Scandinavie !

Je rêve toujours de mon magnifique week-end au Danemark,

alors histoire de rester encore un peu en Scandinavie, vous avez droit non pas à une mais à deux revues de presse, puisque sur place ma collectionite aiguë m’a poussée à choper un mag’ en danois (hum), et à peine de retour j’ai décidé de voir ce que donne la version « femme » du finlandais Ottobre, qui depuis peu est traduit en français et dispo un peu partout.

Alt om Håndarbejde (symagasin) :

Alors alors, je ne voudrais pas trop m’avancer mais je crois bien que « symagasin » ça veut dire mag’ de couture… Comme quoi les langues étrangères ça n’est pas si compliqué ! Bon, en réalité je n’entrave évidemment rien de rien aux explications, mais ça ne me change pas tant que ça de Burda, dont je ne lis même plus les pavés abscons : la couture est universelle, une manche sera toujours une manche, un repère de couture aussi, avec un chouïa de logique on s’en sort ! Je n’ai encore rien cousu de ce magazine mais j’ai la foi, et c’est tout ce qui compte.

Première impression : mouais…. Les planches de patron ne sont pas attachées, donc le mag’ est vendu sous plastique, et la couverture montre peu de modèles. Le prix m’a un peu fait hésiter (69.95 couronnes, soit 9.20€ au moment où je l’ai acheté), mais la curiosité a été la plus forte, je l’ai embarqué en croisant les doigts. Niveau look, je me disais déjà que le graphisme et les photos ne faisaient pas super pro, mais quand on achète Tendances Couture on n’a plus peur de rien dans ce domaine ma brave dame.

Et à l’intérieur ? Là j’ai poussé un soupir de soulagement : ok, aucun modèle ne m’a vraiment tapé dans l’œil, mais je pense tout de même en utiliser quelques-uns. J’aime énormément certains des patrons enfants, et si aucun modèle « femme 36/46″ ne me remue les tripes je kiffe assez deux fringues en 46/56… Ah, tiens, des modèles du 36 au 46 puis du 46 au 56 ? Ça c’est un bon point je trouve : pas besoin de m’emm….r à agrandir un modèle lorsque je couds en 56 pour une copine… Pour rappel, les numéros mensuels de Burda s’arrêtent au 52, et leurs hors-série ne vont que jusqu’au 54.

Et c’est parti pour la visite guidée :

Mais mais mais, que vois-je ? La couverture/étoile de mer pour bébé n’est-elle point craquante  ? En fait j’aime presque tous les modèles enfants, en particulier la petite veste raglan croisée pour bébé et la veste matelassée à capuches pour petite fille. de même, je garde sous le coude le théâtre de marionnettes, qui ferait un chouette cadeau pour les gosses de mes potes qui commencent doucement à grandir. Chez les femmes, seuls les accessoires me bottent, bien qu’ils soient simplistes (des bretelles et une cravate boyish, ça peut toujours servir), ceci dit j’utiliserai peut être le petit chemisier qui se boutonne dans le dos, qui sait ? Pour finir, dans les patrons allant jusqu’au 56 j’aime assez le combo veste courte et t-shirt asymétrique boutonnée dans le dos, même si j’ai l’impression que ces fringues pourraient être mieux ajustées.

Bilan ?

Autant être franche : vu le prix du truc je ne l’aurais sans doute pas acheté si je l’avais trouvé dispo sur tous les étalages francophones, je l’ai rapporté plus pour le souvenir. Mais je me dis que ce mag’ a un petit potentiel non négligeable, guettez-le donc si jamais vous passez un jour par le Danemark (ce que je vous conseille fortement).

 

Ottobre design :

Première impression : je n’avais pas du tout aimé le premier numéro sorti en français, alors que je suis très très fan de la version « enfants » qui est une super source d’inspiration en plus de proposer de bon basiques. Bref, j’ai un peu hésité en le voyant sur l’étalage. OK, la couverture glacée et le papier de bonne qualité, y compris pour les planches de patrons, justifient le prix plus élevé que Burda, TC et consorts, mais pour 8.95€, y’a intérêt à ce que j’ai envie de coudre au moins 3 modèles, sinon c’est niet !

