Croquis #22

Allez, ça faisait longtemps…

Voici une fournée de croquis, encrés ou non, réalisés pendant des parties de jeu de rôle. Shadowrun et même un truc improvisé d’après les films Snatch et Arnaques, crimes et botanique. On peut y voir deux de mes personnages, une petite dure irlandaise dotée d’un physique de crevette, et une shadowrunneuse super peace tendance casse-bonbon.

 

6 Commentaires

  • 1
    rougepied
    27 novembre 2012 - 15 h 43 min | Permalien

    Sympa. Vraiment très sympa. J’admire l’expression qui s’échappe des regards (surtout sur l’image 4).

    Par contre, la grosse ombre au tableau : tu dessines toujours le même nez. Sur tous tes dessins de visage. Qu’il soit vu de face, de haut, de bas, de 3 quarts, de profil… c’est toujours le même pif.

    Il est mignon, ce petit nez. Mais tout le monde ne le mérite pas. Fais-nous, fais-leur des nez en trompette, en patate, en pied de marmitte, aquilin, camus, busqué…

  • 2
    saki
    27 novembre 2012 - 15 h 58 min | Permalien

    Merci Rougepetons ! Pour les nez tu es dur : j’en fais deux : un pour les hommes l’autre pour les femmes (damned, ça s’est vu….).

  • 3
    Malice
    27 novembre 2012 - 16 h 57 min | Permalien

    Une Shadowrunneuse peace ?! Comme la mienne ! (Enfin, tant qu’on lui tape pas dessus).

  • 4
    saki
    29 novembre 2012 - 9 h 53 min | Permalien

    Je me demande à chaque fois si ça vaut le coup de poster par ici des dessins de jdr, vu que ça intéresse peu de monde, mais décidément c’est chouette de voir réagir les rôlistes !

    Malice la mienne a un petit spray au poivre qu’elle brandit en essayant de prendre un air menaçant, pendant que le reste de l’équipe bastonne avec entrain.

  • 5
    Notre Conscience
    30 novembre 2012 - 15 h 58 min | Permalien

    Au contraire, toujours très content de voir tes croquis. (Si j’écris que je les préfère à tes travaux d’aiguille, je me fais frapper ? ;-) )

  • 6
    saki
    2 décembre 2012 - 11 h 45 min | Permalien

    Hello cher ami consciencieux. Non, je ne te frapperais pas pour ça, au contraire. Par contre je te plains car il faut bien reconnaître que par ici les travaux d’aiguille l’emportent haut la main.