Tendances Couture #6, le début de la déception

Du basique en veux-tu en voila.

Voici donc l’opus d’automne de ce magazine dont j’ai déjà pas mal parlé par ici. Rappelons-le tout de même au cas où : il s’agit d’une compilation de plusieurs pochettes de patrons de la marque Simplicity. Il est important de se rappeler que les marges de couture sont incluses.

Au programme, pour ne pas changer, une mise en page et des choix de photos et de tissu qui font saigner des yeux, une planche de patrons surchargées, un papier de mauvaise qualité… mais aussi les petits avantages qui me font l’acheter encore et toujours (même si j’avoue que celui-ci je l’ai plus pris par habitude qu’autre chose) : de vraies grandes tailles, quelques modèles qui sortent du lot, des explications très détaillées grâce aux nombreux dessins. Bref tout n’est pas à jeter dans ce mag’ décidément, même si cette fois je n’ai pas eu de coup de cœur. La preuve par l’image :

Modèles 1 et 2 : veste. Tailles M,L,XL

Le modèle à pans tombants ne me branche pas plus que cela, le côté super large n’est pas flatteur, mais la veste à capuche a son charme je trouve, pour une fois j’aime assez le tissu choisi d’ailleurs.

Les + : un modèle facile et confortable. Les – : trrrès basique tout ça, et surtout ça manque cruellement de poches. ma note : 11/20.

 

Modèles 3 à 5 : robe. Tailles 40/42, 44/46, 48/50

Voila une robe t-shirt ultra basique mais j’avoue avoir un faible pour le détail des manches décorées d’une ouverture du modèle 5.

Les + : une coupe super simple donc accessible à toutes, pas de fronces ou autres trucs grossissants. Les – : pas très funky. Ma note : 12/20.

 

Modèles 6 à 10 : veste. Tailles 42, 44, 46, 48

Pfou, que dire ? La coupe n’est pas moche, la version 8 avec son col officier et ses poignets arrondis me plaît même bien, mais j’ai déjà pas mal de patrons du même genre dans mes cartons.

Les + : si vous avez peu de patrons c’est un bon basique. Les – : je ne ressens aucun frétillement dans mon petit cœur de couturière. Ma note : 10/20.

 

Modèles 11 à 14 : veste. Tailles 40, 42, 44

Aïe aïe aïe, là vraiment ça n’est pas du tout ma came, même si je pense qu’une adepte du style Coco Chanel pourrait en faire un truc sympa.

Les + : un patron super simple donc nickel pour les débutantes. Les – : c’est une affaire de goût, moi j’aime pô. Ma note : 8/20.

 

Modèles 15 à 17 : top. Tailles 38/40, 42/44

Je ne suis pas une grande fan de la tendance loose mais ce top a un certain charme je trouve, en particulier la version croisée.

Les + : enfin un modèle qui commence en 38 ! En prime sa simplicité le rend accessible à toutes. Les – : une coupe super basique quand même. Ma note : 12/20.

 

Modèles 18 à 22 : top, veste, jupe, pantalon. Tailles 42/44, 46/48, 50/52

Mouais, bon, avec beaucoup d’imagination je pense que les deux modèles de veste pourraient bien rendre, même si les photos et dessins ne me disent pas grand chose.

Les + : deux vestes dotées de détails assez originaux. Les – : les reste est vraiment trop simpliste pour moi, en prime le tout commence en taille 42. Ma note : 11/20.

 

Modèles 23 à 26 : top. Tailles 40/42, 44/46, 48/50

Toujours pas pour moi, les top larges (qui a dit « informes » ?) ne me vont décidément pas, mais pour les plus fluettes cela peu avoir son charme, dommage qu’encore une fois il commence en 40 quoi.

Les + : super fastoche, avec des variations assez originales au niveau du col. Les – : une coupe super basique qui commence en 40. Ma note : 9/20.