Et à l’intérieur ? Comme pour le numéro précédent, le côté très classique m’a déçue au premier abord. Qu’est-ce que j’aimerais que le stylisme se rapproche davantage de la version petiot ! Ceci dit rapidement 2 ou 3 photos me tapent sauvagement dans l’œil : des robes en jersey basiques mais très sympas, et surtout ZE parka, la même que dans le dernier numéro enfant et dont justement je me disais qu’elle serait extra à ma taille. La bonne nouvelle du jour c’est que les styliste de chez Ottobre lisent dans l’esprit de leurs clientes éventuelles !

Très gros point fort : quasiment tous les patrons sont proposés dans un large éventail de tailles, du 34 au 52. Pas de jalouses donc, chacune peut se coudre le même modèle, ce que je trouve plutôt chouette ma foi. Surtout qu’en prime on n’a pas à faire à des anti-grandes tailles qui pensent que leurs fringues ne doivent être présentées que sur des brindilles (nan mais sérieux, la dernière série grande taille de Burda me donne envie de leur jeter des tomates pourries virtuelles : informe ET présentée sur un mannequin ultra fin, c’te blague ! D’ailleurs si vous aussi ça vous choque/gonfle/étonne/agace, n’hésitez pas à aller le leur dire dans les commentaires, ça les fera peut être réfléchir à l’avenir). Là-dessus, le moins que l’on puisse dire c’est qu’Ottobre marque des points.

Un p’tit tour ?

On commence avec les jolis mais trrrrèes petites photos piquées sur le site d’Ottobre Design… Quel dommage qu’ils ne fournissent pas des images plus grandes, là on n’y voit goûte. Ceci dit, même si le stylisme est moins fun que pour les minots, je trouve le tout charmant et harmonieux, sans chichi ni frime.

Et pour faire bonne mesure, voici mes (moches) photos des croquis techniques :

Bilan ? Comme vous vous en doutez, je l’ai embarqué, car la parka à elle seule justifie la dépense à mes yeux, même si je ne sais pas quand je vais la coudre (j’ai besoin d’un manteau de mi-saison, mais la flemme de m’y coller). Par contre je pense rapidement m’attaquer à la robe à manches raglansLe jean (n°2), la robe portefeuille et celle à parement (n°5) me plaisent bien aussi d’ailleurs. J’ai tout de même vu assez vite le GROS défaut du truc : les planches de patrons sont surchargées, c’est une vraie misère pour décalquer les pièces hélas.

Je vais guetter les prochaines sortis car je trouve ce mag’ très intéressant décidément, pas au point de m’abonner mais le soin apporté aux modèles, aux explications et à la présentation me bottent bien ma foi !

Cadeau bonus :

Voici quelques images de notre séjour à Copenhague, histoire de prouver par A + B que cette ville vaut le détourLa photo du rayon de laine a été prise dans un grand supermarché, et s’il y avait beaucoup d’acrylique dans le lot, on trouvait quand même quelques pelotes de 100% baby alpaca, preuve à mon sens du fait que les danois sont décidément des gens civilisés et hautement fréquentables. Je me suis hélas limitée, je n’ai rapporté qu’une p’tite pelote de 50gr de laine à chaussette à 3€ environ, pas d’une composition exceptionnelle mais d’un beau coloris bleu gris. Il y avait bien deux boutiques de laine plus chics en ville, mais je n’avais pas envie de me ruiner pour acheter là-bas la marque Anny Blatt, que je peux trouver ici si je veux.

Au programme : des espaces verts et des cours d’eau partout dans la ville, une enclave d’anar-architectes assez déroutante, des gens cools et accueillants, un parc d’attraction absolument canon en plein centre ville (si vous allez à Copenhague, surtout pensez à vérifier que le Tivoli est ouvert en cette saison !)… Calme, beauté, fun et sérénité, le tout sans le côté frime d’autres capitales plus guindées. Ma ville préférée, sans blague.


