la doublure. Le gros avantage étant qu’au moins deux des pièces seraient portables au quotidien au lieu de tout remiser dans une housse protectrice, de plus on peut couper la sur-jupe pour en faire une tenue de baptême par exemple.

Si c’était à refaire…. J’ajouterais des poches à la jupe tulipe et je modifierais la ceinture afin qu’elle soit plus haute et emboitante. Ah, j’oubliais : j’investirais aussi dans une doublure de meilleure qualité, celle-ci me semble trop fragile, ça passe pour une tenue que je porterai peu mais pas pour un usage plus intensif.

Je vous laisse avec une (mauvaise mais tant pis) photo de la famille au complet.