 

Modèles 27 à 29. Robe, chemisier, jupe. Tailles 40, 42, 44, 46

Un patron à fronces certes mais de coupe assez jolie, par contre à mon avis il faut absolument le porter ceinturé pour éviter l’effet montgolfière. La jupe à panneau est du réchauffé mais si vous n’avez pas encore ce type de patron dans vos affaire c’est une valeur sûre.

Les + : simple mais efficace. Les – : encore une fois super basique. Ma note : 12/20.


Modèles 30à 35 : robe. Tailles 40, 42, 44, 46

Voila ENFIN une petite robe qui me plaît, ouf, on a frôlé la catastrophe ! Ne nous leurrons pas, ce patron reste discutable car au lieu d’avoir une découpe cintrée dans le dos on a droit aux sempiternels rubans à nouer, ceci dit le tout doit être très confortable.

Les + : de jolis détails comme les petits plis et les variations de cols et de manches. Les – : une mini-robe qui commence en 40 c’est un peu dommage. Ma note : 13/20.

 

Modèles 36 à 41. Robe, t-shirt, veste, jupe, pantalon. tailles 46/48, 50/52, 54/56

Moi qui au tout début de ce magazine étais enthousiasmée par les modèles grandes tailles, me voila un peu déçue : Simplicity ne se renouvelle pas des masses pour le coup ! La veste, la jupe et le pantalon sont quasiment les même que dans le dernier numéro, heureusement la robe et le t-shirt, quoique simples, sauvent l’ensemble. Par contre il faudrait qu’on m’explique pourquoi un modèle qui commence en 46 est présentée sur une demoiselle faisant au grand maximum du 38.

Les + : des patrons qui vont jusqu’au 56, ce qui est appréciable. Les – : ENCORE des modèles avec taille élastiquée ou en jersey…. Comme si les femmes fortes étaient obligées de porter des matières élastiques pour s’habiller ! Ma note : 13/20.


Modèles 42 à 45 : chemisier, veste, jupe. Tailles 38, 40 , 42

Quelque chose me dit que cet ensemble là va plaire aux fans de la série Madmen : du rétro, du vintage, de la tendance quoi. Bon, soyons clairs, même si les photos sont très sympa je vais sans aucun doute passer mon tour car le combo cardigan, jupe au genou et col à nœud-nœud n’est pas exactement ma cup of tea.

Les + : à fond dans la tendance rétro/vintage, avec en plus un beau détail de col noué, en prime il commence en 38. Les – : la tenue de secrétaire ou d’hôtesse de l’air ne va pas à tout le monde. ma note : 14/20.

 

Modèle 46 à 50 : top. Tailles 40/42, 44/46, 48/50

Le principal atout de ce top à mes yeux c’est de me rappeler énormément la tunique du déguisement de Pierrot que ma mère m’avait cousu quand j’étais petiote pour un spectacle de danse. Bref le plan « haut très large à froufrous » n’est pas pour moi, mais je trouve certaines versions assez sympa malgré tout et je me dis qu’il y a quelque chose à en tirer en choisissant bien les tissus.

Les + : simple avec beaucoup de variations possibles. Les – : bonjour l’effet montgolfière! ma note : 11/20.

 

Modèles 51 à 54 : chemisier, jupe, pantalon. Tailles 42, 44, 46

Le pantalon droit proposé ici change un peu de l’ordinaire avec ses jambes fines et la braguette montée sur le côté, j’en ai déjà pas mal du même genre dans mes patrons mais ça reste un bon basique je pense. En ce qui concerne le chemisier avec un ruban passé dans le col vraiment, mais alors, vraiment : je passe mon tour. Par contre la version à nœud plus large peut être assez sympa. Bref ça ne remonte guère le niveau hélas.

Les + : quelques détails agréables. Les – : l’ensemble est vraiment… bof quoi. ma note : 10/20.