34 Commentaires

  • 1
    2 septembre 2013 - 13 h 16 min | Permalien

    Merci pour la revue de presse!
    Mon chéri m’a abonné à Ottobre et il me tarde de recevoir le mien maintenant! C’est vrai que les numéros femmes sont moins originaux que les numéros enfants mais j’y trouve toujours quelque chose qui me plaît. Et pour les planches de patrons, il y a des couleurs, et je trouve qu’on se ruine moins les yeux que sur les Burda ^^. Bref, j’adore Ottobre!!!

    • 2
      3 septembre 2013 - 22 h 14 min | Permalien

      Merci de venir me lire ! Je commence à être conquise par la couture finlandaise moi aussi….

  • 3
    particules
    2 septembre 2013 - 14 h 09 min | Permalien

    Merci pour cette revue.
    J’aime bien aussi la parka de Ottobre, mais j’avoue que j’attends la sortie du tendance couture avant de l’acheter, parce qu’en général, il est bien le tc…
    Dans le burda facile de octobre (je crois), il y a un manteau à capuche aussi, qui me fait de l’oeil, avec la meme forme que cette parka, mais avec moins de détails.
    Arf, c’est dur dur de choisir…
    En tout cas, j’aime bien voir tes revues de presse !

    • 4
      3 septembre 2013 - 22 h 15 min | Permalien

      Merci particules.
      Ah, le TC, je le guette, mais il ne se décide pas à arriver le fourbe.

  • 5
    Marie
    2 septembre 2013 - 14 h 33 min | Permalien

    Je trouve aussi qu’Ottobre est un bon investissement. Des modèles un peu trop souvent convenus, c’est d’accord. C’est quand même la première fois que je rencontre des tailles entre 36 et 38 qui me conviennent. Plus besoin de rebidouiller l’encolure, les emmanchures, les pinces, le dos etc… Or, quand il faut rapetisser, creuser, rabaisser l’un, l’autre et encore l’autre – comme pour burda – la réussite du projet est fortement compromise. Il en résulte un remplissage plus rapide côté stock-recyclage-en-attente-poubelle que côté armoire… De quoi se décourager! Je m’inquiète pourtant du faible renouvellement des modèles proposés d’un magasine sur l’autre (= pas d’abonnement). Ici, curiosité pour le modèle 6 et wardrobe basic avec un tissu mou/effet gilet? La robe raglan, assez tentante… mais … l’absence de pinces… J’attends ta version pour me décider !

    • 6
      3 septembre 2013 - 22 h 18 min | Permalien

      Marie, tu risques d’être déçue : j’avais d’office l’idée de m’en servir de base pour copier la robe Lola de Victory Patterns, donc j’ai illico retracer le tout en ajoutant des découpes princesses. Bref, j’ai triché, ceci dit, si je ne pense pas la faire telle quelle en robe, le t-shirt en jersey fluide me semble un super basique, je vais rentabiliser ce patron à fond !

      • 7
        Marie
        5 septembre 2013 - 19 h 51 min | Permalien

        Coucou,
        ton expérience vaut de l’or et confirme donc mon inquiétude. Bref, je ne suis pas déçue mais tout à fait ravie de ta version.

  • 8
    2 septembre 2013 - 16 h 10 min | Permalien

    Oh merci beaucoup pour les dessins techniques du magazine Ottobre, j’avais vu les photos mais j’attendais de voir plus de détail. La planche de patron ne m’a pas plus choqué que celle d’un Burda et j’aime bien le fait qu’il sorte un magazine par saison au lieu d’un tous les mois avec des modèles recyclés d’année en année.

    • 9
      3 septembre 2013 - 22 h 20 min | Permalien

      Gwendolyn, en fait je n’aime pas non plus les planches Burda, je te rassure.
      Et je suis bien d’accord, je préfère des modèles qui changent chaque trimestre plutôt que 15 rééditions d’un même patron un peu modifié.

  • 10
    ann
    2 septembre 2013 - 17 h 01 min | Permalien

    Je découvre Ottobre et ça m’a l’air bien sympa!
    La couverture étoile du magazine danois est juste géniale!
    Question tourisme couturesque, une copine m’avait ramené un magazine espagnol(je me souviens plus le nom, ça va pas aider;_( ) qui était chouette aussi avec des modèles Mango.
    Merci pour ces découvertes!

    • 11
      3 septembre 2013 - 22 h 21 min | Permalien

      Ann, ça ne serait pas Patrones par hasard ? Je ne l’ai pas encore testé, mais on m’en a dit beaucoup de bien.

  • 12
    2 septembre 2013 - 17 h 59 min | Permalien

    Pour la revue Ottobre, j’avais acheté le dernier numéro pour femme, et justement j’aime assez ce coté « passe partout  » des modèles que parfois je retrouve moins chez burda, j’ai voulu acheter le dernier Ottobre tout à l’heure mais ma libraire ne l’avait pas encore reçue, vivement :D

    • 13
      3 septembre 2013 - 22 h 22 min | Permalien

      Powings, j’ai hâte d voir ce que tu vas coudre alors ! C’est fou qu’elle ne l’ait pas encore (tout Bruxelles déborde de ce mag’, la distribution ici est super efficace).

  • 14
    2 septembre 2013 - 18 h 54 min | Permalien

    J’avais acheté le premier Ottobre en français par simple curiosité, mais le deuxième m’a beaucoup plus tapé dans l’œil: la parka évidemment, mais aussi les T-shirts et robes en jersey, la blouse à col claudine…

    • 15
      3 septembre 2013 - 22 h 23 min | Permalien

      Je pensais justement à toi en le feuilletant (je suis toujours aussi jalouse de ta parka Minoru).

  • 16
    2 septembre 2013 - 21 h 52 min | Permalien

    dans la version enfant du magazine Ottobre, les tailles ados valent pour les tailles 36-38 je crois. Voire peut-être 40.
    En tout cas un grand merci pour cet article très très intéressant! :-)

    • 17
      3 septembre 2013 - 22 h 24 min | Permalien

      Tiens, je n’avais pas remarqué…. Peut être qu’en effet je peux agrandir quelques trucs tiens ! Merci pour l’info.

  • 18
    Cess
    3 septembre 2013 - 13 h 12 min | Permalien

    C’est très intéressant ces revues de presse. Comme beaucoup, j’ai essayé le premier Ottobre femme et j’aime assez ces modèles basiques que l’on peut décliner en plus « funky » par le choix des tissus ou l’ajout de fioritures à notre sauce. Mais leur vrai carton reste les modèles pour enfants colorés à souhait, bien pensés et pratiques. J’essaierai peut-être le dernier magasine femme pour les tee-shirts et robes jersey. Une fois de plus, tu me donnes l’envie !

    • 19
      3 septembre 2013 - 22 h 24 min | Permalien

      Merci beaucoup Cess, je suis ravie que ça intéresse du monde (moi qui m’attendais à un gros bide).

  • 20
    3 septembre 2013 - 16 h 22 min | Permalien

    J’adore la couverture étoile de mer pour les bébés, c’est craquant. Merci pour cette revue de presse :-)

    • 21
      3 septembre 2013 - 22 h 25 min | Permalien

      Merci Sabine !

  • 22
    4 septembre 2013 - 9 h 59 min | Permalien

    hummmm le Danemark…. déjà que j’avais envie d’y retourner plus longtemps (je suis allée à Aarhus l’année dernière pour une conférence et ce pays m’a carrément conquis, entre les petits magasins de laine et les lieux magiques avec café-concert-librairie-disquaire en même temps…. ils ont tout compris ces danois!!), bref tu me donnes vraiment trop envie de découvrir Copenhague! (enfin, encore plus quoi…)

    • 23
      4 septembre 2013 - 17 h 39 min | Permalien

      Exactement : les danois ont tout compris ! Franchement, la ville vaut le coup d’œil, mais maintenant je te conseille peut être d’attendre fin octobre/décembre que le Tivoli rouvre ses portes. Ceci dit même sans ça, la ville reste très cool à visiter.
      Le parc botanique vaut aussi carrément le détour.