 

Passons au désormais traditionnel bilan :

Vous l’aurez compris : avec une moyenne de 11 et des pépites sur 20 on ne peut pas dire que je sois enthousiasmée par ce numéro pourtant très attendu, tant pis. J’espère juste que Simplicity fera mieux la prochaine fois, surtout en ce qui concerne les tailles des modèles car avoir uniquement deux patrons qui commencent en 38 c’est un peu léger franchement (d’autant que ça s’accompagne de publicité mensongère puisque sur la couverture ils annoncent fièrement des tailles allant du 36 au 56…. je cherche encore le 36 !). J’espère aussi que vous me pardonnerez les photos de mauvaises qualité mais j’ai été prise d’une flemme énorme et j’ai taché de faire au plus vite.

19 Commentaires

  • 1
    14 septembre 2012 - 17 h 35 min | Permalien

    merci pour ta revue de ce magazine qui m’évitera de me déplacer pour l’acheter. En passant j’aime beaucoup ton expression ‘les tissus qui font saigner les yeux’!! :-)

  • 2
    Caroline
    14 septembre 2012 - 17 h 54 min | Permalien

    Merci pour l’analyse de ce numéro. J’ai vu quelques trucs qui me plaisent mais bon. Par contre du coup je me permets de te poser une question : J’ai quelques burdas chez moi mais n’ai pas encore osé me lancer dedans pour cause de trouille de « débutante ». Me conseillerais tu de commencer avec des modèles de ce magazine ?

  • 3
    14 septembre 2012 - 19 h 49 min | Permalien

    Merci pour les photos commentées des patrons! Ça m’évitera d’aller perdre du temps à le feuilleter! Je vais passer mon tour sur ce numéro, j’espère que le suivant sera mieux!

  • 4
    14 septembre 2012 - 22 h 11 min | Permalien

    Encore cette fois, merci pour cette « revue de presse » C’est pour moi le genre de revue qui me laisse perplexe à la première lecture et que j’aime de plus en plus au fil du temps.c’est du moins ce qui est arrivé avec les autres numéros. Plus je les feuillette plus je trouve qu’il y a des choses biens ,des détails bien conçus, des finitions soignées (en général) .

  • 5
    saki
    15 septembre 2012 - 10 h 48 min | Permalien

    Je suis contente d’avoir pu rendre service, merci à vous les filles !

    Lætitia avec ce mag’ c’est devenu mon expression préférée décidément.

    Caroline il ne faut pas avoir peur, les planches de patrons peuvent être impressionnantes au premier abord mais tant que tu choisis un modèle qui te motive et adapté à ton niveau tu vas très bien t’en sortir : les explications Burda sont souvent incompréhensibles mais tout ça n’est jamais que je la logique. EN recopiant tes pièces pensent bien à noter toutes les petites marques qui n’ont l’air de rien pais qui vont te permettre de raccorder tes pièces ensemble.

    Equino nous sommes deux à croiser les doigts…

    Noecassandre je trouve quand même que les autres numéros avaient plus de modèles intéressants, comme il ne s’agit pas de patrons créés pour l’occasion mais de pochettes Simplicity je crains fort que ce mag’ n’aie pas un grand avenir puisque le stock va s’épuiser rapidement. Je me demande s’ils n’avaient pas mis un max de chouettes patrons au début pour appâter le chaland, ce qui signifie qu’il leur reste les moins bons à caser. On verra bien…

  • 6
    15 septembre 2012 - 10 h 59 min | Permalien

    Merci pour cette revue!
    J’adore l’anecdote sur le haut pierrot parce que j’ai pensé tout pareil!
    Perso je débute en couture, donc j’ai pas beaucoup de patrons, donc bon, y en a pas mal qui m’intéressent, mais en même temps sans plus…
    Pfff je sais poooo!!!!

  • 7
    15 septembre 2012 - 13 h 08 min | Permalien

    en réponse à ta réponse Saki:le magazine existe en Allemagne depuis plus longtemps qu’en France et d’après ce que j’ai vu sur un blog les modèles sont beaux et intéressants en particulier ceux du printemps 2012 (2013 en France) .Alors espérons et attendons..;

  • 8
    17 septembre 2012 - 9 h 48 min | Permalien

    merci pour le compte-rendu détaillé et honnête ! Effectivement celles qui ont déjà une collection de patrons conséquente ne devraient pas trouver leur bonheur. En revanche, c’est bien comme tu l’as dit une façon de récupérer quelques basiques pas chers.