  • 24
    5 septembre 2013 - 13 h 19 min | Permalien

    Moi c’est la petite veste turquoise qui m’avait bien plu et que je compte faire et la robe en jersey que je me voyais bien essayer. Et j’ai programmé une revue de presse un peu plus tard, à croire qu’on se télépathise!

    • 25
      5 septembre 2013 - 18 h 16 min | Permalien

      Ahah, j’ai hâte de lire ta revue de presse alors (j’avoue qu’ici je suis passée assez vite sur les modèles, étant donné que je causais en plus d’un autre mag’) !

  • 26
    5 septembre 2013 - 19 h 45 min | Permalien

    les modèles du mag danois ressemble fortement à certains modèles du mag fait-Main…je retrouve le même esprit…
    Je préfère de loin le mag ottobre… c’est clair que c’est des modèles classiques mais c’est assez intemporel alors je vais l’acheter…

    • 27
      8 septembre 2013 - 18 h 42 min | Permalien

      Céline, je suis assez d’acord, mais contrairement au Fait Main (dont je ne suis vraiment pas cliente) il y a beaucoup plus de modèles dans le mag’ danois… Bon, je n’irai pas m’abonner, mais ça satisfait la collectionneuse que je suis d’en avoir un.

  • 28
    Sab
    6 septembre 2013 - 9 h 47 min | Permalien

    Il y a deux photos du magazine danois qui sont exactement les mêmes que la preview du fait main qui sort ce mois-ci : la cape avec une ceinture et la jupe ballon en jersey. C’est peut-être juste la version danoise du fait main ?

    • 29
      8 septembre 2013 - 18 h 43 min | Permalien

      Tiens, merci pour l’info, c’est assez marrant de réaliser à quel point le patrons sont rentabilisés d’un pays à l’autre !

  • 30
    frekkas
    6 septembre 2013 - 10 h 44 min | Permalien

    Salut :-)

    Comme toi, j’ai adoré Copenhague, notamment la Glyptoteket, et halluciné sur le nombre de vélos qu’on peut voir dans les rues (la mer de vélos à côté de la gare!!!).
    Parlant le norvégien, je comprends le danois écrit, alors si tu as besoin d’aide sur un modèle, n’hésite pas ;-)
    Bravo pour ton blog génial!
    Frekkas

    • 31
      8 septembre 2013 - 18 h 44 min | Permalien

      Merci beaucoup Frekkas ! Pour une mer de vélo encore plus impressionnante, je te conseille Amsterdam aussi, décidément mon type de ville.

  • 32
    6 septembre 2013 - 14 h 46 min | Permalien

    aah j’adore tes revues de presse, ça fait voyager dans le monde de la couture sans même avoir à sortir sa machine (oui la flemme est mon amie)!
    J’ai depuis longtemps bien envie d’aller au Danemark, ça fait partie des mille destinations de mes prochains voyages (mais pourquoi j’ai un boulot qui ne paye pas??).
    Amusez-vous bien demain, je penserai à vous, et promis je viendrai à la prochaine!

    • 33
      8 septembre 2013 - 18 h 46 min | Permalien

      Merci Sarah, on s’est bien amusées en effet, mais je me retrouve avec 5 sacs pleins de tissus et pelotes qui n’ont pas trouvé preneuses… (hop, direction une école de couture et les Petits Riens, ça fera bien des heureuses ailleurs).

  • 34
    5 janvier 2014 - 11 h 53 min | Permalien

    Hello,
    Ok, ce post date un peu mais pour ma décharge, c’est ce matin que j’ai trouvé ton blog et que je le compulse avidement …
    J’ai pas pris le temps de lire tous les coms’ et donc quelqu’un d’autre te l’as peut être signalé mais, mais le mag danois Handarberjde (hannnn je cause trop bien danois =) c’est exactement le même contenu que le mag fait main (celui là : http://www.burda.fr/editions-dipa-burda/numero-Fait-Main-octobre-2013_0.html) ….
    Du coup, plus besoin d’aller si loin pour te le procurer, il est moins cher et les tailles vont toujours jusqu’au 56 en plus size …
    Bon, je poursuis ma découverte, puis ben, comme c’est de saison, bonne année =)