  • 9
    Ariane
    17 septembre 2012 - 12 h 15 min | Permalien

    Merci d’avoir pris le temps de rediger cette RP.
    Oui, pour celles qui ont déjà constitué un fond de patrons ça doit être décevant
    Par contre pour les debs’ (comme moi), on va dire que ça sera l’occasion de tenter l’assemblage de vestes en attendant mieux…
    Et j’espère qu’ils se lâcheront pour le mag Hiver, j’aimerais bien quelques robes de soirée pour le Nouvel An

  • 10
    Cilou
    18 septembre 2012 - 10 h 28 min | Permalien

    bonjour à toutes (et tous, après tout),

    Encore une fois je n’arrive pas à trouver ce magazine…Pour le N°5, ok, je m’y étais prise un peu tard, j’ai commencé à prendre des cours de couture en juillet, il était daté du mois de mai…..mais celui ci vient juste de sortir!! 8-(
    En plus je ne suis pas au fin fond d’un désert rural où je conçois que trouver certains article puisse être difficile, je suis sans la deuxième ville de France!!!

    Si l’une d’entre vous connaît un quiosque ou une presse qui diffuse ce magazine à Marseille, merci mille fois d’avance de me dire Où.

    Cilou qui désespère

  • 11
    Cilou
    18 septembre 2012 - 15 h 14 min | Permalien

    Bon ok, un Kiosque et non un quiosque….pas joli joli cette fÔte!

    ;)
    Cilou

  • 12
    18 septembre 2012 - 23 h 40 min | Permalien

    merci pour cette revue de presse très intéressante, comme d’hab.
    tu est dure avec la veste coco chanel, tellement bien mise en valeur par la photo avec ce tissu éponge rose bonbon. Miam j’en mangerai ;)

    Cilou, je peux pas t’aider, je l’ai trouvé dans la 1ère ville de france. Et ravie d’apprendre que la 2ème ville n’est pas lyon, j’en étais restée à mes cours de géo de primaire (ou alors ça confirme que j’étais nulle en géo…), je me sentirai moins bête!

  • 13
    19 septembre 2012 - 19 h 47 min | Permalien

    Merci pour cette revue détaillée !, j’avais très envie d’en savoir un peu plus sur les patrons rétros « Madmen » de ce numéro, dont j’avais entendu parler sur T&N(j’aime beaucoup ce style). Ils sont chouettes mais pas autant que je l’imaginais, et surtout je fais un petit gabarit (34-36)… Moi qui hésitais à aller acheter le mag ce week-end, je passe mon tour !

  • 14
    piget
    8 décembre 2012 - 21 h 40 min | Permalien

    Bonjour,

    je viens de découvrir « tendance couture » (quelle nouille) moi qui adore la couture, j’aime beaucoup votre site et j’aimerais savoir où je pourrais me procurer les N° précédents ? chez le distributeur peut-être ? si vous savez, je serais ravie de la savoir.

    Merci et vive la couture

    • 15
      saki
      8 décembre 2012 - 22 h 12 min | Permalien

      Bonsoir Catherine, j’aimerais bien pouvoir vous aider mais malheureusement je n’en ai aucune idée.

  • 16
    Autrecatherine
    30 mars 2013 - 8 h 37 min | Permalien

    Bonjour saki,

    J’aime bien certains modèles du n7 malheureusement ceux ci sont , au mieux, 2 tailles au dessus de la mienne (ok avec toi pour la pub mensongère : à partir du 36 :-0(

    Comment fais tu pour diminuer de taille: par ex du 40/42 au 36/38.

    Merci à toi pour ce travail d’information

    Cathy

    • 17
      saki
      3 avril 2013 - 11 h 24 min | Permalien

      Bonjour Cathy, pour diminuer les tailles je mesure les différences entre les tailles déjà dessinées puis j’utilise ces mesures pour retracer mon patron. C’est simple, un peu longuet certes mais efficace.